Marathon de New York : des centaines de dédommagements demandés

Marathon de New York : des centaines de dédommagements demandés Des Français se sont rendus aux Etats-Unis pour participer au marathon de New York, annulé suite au passage de l'ouragan Sandy. Certains réclament aujourd'hui un dédommagement.

Dimanche 4 novembre devait se tenir le marathon de New York. Mais l'organisation de cette manifestation sportive géante a fait polémique, alors que l'ouragan Sandy venait de dévaster certains quartiers de la Grosse Pomme. Finalement, le maire de la ville, Michael Bloomberg, a mis fin à la controverse en prononçant l'annulation le vendredi soir précédent l'événement. De nombreux participants, venus de tous les Etats-Unis mais aussi d'autres continents, étaient déjà sur place au moment de cette annonce. Aujourd'hui, des centaines de coureurs français demandent à leurs voyagistes un remboursement des frais engagés, plus une réparation.

Ils seraient ainsi au moins 600 Français à réclamer un tel dédommagement, auprès de deux grandes agences de voyage, Thomas Cook et France Marathon, qui auraient déjà reçu des mises en demeure, selon une information de l'AFP. Leur avocat, Me Dimitri Pincent, souligne que ces participants déçus "reprochent à leurs agences de voyage un manquement à une obligation d'information et de prudence". Ces voyagistes ont vendu aux coureurs des packages comprenant les vols, les acheminements entre l'aéroport et l'hôtel, ainsi que l'hébergement et l'inscription au marathon. Des forfaits facturés environ 3 000 euros, dont ces Français demandent le remboursement total, ainsi qu'une "réparation du préjudice moral et matériel" de 2 000 euros pour les marathoniens et 1 000 euros pour les accompagnants.

Pour l'avocat Dimitri Pincent, l'agence Thomas Cook n'aurait pas joué franc jeu lorsque des voyageurs ont appelé pour se renseigner avant le départ, soucieux des nouvelles relatives à l'ouragan. "On leur a répondu faut y aller, sinon on ne vous rembourse pas". Or, toujours selon lui, si un voyagiste avait connaissance d'une modification éventuelle de la prestation, il "a une obligation légale d'informer le voyageur qui peut résilier le contrat et se faire rembourser."

Thomas Cook a vendu ces séjours à 1 800 coureurs et à 800 personnes accompagnatrices. L'agence a rappelé que le marathon n'a été officiellement annulé que le vendredi 2 novembre au soir, soit moins de 48 heures avant le départ prévu du marathon.

EN VIDEO – Samedi 3 novembre, des milliers de coureurs ont réinvesti Central Park, frustrés par l'annulation tardive du célèbre marathon de New York.

Article le plus lu - Mirepoix : pourquoi le pont s'est-il effondré ? › Voir les actualités