Duels verbaux entre sportifs Mourad Boudjellal / Bernard Pontneau

Le 29 mars 2008, la Section Paloise recevait le RC Toulon en Pro D2, la 2e division du championnat de France de rugby. Le match, qui a débouché sur une victoire des Palois (24-23), a été marqué par des actes de violence entre les joueurs.

Après le match Pau-Toulon, Mourad Boudjellal regrette le jeu "d'une Pro D2 de bouseux qui viennent taper de la star".

Le président toulonnais Mourad Boudjellal a d'abord sonné la charge à l'antenne de France 3 Var, regrettant le jeu "d'une Pro D2 de bouseux qui viennent se taper de la star" avant d'ajouter : "On a des équipes face à nous aujourd'hui qui, par leur misère rugbystique, n'apposent que de l'agressivité parce qu'ils n'arrivent pas à répondre par le rugby".
Face à des journalistes, Mourad Boudjellal a ensuite "chambré" ses adversaires du jour : "Les Palois ont raté leur saison et ce soir ils ont l'impression de ne pas l'avoir raté [...] Pau ne montera pas en Top 14".

Enervé par ces déclarations, le président de la Section Paloise, Bernard Pontneau, n'a pas tardé à répliquer : "Mourad Boudjellal est un président qui parle beaucoup trop, qui monopolise les médias mais qui dit beaucoup de bêtises [...] Quand on voit comment il s'énerve sur le bord de touche, il n'est pas étonnant que les joueurs soient dans cet état. L'exemple doit venir d'en haut, par le président. Celui de Toulon ne respecte pas les valeurs du rugby".