Mohamed Cheikh gagnant de Top Chef 2021 : "C'est un rêve qui se réalise" [Interview]

Mohamed Cheikh gagnant de Top Chef 2021 : "C'est un rêve qui se réalise" [Interview] MOHAMED CHEIKH TOP CHEF. Mercredi 9 juin 2021, Mohamed Cheikh a remporté la saison 12 de Top Chef face à Sarah Mainguy. Le cuisinier s'est confié à L'internaute sur sa victoire et ses futurs projets dans une interview.

[Mis à jour le 10 juin 2021 à 00h01] Mohamed Cheikh a été sacré gagnant de Top Chef 2021, au cours de la finale diffusée sur M6 le 9 juin 2021. Epaulé par Hélène Darroze, le candidat de 28 ans s'est révélé un adversaire redoutable d'épisode en épisode, séduisant de nombreux chefs avec sa cuisine technique et pleine de saveurs. Il affrontait Sarah Mainguy lors de l'ultime épreuve de Top Chef. Mohamed Cheikh est revenu en interview auprès de L'internaute.com sur sa victoire à Top Chef, en profitant pour dresser son bilan de l'aventure et révéler ses futurs projets.  Retrouvez ci-dessous l'interview de Mohamed Cheikh pour L'internaute.com.

Quelle a été votre réaction à l'annonce du résultat ?

Je suis très très heureux. C'est de la pure folie, c'est un rêve qui se réalise. Je ne m'en rends même pas compte : c'est comme si je m'étais endormi et que je m'étais pas réveillé, c'est extraordinaire.

Après la finale, vous vous attendiez à ce résultat ?

Sincèrement ? Je savais que j'avais toutes mes chances, comme je savais que Sarah avait toutes ses chances. J'étais assez détente, pour le coup, le résultat c'était pas ce qui me trottait le plus. Ce qui me trottait le plus c'était avant, de pas foirer l'épreuve. D'avoir toute ma famille avec moi lors de l'annonce du résultat, être en finale de Top Chef, c'était déjà incroyable. Après, c'est surtout quand on est devant le couteau avec tout le monde derrière, on a envie que ça soit pour nous. Cette victoire clairement je la dédicace à ma famille et tous les gens qui m'ont soutenus, c'est même pas pour moi.

"J'ai le sentiment d'avoir réussi ma carrière professionnelle"

Que représente cette victoire pour vous ?

La réussite, au sens propre : j'ai le sentiment aujourd'hui d'avoir réussi "ma carrière professionnelle", même si ce n'est que le début. J'ai commencé à 16 ans, j'en ai 28, le chemin est encore long, mais j'ai déjà ce tampon "indélébile ".

Qu'allez-vous faire de la somme d'argent remportée ?

Je vais investir dans des projets professionnels futurs et je vais emmener ma petite famille, notamment ma mère, en voyage. Elle m'a fait profiter toute mon enfance et ma jeunesse, aujourd'hui c'est un petit peu plus compliqué et je pense que je me dois de leur rendre la monnaie de la pièce.

"J'avais déjà tout gagné en arrivant en finale" - Mohamed Cheikh, gagnant de Top Chef 2021

Comment avez-vous appréhendé cette finale de Top Chef ?

Pour le coup, je pense que c'est l'épreuve que j'ai abordé avec le plus de sérénité : j'avais déjà tout gagné en arrivant en finale. Et en plus de ça, j'avais l'habitude de le faire [cuisiner dans un palace pour de nombreux convives, NDLR]. Je me suis dit qu'il fallait que je parte dans un esprit de boulot plutôt que de concours, comme si j'avais fait un événement au George V, tout simplement.

Avec le recul, y aurait-il des choses que vous auriez fait différemment ?

On peut toujours s'améliorer. J'aurais fait un dessert un peu plus fou je pense. Et pour l'entrée, j'aurais ajouté un crustacé, ou un coquillage.

Quand vous avez débuté le concours, pensiez-vous que vous iriez jusqu'en finale ?

Non, jamais de la vie. Je me suis toujours beaucoup sous-estimé. J'avais peur d'ailleurs de ne pas avoir les manchettes [lors de la constitution des brigades au premier épisode, ndlr] au début, puis après je me disais : "si je fais trois-quatre semaines c'est déjà énorme". Et puis je suis arrivé au bout… Je ne sais même pas comment j'ai fait (rires).

"Top Chef m'a apporté beaucoup de confiance et d'envie de continuer dans le métier"

Vous avez grandi dans une banlieue parisienne dans laquelle on vous disait que vous n'aviez pas votre place en tant que cuisinier : cette victoire, c'est une revanche ?

J'ai pas de revanche à prendre, je suis quelqu'un qui a le cœur blanc et je prône la paix. Mais rien n'est impossible, il faut croire en ses rêves et le boulot paie dans tous les cas. Quand on a du talent et qu'on fait les choses bien, au bout d'un moment on ne peut plus passer à côté de la personne.

Que vous a apporté Top Chef ? 

Beaucoup de sérénité, beaucoup de confiance et beaucoup d'envie de continuer encore plus le métier et de tout arracher.

Y a-t-il un plat cette saison dont vous êtes particulièrement fier ?

Le plat dont je suis le plus fier, je pense que c'est le plat de la finale. J'ai eu plein d'éloges dessus. Après, j'étais fier de ma tarte tatin (la splash tatin du premier épisode, ndlr), les chefs n'ont pas trop compris, mais j'étais plutôt fier, même si ça manquait un peu de perfection. Dans l'ensemble de la saison, je suis assez content de ce que j'ai réalisé, même si on peut toujours faire mieux.

Vous avez connu plusieurs coups de mou lors de certaines dernières chances : Top Chef, c'est aussi difficile que ça en a l'air ?

C'est absolument le cas. C'est difficile sur la longueur, c'est aussi pour ça que de très bons candidats ont glissé : au niveau du mental, parfois, ça n'a pas suivi. C'est un marathon Top Chef, clairement, il faut avoir les reins solides et la tête bien accrochée.

"J'ai envie d'être challengé" dans le futur

Le public s'est montré très enthousiaste sur votre personnalité et votre parcours : comment avez vous vécu cette médiatisation ?

J'ai été véritablement touché. Quand on a démarré Top Chef, la production nous a dit "évitez de regarder les réseaux sociaux". Forcément, comme quand on est gamin, quand on nous dit "regarde pas" on y va quand même. Et quand je regardais, c'était que du positif. Mes proches me disaient : "tu fais quasiment l'unanimité c'est incroyable". Je m'attendais pas du tout à ça, même si je sais que j'attire la sympathie généralement parce que j'essaie d'être sympathique, mais, à la télévision on ne sait pas ce qu'on renvoie. Au début, les gens disaient que j'étais arrogant et que j'avais la grosse tête… C'est juste qu'ils n'avaient pas compris qui j'étais. Au fur et à mesure, le public a compris que j'étais juste là pour m'amuser.

Maintenant que Top Chef est terminé et que les restaurants rouvrent progressivement, quels sont vos projets ?

J'ai monté un restaurant éphémère [Manzili, jusqu'en octobre à Paris, NDLR], et après clairement… je ne sais pas. J'ai envie d'être challengé. Demain si on m'appelle pour me proposer un poste dans un palace, je serais capable de prendre. Si on me propose une nouvelle émission TV, je fonce, mais il faut que ça soit cohérent avec qui je suis. Je suis cuisinier, je le resterai, je suis passionné par ce métier. Après, est-ce que je vais aller à la montagne pour un autre restaurant éphémère ? Est-ce que je vais ouvrir un bistro ? Un street-food ? Franchement je n'en sais rien encore.

Mohamed Cheikh est probablement la révélation de Top Chef. Ce candidat de la saison 12 du concours culinaire de M6 a réalisé un parcours étonnant, allant jusqu'en finale alors qu'il ne faisait pas initialement parti des favoris de la compétition. Mais de semaine en semaine, le cuisinier a progressé aux côtés d'Hélène Darroze, révélant une cuisine technique et pleine de saveurs qui a subjugué plusieurs chefs invités de l'émission.

Âgé de 28 ans, Mohamed Cheikh a grandi dans une banlieue parisienne populaire, à Fontenay-sous-Boy. C'est grâce à sa grand-mère qu'il découvre la cuisine, pour laquelle il se découvre une véritable passion. Après un BEP métier de l'hôtellerie et de la restauration, il rencontre le chef triplement étoilé Alain Senderens qui lui propose un stage. Il décroche ensuite un poste de commis, qui lui ouvre les portes de différents palaces. Il a notamment travaillé au Royal Monceau, au Sofitel ou au Shangri-La, montant en grade au fur et à mesure de son parcours. Dernièrement, il était chef pour Eric Fréchon au Drugstore Publicis. 

Quel est le restaurant de Mohamed Cheikh ?

Mohamed Cheikh a ouvert son premier restaurant éphémère le 2 juin 2021. Intitulé Manzili, qui signifie "ma maison" en arabe littéraire, il est situé au jardin des Plantes à Paris. Au menu de ce restaurant : une cuisine qui ressemble au candidat de Top Chef, puisqu'il propose des saveurs typiques de la Méditerranée. Il est possible d'y goûter la cuisine du jeune chef de 28 ans jusqu'au 3 octobre 2021.

Quel âge à Mohamed Cheikh ?

Mohamed Cheikh est un jeune chef qui en est encore au début de sa carrière, bien qu'il ait acquis une solide expérience au cours de sa formation. En 2021, lors de la diffusion de Top Chef saison 12, Mohamed Cheikh est âgé de 28 ans.

Mohamed Cheikh dans Top Chef

Mohamed Cheikh s'est fait connaître du grand public en participant à la saison 12 de Top Chef, diffusée du 10 février au 9 juin 2021. Il rejoint la brigade d'Hélène Darroze, chez laquelle il réalisera l'ensemble de son parcours jusqu'en finale du concours culinaire de M6. Au fur et à mesure de la compétition, Mohamed se révèle être un cuisinier au grand coeur, qui attire la sympathie des téléspectateurs tout en réalisant une cuisine très technique pleine de saveur. Il affronte Sarah Mainguy lors de la dernière épreuve de l'émission, le 9 juin 2021.

Top Chef - au programme TV sur M6

Candidat TV