Novak Djokovic : le geste qui l'a disqualifié de l'US Open en vidéo

Novak Djokovic : le geste qui l'a disqualifié de l'US Open en vidéo DJOKOVIC - L'US Open de tennis est déjà terminé pour Novak Djokovic, exclu lors de son match face à l'Espagnol Carreno-Busta, hier, à la suite d'un geste malencontreux : le Serbe a expédié une balle en plein visage d'un juge arbitre. Un geste synonyme de disqualification. Découvrez la scène en vidéo.

[Mis à jour le 7 septembre 2020 à 10h23] Coup de théâtre à l'US Open : Novak Djokovic a disparu du tournoi dès les 8e de finale, ce dimanche,à l'issue de son match face à l'Espagnol Pablo Carreno-Busta. Le plus insolite est que cette élimination n'est due à une contre-performance sportive du n°1 mondial (même s'il  était mené). C'est en effet un geste d'humeurs aux conséquences inattendues qui a entraîné la disqualification du Serbe. Djokovic, qui venait de se faire breaker par son adversaire et était mené 6-5 dans la première manche s'est agacé en envoyant brutalement la balle vers le fond du court... et en plein visage de l'un des juges de ligne. Un comportement interdit par le règlement, bien qu'involontaire, et qui a entraîné la disqualification immédiate de "Nole", malgré ses protestations et une longue discussion avec l'arbitre. Le geste de Novak Djokovic en vidéo :

Quelques heures après l'incident, Novak Djokovic, qui avait choisi de ne pas s'exprimer en conférence de presse, a décidé de réagir, à droid, via une publication sur son compte Instagram et en se disatnt "désolé de la sitaution. "Toute cette situation m'a laissé vraiment triste et vide, a-t-il écrit. Dieu merci, le tournoi m'a dit qu'elle (la juge de ligne touchée par la balle) se sentait bien. Je suis extrêmement désolé de lui avoir causé un tel stress. Si involontaire. Si inapproprié. Je ne divulgue pas son nom pour respecter sa vie privée. Pour ce qui est de la disqualification, je dois me retrouver et travailler sur ma déception, faire de tout cela une leçon pour continuer à grandir et évoluer en tant que joueur et être humain. Je m'excuse auprès du tournoi et de toutes les personnes associées à mon comportement. Je suis très reconnaissant à mon équipe et à ma famille de demeurer un soutien fort et à mes fans d'être toujours là avec moi. Merci et je suis vraiment désolé".

En juin, il avait créé la polémique au sujet du coronavirus 

L'année 2020 n'est décidément pas celle de Novak Djokovic. Avant cet épidose malheureux de l'US Open, le Serbe avait en effet déjà créé la polémique en juin dernier, en pleine crise du coronavirus, en organisant l'Adria Tour, un événement tennistique et caritatif, durant lequel de nombreux participants (Grigor Dimitrov, Borna Coric, Viktor Troicki) ansi que Djokovic lui-même et sa femme Jelena avaient été testé positifs au Covid-.9 Des contaminations qui avaient rapidement déclenché un flot de critiques de la part d'acteur du monde du tennis. Absence de distanciation physique, embrassades, farandoles avec des enfants, danses endiablées dans une boîte de nuit de Belgrade...  Les images des premières étapes de cet Adria Tour, à Belgrade et à Zadar, en pleine pandémie mondiale, avaient en effet choqué, en particulier cette vidéo captée dans une discothèque de Belgrade : 

En savoir plus sur Novak Djokovic

Biographie courte

Né le 22 mai 1987 à Belgrade, Novak Djokovic est un joueur de tennis serbe, évoluant sur le circuit professionnel depuis 2003. Passionné très tôt par le tennis, il bénéficie de l'appui de ses parents, qui n'hésitent pas à se sacrifier pour donner à leur fils toutes les chances de réussir. Dès 2004, les premières grandes performances du jeune tennisman leur donnent raison avec une demi-finale à l'Open d'Australie en juniors. Quatre ans plus tard, la carrière de celui que l'on surnomme "Nole" prend un coup d'accélérateur. À peine âgé de 21 ans, Novak Djokovic remporte son premier tournoi du Grand Chelem lors de l'édition 2008 de l'Open d'Australie. Un titre qui marque le début d'une longue quête de trophées. Lors des six saisons qui suivent, "Djoko" parvient à décrocher six autres victoires en Grand Chelem, dont trois de plus sur le sol australien. Seule une victoire sur la terre battue parisienne à Roland-Garros manque à son palmarès.

Devenu numéro un mondial pour la première fois en 2011, Novak Djokovic fait partie, avec Rafael Nadal et Roger Federer, du trio de tennismen qui multiplie les records et s'adjuge la quasi-totalité des tournois du Grand Chelem depuis de nombreuses années. Vainqueur de la Coupe Davis avec la Serbie en 2010, Novak Djokovic est également connu pour son humour et ses imitations, sur comme en dehors des courts. Novak Djokovic n'hésite pas à partager sa bonne humeur, une caractéristique qui lui vaut la sympathie du public.

Marié en 2014 à Jelena Ristic, Novak Djokovic s'entraîne la même année à un nouveau métier : celui de papa. En 2015, il réalise la plus belle saison de sa carrière, remportant trois Grand Chelem, mais aussi six Masters 1000. L'année suivante, il remporte Roland Garros, le seul titre qui lui manquait, réalisant l'exploit d'enchaîner 5 victoires de suite en Grand Chelem sur deux saisons. Après une année 2017 marquée par des blessures, il renoue avec le succès en 2018, notamment à Wimbledon ou encore à l'US Open. EN 2019, Djokovic a survolé l'Open d'Australie, avant de remporter une des plus belles finales de l'ère Open face à Federer à Wimbledon. Il a à nouveau remporté l'Open d'Australie en janvier 2020. Au total, le Serbe possède 17 victoires en Grand Chelem à son palmarès.

Qui est la femme de Novak Djokovic ?

Novak Djokovic rencontre Jelena Ristic lors de son parcours scolaire à Belgrade dans les débuts des années 2000. Tout n'est pas facile pour les jeunes amoureux, puisque Novak dispute ses tournois partout dans le monde tandis que Jelena achève ses études en Italie. Le couple élit finalement domicile à Monaco et décide de se marier en 2014. Jelena donne naissance à leur fils Stefan en 2014, puis à une petite fille prénommée Tara, en 2016. Parallèlement, Jelena Djokovic est directrice de la fondation Novak Djokovic, qui fait la promotion de l'éducation dans leur pays natal.