Angleterre - France [RUGBY] : le match annulé, une bonne nouvelle pour les Bleus ?

Angleterre - France [RUGBY] : le match annulé, une bonne nouvelle pour les Bleus ? MATCH FRANCE - ANGLETERRE 2019 - Le choc entre la France et l'Angleterre, principale affiche de la poule C de la Coupe du monde de rugby 2019, a été annulé pour cause de typhon au Japon. Une première sans conséquence sur le classement, mais difficile à avaler...

[Mis à jour le 10 octobre 2019 à 09h59] La décision est tombée au beau milieu de la nuit en France. Le "crunch" entre la France et l'Angleterre, premier gros temps fort de cette Coupe du monde 2019 au Japon pour les Bleus dans la poule C, a été annulé à cause du typhon Hagibis, qui menace Yokohama, où était programmé ce match samedi. Les forts vents et les pluies torrentielles annoncées auront donc eu raison du choc Angleterre - France, mais aussi, dans la poule B, du match Nouvelle-Zélande - Italie qui devait lui aussi avoir lieu ce samedi. "C'est regrettable mais nous avons pris la bonne décision, car la sécurité est notre priorité numéro un", a déclaré jeudi Alan Gilpin, le directeur de cette Coupe du monde de rugby.

L'annulation d'Angleterre - France, une première dans l'histoire de la Coupe du monde de rugby créée en 1987, sera sans conséquence comptable ou presque. Les deux équipes étaient assurées de terminer aux deux premières places de la poule C et donc de filer vers les quarts de finale. Elle empêche néanmoins le XV de France d'avoir une chance de terminer en première position du groupe grâce à un hypothétique exploit face au XV de la Rose. En cas d'annulation, chaque équipe se voit accorder deux points, le règlement prévoyant que le match est considéré comme nul (score 0-0). La France terminera donc en seconde position de la poule C avec 15 points, derrière les Anglais à 17 points. Les Bleus doivent donc immédiatement préparer leur quart de finale prévu à Oita, le 20 octobre à 9h15 française, face au premier de la poule D, qui devrait être le Pays de Galles. En s'épargnant la fatigue physique et mentale que n'aurait pas manqué d'engendrer ce choc face à l'Angleterre, le XV de France aura sans doute l'avantage de la fraîcheur, mais le risque sera aussi le manque de rythme pour les joueurs, qui n'auront pas joué depuis 14 jours au moment du coup d'envoi face aux Gallois.

Privée d'Angleterre - France, la FFR fait le service minimum

C'est surtout sur le plan de l'image que l'annulation d'Angleterre - France et de Nouvelle-Zélande - Italie passe mal. Outre les supporters qui ont fait le déplacement par milliers pour assister aux rencontres de cette Coupe du monde au Japon, elle prive les télévisions et les fans du monde entier de deux match clés. A dix mois des Jeux olympiques de Tokyo à l'été 2020, ce coup dur relance les interrogations "sur la capacité du Japon à accueillir des grandes compétitions sportives compte tenu des conditions naturelles (tremblements de terre) et climatiques (typhons, forte chaleur humide en été)" indique l'AFP.

La Fédération française de rugby (FFR) a communiqué dès l'annonce de l'annulation d'Angleterre - France ou presque cette nuit. Via une déclaration à la presse de son vice-président Serge Simon à Kumamoto, elle a pris "acte" de cette annulation sans vraiment en dire beaucoup plus, Serge Simon refusant de répondre aux questions des journalistes. La Fédération appelle les supporters dans un communiqué "à suivre les consignes des autorités locales ou l'ambassade de France et s'associe pleinement à leur déception". Les organisateurs de la Coupe du monde de rugby ont de leur côté assuré que tous les billets de cet Angleterre - France seraient remboursés.

Une annulation plutôt qu'une délocalisation

Hier "une source proche du dossier" contactée par le journal L'Equipe, estimait qu'on s'orientait vers "un changement de programme pour les prochains jours avec la délocalisation du match Angleterre - France à Oita". Le quotidien sportif indiquait également que ce match - Angleterre - France aurait pu se disputer à huis clos, probablement pour éviter de faire prendre des risques aux supporters dans leurs déplacements. La décision prise ce jeudi et rendue publique lors d'une conférence de presse des organisateurs, à 12h au Japon (5 heures du matin en France) aura été beaucoup plus radicale...

Rappelons que le XV de France devait boucler sa phase de poules de cette Coupe du monde de rugby 2019 avec ce choc face à l'Angleterre, samedi 12 octobre. Ce "crunch" devait être diffusé en direct à la TV : c'est TF1 qui devait en assurer la retransmission, avec Christian Jeanpierre et Dimitri Yachvili aux commentaires. Jacques Brunel devait communiquer ce jeudi matin au sujet de la composition de son XV de départ pour ce match face à l'Angleterre. Il doit finalement se tourner plus tôt que prévu vers les quarts de finale.

Article le plus lu - Encore un changement d'heure en 2019 ? › Voir les actualités