Portraits de criminels : Dorothea Puente : la pension de la mort

Portraits de criminels : Dorothea Puente : la pension de la mort
Dorothea Puente a été condamnée à la prison à vie où elle est décédée à l'âge de 82 ans, en 2011. Elle avait drogué et tué ses victimes afin de réclamer frauduleusement leurs prestations de sécurité sociale. Propriétaire d'une pension, elle escroquait les personnes âgées, les assassinait et les enterrait dans son jardin.
Samedi 25 août à 16h15 10
Durée
55 minutes
Année de création
2018

Avis