15 traditions immuables du sport Le défilé des nations aux Jeux Olympiques

l'équipe japonaise défile pendant la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques
L'équipe japonaise défile pendant la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932. © Roger Viollet

Faut-il s'en étonner ? C'est en Angleterre, pays ô combien attaché aux traditions, qu'est né le défilé des athlètes, effectué lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Ce cérémonial était absent des premiers JO de l'ère moderne, à Athènes en 1896. Ce n'est donc que 12 ans plus tard, lors des Jeux de Londres 1908, que le défilé est institué. A l'époque, seules 22 nations étaient alors présentes. A Pékin en 2008, les athlètes de 204 pays ont participé à la cérémonie d'ouverture. De quoi rendre ce spectacle extrêmement long et rébarbatif. Mais la tradition perdure malgré tout...

Le rituel veut que les délégations défilent dans l'ordre alphabétique de la langue du pays hôte, sauf la délégation de la Grèce qui ouvre la marche en souvenir de la naissance des Jeux, et celle du pays hôte qui la clôt. Chaque délégation est précédée d'une enseigne portant son nom et de son drapeau.

La cérémonie d'ouverture comprend d'autres traditions immuables : l'allocution du président du comité d'organisation des Jeux Olympiques, le discours du président du CIO, l'interprétation de l'hymne olympique, avec l'entrée et le lever du drapeau olympique, l'allumage de la vasque olympique (depuis 1928), le lâcher symbolique de pigeons, la prestation du serment olympique par un athlète puis par un officiel, l'interprétation de l'hymne national du pays hôte et le spectacle.

 

Quiz : que savez-vous sur les Jeux Olympiques d'été ?