La Casa de Papel : Alex Pina revient sur les raisons du succès de la série

La Casa de Papel : Alex Pina revient sur les raisons du succès de la série CASA DE PAPEL SAISON 3 – Depuis sa sortie sur Netflix, pourquoi la série espagnole a-t-elle réuni autant de téléspectateurs ? Son créateur Alex Pina explique que le scepticisme actuel y serait lié.

[Mis à jour le 14 août 2018 à 12h40] Dès son apparition sur Netflix, La Casa de Papel est devenue un phénomène mondial. Mais comment expliquer ce succès ? Son créateur Alex Pina a confié dans Paris Match : "Je crois que le succès de la série est lié au fait que dans beaucoup de pays, il y a un scepticisme à l'égard du pouvoir, des politiciens, des banques, de l'Union européenne. Nos spectateurs sont aussi des gens qui votent. Nous avons remarqué que la série marchait particulièrement bien dans les pays où il y avait ce scepticisme, et où la corruption est très répandue."

Propulsé sous les yeux du monde entier grâce à La Casa de Papel, l'acteur Pedro Alonso, qui incarne Berlin, est revenu sur le début de cette aventure sur le site vl-media. S'il a suivi son flair en choisissant cette série après avoir lu les premiers extraits, l'acteur a pourtant douté au début du tournage. "C'est vrai que les deux premiers mois ont été très difficiles, et j'ai eu beaucoup de doutes. Parce que je pensais que tout l'aspect technique de la série, toute l'ambition esthétique aurait pu prendre le pas sur la chaleur des acteurs. Ça aurait pu être une série froide. (...) Mais je me souviens, quand on a vu le premier épisode monté. J'ai regardé mes compagnons et j'ai dit : "C'est de la folie, c'est de la folie."

Le succès mondial de La Casa de Papel a transformé ses acteurs en stars du jour au lendemain. Parmi eux, Ursula Corbero qui avait connue la célébrité en Espagne grâce à la série pour ado "Physique ou Chimie", vit un nouveau tournant. Dans Paris Match, son partenaire à l'écran Pedro Alonso raconte une anecdote qu'elle lui a fait part par téléphone  : "Elle me disait : "Pedro, je crois que je sais ce que ça fait d'être Madonna." Je lui répondais : "Et moi, je sais ce que ça fait d'être Michael Jackson !" Les acteurs ont aujourd'hui du mal à échapper aux objectifs des nombreux fans.

Dans cette vague de succès, le créateur de la série, Alex Pina, sera aux commandes de White Lines, aux côtés des producteurs de The Crown, suite au partenariat exclusif entre Netflix et sa société de production Vancouver Media. L'intrigue sera centrée sur les investigations concernant la réapparition à Ibiza du cadavre d'un célèbre DJ de Manchester. Sa sœur se rend sur l'île espagnole pour enquêter et fait face au côté sombre du lieu. Pour le moment, le casting n'est pas encore connu et la série ne devrait pas être diffusée avant 2019. Dans un communiqué de la plateforme, cet accord exclusif réserve aussi un "drame d'action au féminin" intitulé Sky Rojo. Son tournage est prévu pour 2019. Devant cette annonce, Alex Pina a fait part de sa joie de "travailler avec Netflix". "C'est un rêve qui se réalise", a-t-il ajouté.

Attention spoilers ! Concernant La Casa de Papel, avant la sortie, le tournage de la saison 3 débutera en novembre 2018. Pour patienter, de premières informations viennent d'être dévoilées concernant cette suite. ​​​​​​ Le personnage de Berlin fera son apparition contre toute attente malgré la fin de la saison 2. Les fans de la série sont nombreux à l'apprécier et selon certains médias, ils auraient même réclamé un spin-off sur le chef des braqueurs. Disparu à la fin de la saison 2, il pourrait revenir sous forme de flash-back comme l'a expliqué le créateur Alex Pina à 20 minutes. "On va connaître les liens entre Berlin et Le Professeur. Il y aura des retours dans différents niveaux du passé avant l'attaque. Cela permettra aux spectateurs qui connaissent les personnages de mieux comprendre ce qui s'est passé avant." A l'inverse de ce retour, l'actrice Itziar Ituño qui joue l'inspectrice Raquel Murillo n'a pas signé pour cette troisième saison. Interrogé par Nextplz à ce sujet, l'interprète de Berlin Pedro Alonso ne serait pas contre explorer un peu plus son rôle. "J'ai pris beaucoup de plaisir en incarnant Berlin. J'étais un peu effrayé parce que j'ai pris des risques car certaines séquences étaient très compliquées… Mais étant donné la nature du personnage, il y a énormément de possibilités de développement, et je pense qu'il s'agit d'un personnage qui mériterait d'être approfondi." Ne pouvant donner de réponse, il ajoute "c'est un personnage qui mérite plus, mais ce n'est pas à moi de dire s'il mérite un spin-off".

L'ascension de La Casa de Papel n'est pas près de s'arrêter. Alors qu'au départ, le série n'avait prévu que deux saisons, une troisième saison avait été annoncée pour 2019. Mais bien que celle-ci ne soit pas encore présente sur Netflix, son créateur Álex Pina a même confirmé une saison 4 lors du Festival de Monte-Carlo où La Casa de Papel a remporté le prix de la meilleure série dramatique. Une annonce qui n'est pas une surprise suite à son succès qui a fait d'elle la série non anglophone la plus regardée sur Netflix. En France, elle a été visionnée plus de 17 millions de fois d'après une étude de NPA Conseil. Désormais, Álex Pina va devoir relever le défi de "rouvrir une série bouclée, qui a eu beaucoup de succès" assure-t-il dans 20 Minutes, pour ne pas décevoir les nombreux téléspectateurs.

Là où les deux premières saisons de La Casa de Papel avaient dû être remontées avant leur diffusion sur Netflix (les épisodes espagnols étant d'une durée habituelles de 60 minutes, ceux-ci ont été coupés différemment pour faire plutôt 40 minutes), ce ne sera pas le cas de la saison 3. En effet, Alex Pina a confirmé à Première que les épisodes de la saison 3 seront pensés dès l'écriture pour un format de 40 minutes. "C'est bien mieux. Le format de 60 minutes, c'est vraiment un truc très spécifique à l'Espagne. On est le seul pays au monde à faire les séries comme ça." Il précise pour autant que sa méthode de travail ne change pas vraiment : "On fait toujours en sorte qu'il se passe beaucoup de choses, de rebondissements [...] Ça change en fait la structure et l'endroit où l'on place les cliffhangers."

Comme on peut le découvrir sur le visuel officiel diffusé par Netflix visible ci-dessous, cinq héros de La Casa de Papel seront présents dans la saison 3. Tokyo, le professeur, Nairobi, Denver et Rio. Mais un sixième personnage est présent sur la photo, caché derrière le masque de Dali. De qui peut-il s'agir ? Si on regarde de plus près, la carrure semble être celle d'un homme. On se doute qu'une saison 3 est l'occasion rêvée pour les créateurs d'intégrer de nouveaux personnages. Il faudra patienter jusqu'à l'année prochaine pour connaître l'identité de ce mystérieux héros.

© Netflix

Résumé de la série : Diffusée en Espagne en 2017, La Casa de Papel est une série ibérique qui met en scène une prise d'otage dans la Maison royale de la Monnaie d'Espagne. Comme beaucoup de thrillers, La Casa de Papel manie le suspense avec brio si bien que, lorsque la série a commencé sa diffusion sur Netflix et s'est arrêtée brutalement, beaucoup de spectateurs se sont demandés quand arriverait la suite.

Quelle date de sortie pour la saison 3 de La Casa de Papel ?

Si La Casa de Papel était pensée comme une série avec un début et une fin, Netflix est parvenu à convaincre le créateur Alex Pina de produire une saison 3. Il faut dire que cette histoire de braquage a passionné des millions de téléspectateurs à travers le monde et le géant du streaming vidéo avait un coup à jouer en produisant une suite. La saison 3 de La Casa de Papel sortira en 2019, mais aucune date de diffusion précise n'a été annoncée pour le moment.

Regarder la Casa de Papel en streaming sur Netflix

La Casa de Papel est une série qui ne sera pas diffusée en France à la télévision sur une chaîne classique. Les droits de diffusion ont été achetés par Netflix, qui a donc l'exclusivité de sa diffusion internationale, France comprise. Pour regarder la série légalement dans l'Hexagone il faudra donc vous abonner au service de VOD par abonnement disponible à partir de 9€ par mois.

Retrouvez l'intégralité du Programme TV

Article le plus lu - L'hommage de Trump à Aretha Franklin critiqué › Voir les actualités

Annonces Google