Victoires surprises à Roland Garros Iva Majoli mate Martina Hingis

Une joueuse qui monte

iva majoli sur les courts d'entraînement de l'us open en 2007.
Iva Majoli sur les courts d'entraînement de l'US Open en 2007. © Robbie Mendelson

Quand Iva Majoli arrive à Roland Garros, en 1997, la Croate vient de remporter le tournoi d'Hambourg et l'Open d'Allemagne. Malgré son jeune âge (20 ans), elle possède déjà de l'expérience à Paris. Qualifiée pour les 8e de finale lors de ses deux premières participations, elle a atteint les quarts de finale lors des deux précédentes éditions.

Iva Majoli passe facilement les trois premiers tours en se débarrassant de joueuses mal classées. Les choses se corsent en 8e de finale : son adversaire, Lindsay Davenport, est n°5 mondiale. L'Américaine remporte le 1er set avant de perdre pied dans la suite du match (5-7, 6-4, 6-2).

En quart puis en demi-finale, Iva Majoli doit à nouveau passer par un 3e set pour obtenir son billet pour la finale.

Le sacre de Martina Hingis repoussé

Avant le match, Martina Hingis, n°1 mondiale à seulement 16 ans, est archi-favorite. La Suissesse est engagée dans une série de 37 victoires consécutives. L'année précédente, elle avait dominé Iva Majoli sur terre battue, en Fed Cup. Et lors de leur dernière confrontation, à l'Open de Paris, Hingis l'avait à nouveau emporté (6-1, 6-3).

Pourtant, c'est la Croate qui gère le match du début à la fin, l'emportant facilement en 2 sets (6-4, 6-2), à la surprise générale. Pour mesurer l'étendue de cette victoire surprise, sachez que Martina Hingis est sortie vainqueur des 6 autres duels qui l'ont opposée à Iva Majoli par la suite...