Marie-France éliminée de Koh Lanta : "Je n'en veux qu'à moi-même" [INTERVIEW]

Marie-France éliminée de Koh Lanta : "Je n'en veux qu'à moi-même" [INTERVIEW] Eliminée lors du premier conseil de Koh Lanta les 4 Terres, Marie-France avait réintégré le jeu suite à la blessure de François. 7 épisodes plus tard, elle a été éliminée par les ambassadeurs lors de la réunification.

[Mis à jour le 16 octobre 2020 à 23h30] Le parcours de Marie-France est étonnant dans Koh Lanta. Eliminée par les manigances d'Adrien dès le premier épisode sur le camp de l'équipe violette représentant le Nord de la France, la vendeuse en boucherie nordiste avait eu la chance de réintégrer la compétition suite à l'abandon médical de François dans l'équipe orange. Depuis, elle s'était imposée en véritable binôme de Brice, le Creusois avec qui elle a poursuivi l'aventure chez les Rouges. Malheureusement pour Marie-France, le jeu s'est arrêté suite à la décision des ambassadeurs - Hadja et Loïc - de l'éliminer à l'occasion de la réunification. La candidate nordiste revient pour nous sur son aventure.

Il y a deux mois, quand on s'est parlé lors de votre élimination, je n'imaginais pas qu'on se reparlerait deux mois plus tard. Félicitations pour votre aventure.

Ça, c'est Koh Lanta ! Quand on sort, on n'est peut-être jamais vraiment sorti !

Comment avez-vous réagi en apprenant que vous réintégriez le jeu ?

J'étais aux anges. C'est ce que j'attendais à partir du moment où je suis sortie. J'attendais qu'on m'appelle pour rentrer. Je n'attendais que ça ! Je n'ai pas hésité une seconde. Quand on m'a demandé si j'étais prête à retourner dans le jeu, je ne me suis pas posé la question. J'ai pris mon sac et je me suis ramassée, c'est clair et net !

Très tôt, vous avez développé une proximité avec Brice. A quoi est-ce dû ?

Brice a l'âge de mon fils et, physiquement, il lui ressemble un peu. Ils ont un peu le même profil. Je suis très proche de mon fils. Donc Brice était un peu mon fils de substitution. J'aimais bien son style, sa façon de parler. C'est un gamin qui a des vraies valeurs, qui a une bonne éducation. Brice et Dorian, tous les deux, n'ont jamais manqué de respect aux anciens et, je ne sais pas, il y a un feeling qui s'est fait comme ça. Pourtant j'étais la plus vieille de l'équipe chez les Oranges alors que lui était le plus jeune. Comme quoi, parfois, ça ne veut rien dire. C'est une question de feeling je pense.

"Je n'ai pas du tout l'esprit de vengeance"

Vous intégrez ensuite tous les deux l'équipe rouge. Très vite vous vous rapprochez des ex-Verts. C'était une stratégie pour aller plus loin ou c'était simplement pour éliminer Adrien ?

Non, ce n'était pas spécialement pour éliminer Adrien parce que je n'ai pas du tout l'esprit de vengeance. Mais je me dis que si je dois sauver ma peau, je le ferais de n'importe quelle façon. Je me suis rapprochée des Verts parce qu'il y avait un feeling avec Joaquina. Je ne la connaissais pas mais quand on se regardait pendant les épreuves, je trouvais qu'elle avait l'air très gentille. J'avais une petite attirance pour Joaquina et je me suis dit après "Mais tout compte fait, les Verts sont aussi en majorité. Donc est-ce que tu ne profiterais pas un peu de l'occasion pour te rallier à eux pour avancer un peu ?" Et puis comme Adrien m'a tout de suite remis le grappin dessus comme au premier jour, je me suis dit "Toi mon grand tu vas pas m'emmerder encore à me gâcher mon aventure avec tes trucs de merde". Il faut savoir que maintenant je m'entends super bien avec Adrien et que c'est un garçon que j'adore.

Votre relation s'est donc améliorée après l'émission ?

Bien sûr et heureusement ! Ça prouve que c'est quelqu'un de mature qui sait très bien qu'il était dans un jeu. C'est un gamin très intelligent et il n'y a pas du tout d'embrouilles. D'ailleurs, je l'ai encore eu au téléphone hier.

Dans l'épisode 8 vient l'étape de la réunification et des négociations d'ambassadeur. Lorsque Hadja part pour représenter les Rouges, est-ce que vous êtes prête à devoir partir peut-être ?

Pas spécialement. Je ne suis pas prête à partir mais je sais que Hadja n'ira pas à la boule noire. On est donc tous potentiellement sur la sellette mais je me dis que si quelqu'un doit sortir ça peut être Fabrice ou moi parce qu'on est les plus âgés. Mais peut-être que ça n'a rien à voir puisque comme les épreuves individuelles arrivent, ils ont peut-être plus de chances d'aller plus loin s'ils gardent les plus vieux. Je ne vous cache pas que si j'avais su qu'elle aurait un ex-Vert en face d'elle, ça se serait passé autrement. J'aurais décidé d'aller aux ambassadeurs. Je n'aurais pas été jusqu'à la boule noire de toute façon. Le problème c'est qu'on s'est fait nos petites suppositions sans penser une seconde qu'elle aurait un ex-Vert face à elle.

Pourquoi n'avoir pas choisi de vous présenter vous-même en tant qu'ambassadrice ?

C'était délibéré de ma part. J'aurais pu mais dans cette aventure, j'avais tellement l'esprit serein et libre comme je ne l'ai jamais senti de toute ma vie. Je me suis dit que j'étais bien dans l'aventure et que je n'allais pas m'emmerder avec des négociations. Je fais ça dans la vie de tous les jours. Honnêtement, je n'avais pas envie. Donc bien fait pour moi. Il y a une petite part de fainéantise. Je n'aurais pas dû. Je ne regrette pas parce que ça s'est fait comme ça. Mais j'aurais peut être dû aller à l'affrontement. Je ne peux en vouloir qu'à moi-même d'être sortie.

"J'avais quand même perdu 6-7 kilos"

Vous étiez arrivée à vos limites pour ne pas avoir envie de vous "battre" contre un autre ambassadeur ?

Non parce que mentalement je tenais. Physiquement, je ne sais pas du tout où j'aurais pu aller. Je m'étais habituée à la faim donc ça n'était pas un problème. J'avais de plus en plus mal au dos pour dormir. J'avais quand même perdu 6-7 kilos. L'ossature commençait à me faire souffrir mais je suis sûre que j'aurais tenu jusqu'au bout au niveau mental. Peut-être que le physique aurait lâché mais j'en doute parce que c'est quand même le mental qui tient le physique. Et là, le mental n'avait rien.

La diffusion de la saison a-t-elle changé quelque chose pour vous en termes de notoriété ?

Oui, quand même. Je ne suis pas beaucoup sortie mais quand je suis allée dans un magasin avec mon fils en Belgique, des enfants m'ont reconnue même si j'avais le masque. Là récemment, on est allés à l'anniversaire de Dorian à Caen et on m'a reconnue à la gare de Paris et à Liège. Ça, je ne m'y attendais pas du tout parce qu'avec le masque on est tout de même un peu cachés et on n'a pas le même look que quand on est dégueulasses dans Koh Lanta. Mais oui les gens me reconnaissent.

Ce n'est pas difficile à vivre au quotidien ?

Non parce que je fais la part des choses. Ça prend du temps, évidemment, parce que les gens demandent des autographes. Mais ça fait partie du jeu. A partir du moment où ce sont des gens qui vous le rendent bien, qui vont vers vous, je ne me vois pas les envoyer bouler. Oui sur les réseaux sociaux, tout ce qui est insultes et autres, je ne réponds pas et je bloque. Je n'ai pas de temps à perdre avec ça. Mais les gens qui nous aiment à la télé, je ne vois pas pourquoi je les enverrais bouler.

Vous mentionniez l'anniversaire de Dorian. Vous êtes restée en contact avec beaucoup des candidats de la saison ?

Oui, bien sûr. Je ne vais pas dire qu'on se retrouve régulièrement parce qu'on a quand même les contraintes avec des choses qu'on doit annuler. L'anniversaire de Dorian, on l'a fait dans les règles de l'art en annulant certaines choses qui ne pouvaient pas se faire. Mais sinon je retrouve Dorian, Brice, l'équipe des Oranges. Il y a juste François que je n'ai pas revu. J'étais avec Fabrice mercredi à une manifestation pour une remise de diplômes, je revois Fabrice demain parce qu'on va encore à quelque chose. Je vois régulièrement Hadja, Lola et Adrien. C'est un peu mon noyau dur à moi !

© Laurent Vu / ALP / TF1

Marie-France au sujet de sa première élimination : "J'étais vexée"

[Interview publiée le 28 août 2020] Intégrée à l'équipe violette représentant de la région Nord dans Koh Lanta les 4 Terres, Marie-France a fait les frais du premier conseil d'élimination de la saison. Avec 5 voix contre elle, la vendeuse en boucherie de 49 ans est donc la première candidate à quitter l'aventure. Jointe par téléphone, elle a accepté de répondre à nos questions sur sa courte aventure. Elle y évoque notamment son manque d'affinité avec Angélique mais aussi ses paroles, qu'elle juge maintenant trop dures, au sujet du stratège Adrien.

Vous avez des regrets d'être partie si tôt de Koh Lanta ?

Des regrets, non parce que je suis restée la personne que j'étais dans Koh Lanta. Ça reste un jeu. Je savais déjà que si on perdait l'épreuve d'immunité, ça se passerait comme ça. Pour moi, comme je le dis dans l'épisode, c'était une question de logique puisqu'on a vu Angélique et Lola, deux petites jeunes soudées, et puis les trois hommes, on en a besoin pour construire la cabane. Quelque part, dès qu'on est arrivé, je me suis dit "Ah, premier conseil c'est moi qui sors." Pas de chance ! J'y ai cru jusqu'au bout parce que pendant l'épreuve, on n'était pas à la ramasse, hein ! On était quand même dans les premiers. Voilà, mon élimination a été une surprise sans en être une.

Pensez-vous que votre âge a été déterminant dans votre élimination ?

Je ne vais pas dire que c'est spécifiquement mon âge mais j'ai une condition physique d'une nana qui fait du sport pour entretenir sa cinquantaine, on est bien d'accord. Je ne suis pas une sportive de haut niveau. Dans Koh Lanta, les plus vieux sont quand même dans la ligne de mire. Si j'avais eu vingt ans de moins et une condition physique autre, je serais peut-être restée dans le jeu. J'aurais peut-être eu plus de chances en tout cas.

On a pu noter une petite crispation entre vous et Angélique. Que s'est-il passé ?

En fait, il ne s'est rien passé de particulier, on ne s'est pas disputé. Simplement, on n'a pas pris le temps de se connaître. Le temps est quand même assez court. Moi, je mets beaucoup de barrières par rapport aux gens. Angélique en met peut-être aussi. Lola et Fabrice sont venus me voir tout de suite. Il y a juste ce petit côté qui m'a énervée quand on parlait, elle répondait toujours "Oui, moi aussi." J'ai trouvé qu'elle en faisait un peu des tonnes. Mais c'est sa personnalité, je peux pas lui en vouloir. C'est simplement la personne avec qui j'avais le moins d'affinités. Si je m'étais entendue avec elle, j'aurais peut-être voté contre Fabrice parce que c'était un des plus vieux. J'ai vraiment fonctionné par affinité.

Avez-vous été surprise que toute l'équipe vote contre vous lors du conseil ?

Non, pas du tout. On en avait déjà un peu parlé entre nous. Adrien est venu me voir plusieurs fois en me disant "Attends, on va faire sauter Angélique" et après il me dit "Désolé, Fabrice il veut plus". A un moment donné, je leur ai dit "Faites votre vie, faites ce que vous avez à faire et basta." Je savais que c'était pour moi, à moins d'un revirement de situation. Je peux vous dire que même si j'avais pas de montre, j'ai cherché le collier d'immunité pendant des heures !

A la fin de l'épisode, vous ciblez Adrien en disant que c'est l'homme à abattre. Pourquoi ?

Mes paroles ont peut-être été un peu fortes quand même. Quand Denis dit que je pars vexée, il a vraiment mis le doigt dessus parce que je pars pas fâchée mais je pars vexée. C'est vexant parce qu'on ne prépare Koh Lanta en quinze jours, c'est une préparation des mois à l'avance. Faut comprendre que je l'avais un peu mauvaise. Quand je dis que c'est l'homme à abattre, à mon avis je le dis sous le coup de la vexation parce qu'Adrien c'est vraiment quelqu'un de super sympa. Moi, j'étais dans mon jeu avec ma façon de voir, lui il était dans son jeu. Sa stratégie, c'est sa façon à lui de faire son jeu. 

Avec la distance, vous ne lui en voulez plus ?

Non, pas du tout. Grand Dieu, pas du tout !

Qu'est-ce que vous retiendrez de votre aventure dans Koh Lanta ?

J'en retiens que du positif même si je n'ai pas eu l'occasion d'y rester longtemps. Sur le peu de temps que je suis restée, j'avais vraiment trouvé une paix intérieure là-bas. J'ai rencontré des gens chouettes avec qui je m'entends bien mais j'étais pas partie pour me faire des potes. Pour une fois dans ma vie, qui n'a pas été facile, je pense que, grâce à Koh Lanta, je sais maintenant ce que c'est que de lâcher prise.

Koh Lanta - au Programme TV tous les vendredis sur TF1