Grève Air France : comment se faire rembourser ses billets d'avion ?

Grève Air France : comment se faire rembourser ses billets d'avion ? GREVE AIR FRANCE - Après plusieurs jours de perturbations, la situation est revenue à la normale chez Air France. Retrouvez les informations pratiques pour obtenir le remboursement de votre billet d'avion si votre vol a été annulé ou retardé à cause de la grève.

[Mis à jour le 9 décembre 2019 à 10h59] Un retour à la normale dans le ciel français. Après deux jours de perturbations et des centaines de vols retardés et annulés, le programme de vols des compagnies aériennes est de nouveau assuré à 100%. Suite au préavis de grève déposé par une partie de son personnel et par les contrôleurs aériens, la compagnie aérienne Air France avait été contrainte de supprimer bon nombre de vols au départ et à l'arrivée de plusieurs grands aéroports français. Conséquence, des milliers de voyageurs ont dû décaler leur voyage ou n'ont tout simplement pas pu se rendre à destination. Si vous faites partie des clients Air France impactés par les jours de grève de décembre 2019, consultez ci-dessous les démarches à effectuer pour obtenir le remboursement de votre billet d'avion et une indemnisation de la part de la compagnie aérienne.

Grève Air France décembre 2019 : comment obtenir le remboursement de votre voyage ?

Si votre vol a été annulé ou retardé de plus de 5 heures à cause de la grève Air France du mois de décembre 2019 et que vous avez renoncé à voyager, vous pouvez obtenir le remboursement de votre billet auprès de votre point de vente. Si vous avez acheté votre billet d'avion sur le site d'Air France, rendez-vous dans la rubrique "Remboursement" et renseignez les informations sur votre voyage, le motif et le mode de remboursent souhaité.

En plus du remboursement de votre billet d'avion, vous pouvez également lancer une procédure d'indemnisation à condition d'avoir retiré votre carte d'embarquement à l'aéroport. Pour obtenir cette indemnisation suite à la grève Air France, votre vol doit être en partance ou à destination d'un pays membre de l'Union européenne et le retard supérieur à trois heures. L'indemnisation s'élèvera alors entre 250 et 600 euros en fonction de la distance qui devait être parcourue.

Autour du même sujet