Ils ont brillé dans deux sports Jean Gachassin, du rugby au tennis

Entre le tennis et le rugby, ses deux sports préférés, Jean Gachassin, actuel président de la Fédération Française de Tennis, a choisi... de ne pas choisir. Petit, l'enfant de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) pratiquait les deux. La balle ovale comme papa, la balle jaune comme maman.

A 17 ans, Jean Gachassin est sélectionné en équipe de France de rugby espoirs. Tout heureux de l'apprendre, il court à la rencontre de l'ancien Mousquetaire Henri Cochet (6 victoires en Coupe Davis), qui l'avait convoqué pour un tournoi de tennis. Furieux, celui-ci lui répond sèchement : "Mais j'en ai que foutre de ton rugby !"

Vexé, Jean Gachassin abandonne... le tennis. Celui qui est surnommé Peter Pan du fait de sa petite taille (1,61m), se forge alors un formidable palmarès. En club, il remporte un titre de champion de France avec le FC Lourdes, et le Challenge Yves du Manoir par deux fois. Avec les Bleus (32 sélections), il remporte le Tournoi des VI Nations en 1961 et 1967, avant de réussir le Grand Chelem l'année suivante.

A la fin de sa carrière sportive, en mauvais rapport avec les instances fédérales du rugby, Jean Gachassin quitte le milieu. Président du tennis-club de Bagnères-de-Bigorre, l'ancien joueur du FC Lourdes et du Stade Bagnérais monte petit à petit les échelons. Il occupe la présidence de la Ligue de tennis de Midi-Pyrénées en 1993 avant de prendre la vice-présidence de la Fédération Française de Tennis en 1997. En 2009, il a pris logiquement la succession de Christian Bîmes, président sortant de la FFT.