Laurent Ruquier : une surprise dans ONPC pour ses 30 ans de carrière ?

Laurent Ruquier : une surprise dans ONPC pour ses 30 ans de carrière ? LAURENT RUQUIER – Trente ans de carrière ça se fête ! Alors que C8 dédie un documentaire spécial sur Laurent Ruquier, la chaîne France 2 a-t-elle préparé une surprise à l'animateur d'On n'est pas couché ?

[Mis à jour le 2 juin 2018 à 18h23] Laurent Ruquier fête ses 30 ans de carrière ce samedi soir lors de la diffusion de son émission phare, "On n'est pas couché", sur France 2. Mais c'est C8 qui lui réserve la plus grande soirée en diffusant dès 21 heures un documentaire retraçant ses 30 ans de succès à la télévision, mais aussi à la radio. Des proches de l'animateur vedette, mais également des spécialistes de la télévision tenteront d'expliquer pourquoi la méthode Ruquier parvient à franchir toutes les époques. Sur France 2, les téléspectateurs s'attendent à ce que les chroniqueurs, Yann Moix et Christine Angot lui célèbrent son "anniversaire" comme il se doit.

Trente ans de carrière pour Laurent Ruquier

Laurent Ruquier est un touche-à-tout : tantôt à la radio, tantôt à la télévision, il est aussi dramaturge et producteur de one man shows. C'est au printemps 1988 que la carrière de Laurent Ruquier démarre alors qu'il est embauché dans l'équipe de Jacques Martin sur Europe 1. Après avoir laissé tomber son service civil, il est également sur scène à Paris au Caveau de la République. C'est l'année suivante qu'il fait sa première apparition à la télévision dans La Classe sur France 3. Puis, en 1991, il devient animateur pour France Inter avec Rien à cirer. Il restera six ans dans la station du service public avant d'être embauché chez Europe 1 de 1999 à 2014.

Durant cette période, il prend beaucoup de galon à la télévision avec, dès l'an 2000, le lancement de sa quotidienne On a tout essayé sur France 2, une chaîne qu'il n'a pas quittée depuis. Le service public lui doit notamment On n'demande qu'à en rire, une quotidienne qui permet de découvrir les talents de nombreux humoristes, mais aussi le talk-show On n'est pas couché lancé en 2006. A la radio, il a repris le flambeau de Philippe Bouvard dans Les Grosses Têtes sur RTL. Plus récemment, il a relancé Les Enfants de la télé sur France 2 ainsi que Mardi Cinéma, deux talk-shows.

Laurent Ruquier admet volontiers que son parcours n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. "Je ne peux pas dire que je n'ai pas ramé ou que je n'ai jamais mangé de la vache folle. Il m'a fallu beaucoup travailler et convaincre." explique-t-il au Figaro TV Mag. Dans le magazine, Laurent Ruquier a d'ailleurs avoué avoir travaillé avec un orthophoniste pour faire corriger un cheveu sur la langue. En revanche, il réfute toute séance de relooking durant sa carrière : "avec les années, je pourrais dire que j'étais un vilain jeune et que je deviens un beau vieux. Mais j'avais une marge de progression formidable !"

Laurent Ruquier choisira bientôt le remplaçant de Yann Moix

Concernant la suite pour On n'est pas couché, on sait que Claire Chazal n'interviendra pas sur son plateau à la rentrée. Quelles sont alors les autres possibilités pour remplacer Yann Moix ? Laurent Ruquier est actuellement en pleine réflexion avec la productrice Catherine Barma. Interviewé par le Figaro TV Magazine, il précise qu'il ne croule pas sous les candidatures spontanées. "Cela fait douze ans que je présente cette émission et ce sont à peu près toujours les mêmes qui reviennent vers nous. En général, ce sont plutôt Catherine et moi qui allons vers quelqu'un" indique l'animateur. Il laisse néanmoins entendre que "le remplaçant de Yann ne sera pas forcément un homme ; on pourrait partir aussi sur deux femmes".

Un éventualité qui fait suite à son refus d'accueillir Claire Chazal qui avait secondé Christine Angot au cours d'une soirée. "C'est une excellente journaliste, elle est très calée en culture mais ce n'est pas le profil que l'on recherche. On cherche des gens qui donnent des opinions plus tranchées" a-t-il déclaré à son propos à Télé-Loisirs. Un choix qui peut s'expliquer du fait de ses dernières déclarations dans Télé 2 Semaines. "Je veux quelqu'un qui affirme ses opinions, plus qu'un journaliste à qui l'on demande une certaine neutralité. C'est ce qui fait que ce programme plaît ou déplaît" assure-t-il.

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages ! › Voir les actualités

Annonces Google