Volcan à Bali : le mont Agung se calme, le niveau d'alerte baisse

Volcan à Bali : le mont Agung se calme, le niveau d'alerte baisse VOLCAN BALI - Trois mois après le réveil du mont Agung sur l'île de Bali en Indonésie, le niveau d'alerte a été baissé par les autorités, permettant à des milliers de personnes de rejoindre leurs foyers. Toutes les infos.

[Mis à jour le 20 février 2018 à 17h11] Après plusieurs mois d'incertitude et de crainte d'une éruption, la situation s'améliore enfin sur l'île de Bali, sur laquelle le mont Agung s'était réveillé en novembre dernier. Suite à l'activité volcanique inquiétante du volcan, plus de 100 000 personnes avaient été contraintes de quitter leurs foyers pour rejoindre des centres d'évacuation. Depuis quelques jours, le mont Agung semble se calmer. Le 10 février dernier, le centre de volcanologie a baissé le niveau d'alerte de 4 à 3. Les consignes de sécurité ont également changé : le périmètre de sécurité autour du volcan est passé de 10 à 4 kilomètres, permettant à près de 50 000 personnes de regagner progressivement leurs foyers.  

Volcan à Bali : sites menacés et trafic aérien perturbé

Situé à seulement quelques dizaines de kilomètres des principales destinations touristiques de Kuta et Seminyak, l'éruption du mont Agung menace plusieurs temples et grands sites touristiques. Alors que de nombreux temples et hôtels se trouvent dans un rayon de 12 kilomètres autour du cratère, de nombreux touristes  en voyage sur l'île de Bali ont décidé d'écourter ou d'annuler leur voyage. Lors de l'alerte maximale, l'aéroport de Denpasar-Ngurah Rai avait été fermé au public, obligeant plusieurs compagnies aériennes à suspendre leur programme de vols depuis et vers l'aéroport. En raison des projections de cendres volcaniques, des perturbations du trafic aérien peuvent encore survenir dans les jours ou les semaines à venir.

VIDÉO : Bali attend toujours la colère du Mont Agung

Article le plus lu : Coupe du monde : les toutes dernières infos : voir les actualités

Annonces Google