Route du Rhum : Francis Joyon célébré, le classement à l'arrivée

Route du Rhum : Francis Joyon célébré, le classement à l'arrivée ARRIVEE ROUTE DU RHUM 2018 - DIRECT - Francis Joyon est le grand vainqueur de la Route du Rhum. Le skipper français a devancé de justesse son cadet François Gbart, la nuit dernière, à l'arrivée en Guadeloupe. Découvrez les dernières infos en live.

L'essentiel

  • A l'issue d'une arrivée haletante, Francis Joyon (62 ans) a remporté la nuit dernière la Route du Rhum 2018, à bord de son bateau Idec Sport, bouclant la traversée de l'Atlantique en 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes et établissant ainsi un nouveau record dans l'épreuve (les infos en direct).
  • Dans la catégorie Ultime, le skipper français a devancé de seulement 7 minutes son compatriote François Gabart (Macif), qui aura mené la course pendant 6 jours avant de s'avouer vaincu dans la dernière ligne droite, à Pointe-à-Pitre. La Route du Rhum se poursuit dans les catégories Multi 50, Imoca, Class 40, Rhum Mono et Rhum Multi (le classement).
  • Depuis son arrivée, Francis Joyon reçoit de nombreux messages de félicitations, dont celui de Loïck Peyron, vainqueur en 2014 et ancien détenteur du record.

Route du Rhum en direct

23:28 - FIN DU DIRECT- Les gains modestes des vainqueurs

Françis Joyon a beau avoir établi un nouveau record, il ne touchera "que" 50 000 euros pour cette prestigieuse première place. François Gabart, qui a lui hérité d'une très honorable seconde place, touchera 25 000 euros. Et pour celui qui arrivera troisième de la catégorie Ultime, il empochera 15 000 euros. 

22:59 - Qui sera le prochain arrivé ?

Selon Le Monde, le troisième concurrent de la Route du Rhum à arriver en Guadeloupe pourrait bien être Armel Tripon (Réauté Chocolat), à bord de son trimaran de 50 pieds. Il serait attendu ce jeudi 15 novembre. "Les quatre premiers jours de navigation ont été durs. Depuis trois jours, les conditions sont plus faciles. La chaleur est revenue. J'ai moins d'efforts physiques à faire. Je m'alimente mieux. J'ai réussi à dormir. Mais il y a du stress tout de même", a-t-il confié à France Bleu ce 12 novembre. 

22:41 - David Ducosson de nouveau victime d'une avarie

Après la déchirure d'une voile, il y a une semaine, David Ducosson est de nouveau contraint de s'arrêter à cause d'une nouvelle avarie. Cette fois, un problème de barre le force à retourner sur les côtes bretonnes. "Tout allait bien jusqu'à midi, mais d'un coup il a entendu un gros bruit en provenance de la barre", explique sa compagne, dans des propos rapportés par France-Antilles. "Elle menace de casser et le jeu fait déconnecter le pilote automatique", précise-t-elle. Le marin est donc forcé de faire demi-tour jusqu'à Lorient, et son avenir dans cette Route du Rhum est incertain.

22:19 - Pourquoi François Gabart n'a-t-il pas dit qu'il avait subi des avaries ?

Le navigateur de 35 ans a justifié ce choix étonnant au micro d’Europe 1, ce lundi soir. "Je n’en parle pas parce que c’est livrer des informations à son adversaire. Un joueur de tennis ne va pas dire, en plein match, qu’il a mal sur son revers. Pour nous, c’est pareil quand il y a des avaries. Forcément, on ne peut pas tout dire. Ma course a été de me battre contre des avaries et de trouver des solutions pour rester performant", a confié François Gabart, qui n'avait rendu publiques que dimanche les avaries rencontrées par son bateau. 

21:53 - Denis Brogniart félicite Françis Joyon et François Gabart

Dans un tweet publié ce lundi soir, Denis Brogniart a tenu à féliciter les deux skippeurs qui sont arrivés ce matin. "C’est pour ça notamment que j’aime la voile et les navigateurs. Des aventuriers gentlemen à l’image de Françis Joyon et de François Gabart qui nous ont offert un spectacle et un sprint formidables sur la Route du Rhum", a-t-il écrit. 

21:21 - Nouvelle avarie pour Fabrice Amedeo

Deuxième avarie pour le skippeur Fabrice Amaedeo (Newrest-Matmut). Selon France Bleu, le bout-dehors, une pièce pourtant réparée lors de son escale forcée à Lisbonne (Portugal) a de nouveau lâché. "Je m'apprêtais à faire l'aile de mouette dans l'anticyclone des Açores, et j'ai entendu une déflagration. Quand je suis arrivé à l'avant, il n'y avait plus rien", explique-t-il. Alors que le marin se trouve près de l'île de Madère, il déclare vouloir "prendre le temps de la réflexion" puisqu'il se trouve encore à 2 500 miles de la Guadeloupe. Il risque donc de ne pas finir cette 11e édition de la Route du Rhum. 

20:58 - Jean Galfione abandonne la Route du Rhum

L'ancien perchiste, qui s'était mis à l'abri pendant les tempêtes ayant frappé la Route du Rhum, a finalement renoncé à terminer la course, a appris l'Equipe, ce lundi 12 novembre. "J'ai mis posément les choses à plat, dans ma tête et même par écrit, le tout avec un maximum d'honnêteté. Le stress et la météo m'ont fait arrêter dans les tout premiers (...) Je n'avais aucune raison de continuer. Je ne suis pas encore à ce niveau, peut-être que je n'y serai jamais, je pars de très loin", a confié l'ancien champion olympique de perche au quotidien. 

20:08 - Romain Pilliard victime d'une avarie

Dans un tweet publié sur le compte officiel de Remade, use it again, on apprend que le skippeur Romain Pilliard a été victime d'une avarie, endommageant une cadène de galhauband. Des réparations sont en cours afin d'essayer de réparer cette pièce. "C’est un coup dur… J’ai d’abord eu peur que mon mât tombe et que ma Route du Rhum s’arrête là. J’ai tout de suite réduit ma grand-voile à trois ris pour sécuriser le mât et contacté mon équipe", a expliqué le troisième au provisoire des Ultime, qui rappelle son "ambition" de "franchir la ligne d'arrivée." 

19:44 - François Gabart : "C'est dur, mais c'est beau quand même"

Celui qui a vu la victoire lui échapper s'est confié au micro d'Europe 1, ce 12 novembre. "C’est dur, c’est terrible, mais c’est beau quand même. J’ai vécu un très bon moment de course. Je suis déjà très fier d’être arrivé en Guadeloupe", estime-t-il. François Gabart assure ne pas regretter sa deuxième place, malgré ce scénario frustrant : "On ne peut pas gagner tout le temps. Je préfère terminer deuxième avec cette belle histoire et cet affrontement, que d’arriver premier sans avoir vécu des émotions fortes. La compétition est belle quand elle est serrée."

18:54 - Les navigateurs de la Route du Rhum félicitent Françis Joyon

Face à l'incroyable victoire du marin de 62 ans, bon nombre de ses homologues ont tenu à féliciter Françis Joyon. "Bravo Francis, tu confirmes non seulement que les vieux pots font les bonnes soupes mais qu’un « vieux » chef en a toujours sous la toque", a déclaré l'ancien tenant du titre Loick Peyron. Kito de Pavant, 4e en Class 40, a confié : "C’est incroyable ce qu’il arrive à faire à plus de 60 ans, ces bateaux demandent beaucoup de dépense d’énergie. Ça me fait plaisir que ce ne soient pas toujours les petits jeunes qui gagnent, c’est bien qu’il y ait de la place pour les grandes figures comme Francis." Yann Eliès, lui, voit en cette victoire un air de déjà-vu : "Francis m’avait fait la même chose il y a quatre ans. Il m’avait doublé sur le tour de l’île. Il doit avoir une bonne étoile, un feeling particulier avec la Guadeloupe. Je suis heureux pour lui, c’est vraiment un incroyable dénouement pour un incroyable marin."

18:35 - Galfione s'explique sur son abandon de la Route du Rhum

L'ancien perchiste reconverti marin a décidé de mettre fin à sa Route du Rhum 2018. Après s'être mis à l'abri à Brest, en début de course, il a choisi de ne pas repartir. Il explique aujourd'hui sa décision à L'Equipe : "Je suis passé par toutes les émotions. J'ai mis posément les choses à plat, dans ma tête et même par écrit, le tout avec un maximum d'honnêteté. Le stress et la météo m'ont fait arrêter dans les tout premiers (...) À un moment donné la question est devenue : repartir, mais pourquoi ? (...) J'avais un vrai problème d'honnêteté qui m'obligeait à ne pas raconter n'importe quelle histoire (...) Le Rhum, je l'ai déjà fait, il n'y avait plus d'enjeu. Et oui, j'ai une limite. Certains peuvent jouer en Ligue des champions, pas moi. Je ne suis pas encore à ce niveau".

17:38 - Joyon : "Je partage ma victoire avec Gabart"

Après sa victoire sur cette Route du Rhum 2018, Francis Joyon s'est confié lors d'un entretien à RTL, qui sera diffusé tout à l'heure dans son intégralité, dans l'émission RTL Soir de Marc-Olivier Fogiel. Le skipper salue notamment son dauphin François Gabart : "Il aurait mérité cette victoire largement autant que moi, je lui dédie et je dirais même que je partage cette victoire avec lui, on est arrivés ensemble. Je m’apprêtais à le féliciter chaleureusement en pensant que je serais son second, et il a suffi d’un virement de bord  à la bonne seconde pour que ça soit moi qui l’emporte. Il aurait pu tout aussi bien l’emporter, j’aurais été de tout cœur avec lui et je l’aurais félicité le plus chaleureusement possible".

17:16 - Roland Jourdain : "Francis Joyon est un exemple de développement durable"

Le skipper Français Roland Jourdain, qui ne participe pas à cette Route du Rhum 2018 a réagi à cette arrivée pleine de suspense : "La nuit a été courte avec Francis et François qui nous ont fait un show incroyable, a-t-il réagi aujourd'hui dans un communiqué publié par IMOCA Globe Series. J’aime ces deux marins, chacun dans leur style. Ils ont fait une course énorme. Entre le bonhomme et son bateau, Francis est un exemple de développement durable, ça me parle, moi qui travaille sur ces aspects en parallèle de la course au large".

16:59 - Armel Tripon : "Hyper cruel pour François"

La réaction d'Armel Tripon (Réauté Chocolat) après la victoire de Francis Joyon dans cette Route du Rhum 2018 : "J'ai suivi le match en direct entre Francis Joyon et François Gabart, c'est une arrivée barjo, c'est un final complètement incroyable. C'est hyper cruel pour François mais, en même temps, Francis n'a pas démérité puisqu'il l'a constamment gardé sous pression, et il a dû très bien naviguer pour être aussi proche au moment de l'arrivée".

16:54 - Arthur Le Vaillant : "La victoire de Francis Joyon, c’est dingue"

D'autres skippers engagés en Class 40 ont réagi ce matin, lors de la vacation, à la victoire de Francis Joyon dans cette Route du Rhum 2018. " La victoire de Francis Joyon, c’est dingue, un grand bravo à François et Francis, ça devait être magnifique, je rêve de faire une arrivée comme ça", a par exemple commenté Arthur Le Vaillant (Leyton). Halvard Mabire (Colombre XL), 61 ans, a lui aussi salué le succès de son vieux compagnon de route : "La leçon de sa victoire, c’est qu’il ne faut jamais arrêter ! C’est assez génial, Francis a un palmarès extraordinaire. Ce qui est assez sympa, c’est qu’on était sur la même Route du Rhum en 1990, tous les deux avec des catamarans un peu improbables, lui a pu continuer en multicoque, c’est très bien qu’il n’ait jamais pu s’arrêter parce que ce sont des bateaux formidables, c’est une super victoire qui consacre des années et des années en multicoque, je trouve ça génial. Et c’est assez sympa de voir que le bateau gagne pour la troisième fois d’affilée la Route du Rhum avec trois skippers différents". Enfin, Loïc Féquet (Tibco) a réagi avec ces quelques mots : "La victoire de Francis Joyon est assez incroyable, mais ça ne m’étonne pas du personnage".

LIRE PLUS

Classement de la Route du Rhum

Le classement de la Route du Rhum 2018, dans la catégorie Ultime, ce lundi 12 novembre, à 19h30 :

  • 1 - Françis Joyon (Idec Sport), vainqueur de la Route du Rhum 2018
  • 2 -François Gabart (Macif), arrivé deuxième, à 7 minutes
  • 3 -Romain Pilliard (Remain - Use it again) à 2 801 milles de l'arrivée
  • 4 - Thomas Coville (Sodebo Ultim') à 2 913,2 milles de l'arrivée
  • Abandons de Sébastien Josse (Maxi Edmond De Rotschild) et Armel Le Cleac'h (Banque Populaire).
  • Tous les classements sur le site officiel de la Route du Rhum.

Article le plus lu - Manif des profs : pourquoi font-ils grève ? › Voir les actualités

Annonces Google