En hiver, le bouquetin des Alpes fait bronzette

L'habitat naturel du bouquetin, en haute montagne, comporte un inconvénient majeur durant la période hivernale : un froid glacial. Des scientifiques ont découvert que pour y survivre, ils prennent tout simplement des bains de soleil.

bouquetin thierry poncet
Les bouquetins sont réputés pour passer du temps au soleil, mais ils le font d'autant plus en hiver. © Thierry Poncet

Bien qu'ils vivent entre 500 et 3 000 mètres d'altitude, et ce même lorsque les températures sont négatives, les bouquetins des Alpes n'hibernent pas. Deux équipes de scientifiques d'un institut vétérinaire de Vienne, en Autriche, et des services de chasse et pêche de Grisons, en Suisse, se sont interrogés sur les méthodes utilisées par l'animal pour survivre en hiver. A l'aide de capteurs, ils ont mesuré la température du corps, son activité, et découvert en recoupant les données que pour se réchauffer, les bouquetins se dorent la pilule au soleil.

Puisqu'il leur est bien plus difficile de trouver de quoi se nourrir lorsqu'il fait froid, ces chèvres sauvages ralentissent leur rythme de vie, et prennent des pauses sur les versants ensoleillés des montagnes. Elles agissent différemment de la plupart des animaux, qui restent à l'abri d'une grotte ou bougent beaucoup pour ne pas refroidir. Dès le lever du soleil, les bouquetins s'installent au soleil, et restent immobiles jusqu'en début d'après-midi, une fois qu'ils se sont bien réchauffés. Une info à connaître pour ceux qui souhaitent observer les bouquetins dans leur milieu naturel ! Rendez-vous avant 14 heures sur un flanc de montagne au soleil, pour voir de vos propres yeux des bouquetins en pleine bronzette.

Article le plus lu - Le député Jean Lassalle met un gilet jaune, polémique › Voir les actualités

Annonces Google