Interview de Junior, vainqueur d'Incroyable talent 2007

Suggestions de diaporamas
esp
Junior

Le public vous connaît peu. Quel est votre parcours en tant que danseur ?
J’ai commencé la danse en 1997, avec le Break dance. J’ai d’abord évolué en Bretagne où je me suis fait un petit nom. Après je suis allé sur Paris et j’ai rencontré mon groupe actuel, les Wanted Posse. Et puis il y a eu les championnats du monde de Break dance en 2001, que l’on a remporté. Notre crédibilité s’est faite. On a commencé à travailler partout dans le monde et en France.

Comment avez-vous eu l’idée de vous présenter à "Incroyable Talent" ?
C’est la production qui m’a contacté, après avoir vu un reportage sur moi sur France 4. Au début, j’avais un peu de craintes à cause de la télé. J’étais assez timide. Je me suis lancé finalement… et je me retrouve gagnant.

Qu'attendiez-vous de l’émission ?
C’est vrai que je suis connu dans le milieu du Break dance, mais je souhaitais toucher le grand public. Je voulais aussi que Monsieur et Madame Toutlemonde connaissent Junior (rires).

Quelle était l’ambiance lors des castings ?
Cool ! Tu rigoles, il y a des numéros assez extravagants. Au début, tu le fais juste "pour le fun". Mais au fur et à mesure des étapes, tu prends ça de plus en plus au sérieux.
 
Comment viviez-vous les commentaires du jury ?
Je cherchais d’abord à me faire plaisir. Le jury, c’est clair que c’est une crainte en plus, ils peuvent te couper à tout moment. Mais je me connais, j’ai confiance en ma danse. Je stressais surtout par rapport à la partie comédie que je rajoutais à mon numéro, ce qu’ils allaient me dire. Quand leurs remarques pouvaient me servir à quelque chose, je les prenais au sérieux. C’est surtout Gilbert qui a été sévère.

Lors de la demi-finale, le jury ne vous a pas choisi, mais le public vous a sauvé. Qu’avez-vous ressenti ?
Ça m’a soulagé de voir que le peuple français était derrière moi ! Dans la rue aussi ça a changé, les gens venaient me voir, même des personnes que je n’aurais jamais cru atteindre, des petites mamies… ça m’a reboosté.

Comment s'est déroulée la finale ?
C'était "Que le meilleur gagne !". La plupart des candidats étaient de bons artistes. J’avais une certaine pression, mais envers moi-même, pas envers les autres. Moi, j’y allais pour la gagne. Mais après mon numéro, j’étais moins sûr. Ça ne s’est pas passé comme prévu. Je devais faire pas mal de petites choses, un slam. Mais il y a eu des problèmes de son… C’était au final un grand free-style.

Mes plus grands concurrents étaient Sébastien et Rudy et les Los Vivancos qui étaient très soutenus par le jury… Même si je ne voyais rien d‘incroyable dans ce qu’ils faisaient (rires).


Vous réalisez que vous avez gagné ?
Ça commence : les interviews, les médias, les demandes qui s’accroissent...

Quels sont vos projets maintenant ?
Développer ma propre ligne de vêtements. Puis refaire un solo de 10/15 minutes pour une tournée, un mélange de mes trois passages à Incroyable Talent. On a aussi parlé de projets communs avec Sallah, le gagnant de l’année dernière. On va peut-être travailler ensemble.
Suggestions de contenus