Duels verbaux entre sportifs José Mourinho / Pietro Lo Monaco

A Chelsea, José Mourinho s'est fait connaître pour ses conférences de presse épiques. A chaque sortie médiatique, le Portugais égratinait systématiquement ses adversaires.

josé mourinho (à gauche) lors d'une conférence de presse tenue à chelsea.
José Mourinho (à gauche) lors d'une conférence de presse tenue à Chelsea. © Action Images / Oliver Greenwood

Débarqué à l'Inter Milan cet été, José Mourinho n'a pas tardé à se faire des amis en Italie. Lors de la 2e journée du championnat, le 13 septembre, les Nerazzuri recevaient le club sicilien de Catane. Pendant la conférence de presse d'après-match, José Mourinho est revenu sur l'expulsion du joueur de l'Inter Sulley Muntari, coupable d'avoir blessé Giacomo Tedesco : "Je croyais que Tedesco serait emmené à l'hôpital en hélicoptère pendant la 2e mi-temps. Mais en fait, il est resté sur le terrain". Plus tard, le technicien portugais poursuivait : "En Angleterre, on dirait de Tedesco qu'il manque de fair-play. Au Portugal, en Espagne ou en Italie, on dira plutôt que c'est un joueur intelligent".

Juste après, l'administrateur délégué de Catane, Pietro Lo Monaco, s'était emporté devant les caméras d'une télévision sicilienne : "Mourinho devrait se prendre des coups dans les dents pour ce qu'il a dit après le match à San Siro". En guise de réponse, José Mourinho a continué dans la provocation : "Monaco ? Je connais la principauté, le Bayern Monaco (Münich se dit Monaco en italien) mais je n'en connais pas d'autres (...) Si ce Monaco veut se faire connaître en parlant de moi, il va devoir me payer pour ça. J'ai des sponsors qui me paient pour que je leur fasse de la pub. Et je ne suis pas payé pour faire la com' de Monaco".