Lumière sur les champions de l'ombre Toni Nadal, l'entraîneur de Rafael Nadal

Un oncle peut en cacher un autre

rafael nadal joue de la main gauche car son oncle toni l'a décidé.
Rafael Nadal joue de la main gauche car son oncle Toni l'a décidé. © L'Internaute Magazine / Cécile Debise

En Espagne, Miguel Angel a longtemps été le plus connu de la famille Nadal. Défenseur de la sélection nationale de football, l'oncle de Rafael Nadal a participé à trois Coupe du monde et remporté une Ligue des champions avec le FC Barcelone. Même s'il occupe une place importante dans la vie de "Rafa", c'est pourtant un autre de ses oncles qui joue un rôle déterminant dans la carrière du Majorquin.

Toni Nadal, ancien joueur de tennis professionnel, a repéré dès l'âge de trois ans le talent de son neveu. Patient, il a attendu que celui-ci se détourne du football, sa première passion, pour entrer en jeu. A partir de ses douze ans, "le taureau de Manacor" s'est tourné entièrement vers le tennis, s'entraînant des heures et des heures avec Toni.

Le génie de Toni Nadal

Toni Nadal a réussi à faire d'un jeune tennisman moyen le n°1 mondial de la discipline, en transformant les défauts de son neveu en autant de qualités. Très tôt, il a misé sur l'importance du physique, imposant à Rafael de longues séries d'exercices pour améliorer sa course, ses déplacements, son explosivité et la puissance de ses bras.

Surtout, Toni a imposé à son neveu de changer de main, car il n'était pas assez bon en revers. Droitier naturel (il continue d'écrire, de manger et de ramasser les balles avec la main droite), le futur vainqueur de Roland Garros exécutait ses revers à deux mains. Toni Nadal avait compris que cette technique, aujourd'hui abandonnée par la majorité des joueurs du circuit, serait un handicap pour Rafael, qui du coup, est devenu gaucher.

Joan Forcades, le n°2 du système Nadal

Cet ancien professeur d'éducation physique, aujourd'hui préparateur physique de Rafael Nadal, entraîne le quadruple vainqueur de Roland Garros depuis ses douze ans, à la demande de Toni Nadal. Si Rafael a atteint un tel niveau, c'est en grande partie grâce à lui. Les blessures de l'Espagnol sont très rares.


Et aussi Rafael Nadal, un gaucher de génie