Volcan aux Canaries : l'éruption en images, un séisme d'intensité record, les dernières infos

Chargement de votre vidéo
"Volcan aux Canaries : l'éruption en images, un séisme d'intensité record, les dernières infos"

Volcan aux Canaries : l'éruption en images, un séisme d'intensité record, les dernières infos Près d'un mois après l'éruption du Cumbre Vieja à La Palma aux Canaries, l'activité volcanique ne faiblit pas et des secousses se sont fait ressentir sur l'île. Retrouvez les photos et les dernières infos sur la situation.

[Mis à jour le 15 octobre 2021 à 10h32] Voilà près d'un mois que la lave en fusion jaillit sans interruption du Cumbre Vieja sur l'île de Palma aux Canaries. Selon le comité scientifique du Plan d'urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca), l'activité volcanique ne montre pas de signes d'épuisement, et les volcanologues excluent une fin proche de l'éruption. Dans la nuit de mercredi à jeudi 14 octobre, 56 tremblements de terre ont été enregistrés sur l'île dont un séisme de magnitude 4,5, une intensité record.

Partout sur l'île de La Palma, les images des dégâts de l'éruption du volcan Cumbre Vieja sont impressionnantes. L'un des volcans les plus actifs des Canaries continue en effet de cracher sa lave et ses cendres sur l'île de La Palma. L'effondrement de cette bouche principale du volcan Cumbre Vieja ("vieux sommet" en français) a provoqué un regain d'activité éruptive, avec l'émission de lave fluide. Les coulées de lave ont à ce jour dévasté 600 hectares et plus de 1200 bâtiments. La direction du Plan d'urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca) a ordonné l'évacuation de plusieurs nouvelles zones, qui concernerait 300 foyers supplémentaires. Au total, près de 6 500 habitants ont été contraints de quitter leur domicile. Toutefois, aucun mort ni blessé n'est à déclarer.

La lave du volcan a déjà recouvert 399 hectares de l'île, détruisant sur son passage près d'un millier de maisons depuis le début de l'éruption le 19 septembre. "Il doit y avoir beaucoup de lave en réserve", et cette coulée de lave "devrait durer entre un et trois mois" a affirmé sur franceinfo Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue et professeur à l'université Paris-Saclay.

Les photos de l'éruption du volcan Cumbre Vieja aux Canaries

Est-il possible de suivre l'éruption du Cumbre Vieja en direct via des lives vidéo ?

Plusieurs sites proposent de suivre l'éruption du Cumbre Vieja en vidéo. Le plus souvent, ces directs se basent sur des webcams situées à proximité, les diffusions se faisant ensuite via Youtube le plus souvent. A noter le live de la télévision espagnole RTVE qui permet de regarder les coulées de lave en direct.

Quand a débuté l'éruption du volcan Cumbre Vieja aux Canaries ?

L'île de La Palma fait partie de l'archipel des Canaries où les volcans sont nombreux. Le volcan Cumbre Vieja n'était plus entré en éruption depuis 50 ans. Il fait partie des volcans les plus actifs des Canaries et était ainsi sous surveillance étroite depuis plusieurs années. Dès 2017, une activité intense avait été détectée. Le 11 septembre 2021, cette activité a redoublé, suivie de nombreuses secousses sismiques et c'est le 19 septembre 2021 que les premières effusions de lave ont été observées, suivi d'un seisme d'une magnitude de 4,1 qui a ouvert une deuxième bouche éruptive. Les évacuations de population avaient déjà débuté mais les destructions ont été nombreuses et rapides : coupures de routes, maisons ravagées et détruites par les coulées de lave, cendres importantes...

Quelles conséquences suite à la coulée de lave dans la mer ?

Après avoir fait de nombreux dégâts sur son passage, la lave du volcan avait atteint la mer le 28 septembre dernier. Selon Fernando Tuya, chercheur en biodiversité et conservation à l'Université de Las Palmas à Grande Canarie, les premiers effets de l'entrée de la lave dans la mer sont "dévastateurs" avec "la mort directe d'organismes qui vont être enterrés" sous la coulée. A long terme, cela pourrait toutefois constituer une "bonne nouvelle" pour la vie marine qui pourrait en être "enrichie". En se déversant dans l'Océan, la lave se solidifie et forme un immense terrain, qui mesure déjà 30 hectares.

"La lave va former une plateforme rocheuse qui va être un substrat pour nombre d'espèces marines qui pourront la coloniser dans le futur, c'est-à-dire dans trois à cinq ans", poursuit ce scientifique, selon qui le phytoplancton pourrait également être enrichi par le fer contenu dans le magma. Redoutée par les experts, la rencontre entre la lave et la mer n'a pas entraîné les effets les plus craints comme des explosions de matière volcanique. Mais elle a en revanche produit des gaz potentiellement toxiques. Afin d'éviter des intoxications, un périmètre de sécurité d'un rayon de 3,5 kilomètres a été mis en place ainsi qu'une zone d'exclusion maritime de deux milles nautiques. Le gouvernement de l'île a également demandé aux habitants de plusieurs quartiers de Tazacorte, commune où la lave s'est jetée dans la mer, de se calfeutrer chez eux.