Mort à Venise

Mort à Venise
Dans son dernier opéra, écrit en 1973 d'après le roman de Thomas Mann, Benjamin Britten, le grand héritier de Purcell, dépeint la crise existentielle et esthétique du protagoniste tout au long de 17 scènes dans lesquelles se déploie un monologue intérieur torturé.
Durée
2h35
Chef d'orchestre
Alejo Pérez
Compositeur
Benjamin Britten
Metteur en scène
Willy Decker
Solistes
Duncan Rock, Leigh Melrose, John Daszak, Itxaro Mentxaka, Tomasz Borczyk, Antonio Lozano, Vicente Ombuena, Anthony Roth Costanzo

Avis