Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
 

Les allocations familiales

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Créées en 1932, les allocations familiales sont aujourd’hui les prestations familiales les plus courantes. En effet, toutes les familles comptant au moins deux enfants peuvent y prétendre. De plus, il n’y a pas de démarche à effectuer, elles sont versées automatiquement.
 
 
Dernière mise à jour : décembre 2014
 
Conditions d’attribution

Cette prestation est versée à toutes les familles ayant au moins deux enfants de moins de 20 ans à charge, et cela quelles que soient les conditions familiales et le montant des ressources.

Comment sont-elles calculées ?
Les allocations familiales sont calculées à partir d’une base et ne dépendent en aucun cas des revenus de la famille. Plus le nombre d’enfants est important, plus leur montant est élevé.
D’autre part, il existe une majoration du montant pour les enfants de 11 à 16 ans, puis pour les enfants de 16 à 20 ans. Mais attention, si la famille ne compte que deux enfants, l’aîné n’ouvre pas le droit à cette somme supplémentaire.
Enfin, une allocation forfaitaire peut être versée pour les enfants de plus de 20 ans. Pour cela, la famille doit avoir perçu les allocations familiales pour 3 enfants le mois précédent les 20 ans de l’enfant. De plus, celui-ci doit être toujours considéré comme « à charge », c'est-à-dire vivant toujours au sein du foyer, ou percevant un salaire inférieur à 55% du SMIC. Cette allocation forfaitaire est versée aux familles jusqu’au mois précédent le 21ème anniversaire de l’enfant.



Quel est leur montant ?
Le montant de base des allocations familiales est fixé à (après Contribution au remboursement de la dette sociale):
    - 129,35 €/mois pour 2 enfants ;
    - 295,05 €/mois pour 3 enfants ;
    - 165,72 €/mois pour chaque enfant supplémentaire.

En outre, la majoration est de :
    - 36,16 € pour les enfants nés avant le 1er mai 1997 ;
    - 64,29 € pour les enfants nés après le 30 avril 1997.

A lire aussi :
Notre dossier complet sur les Allocations Familiales
Gaud Menguy
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Pages 1 | 2 | 3 sur 6 Page suivante >>

Du grand n'importe quoi L'avis de Alain
  Un foyer gagnant le smic et ayant 2 enfants touche 129 euros d'alloc et un foyer qui gagne 10 ou 100 fois plus touche la même somme. est-ce normal ? en ont-ils vraiment besoin ? s'en rendent-ils vraiment compte ? je vous pose la question. certains disent : pour la garde ça leurs revient plus cher... les pauvres ! et en entendre d'autres, ceux qui gagnent 10 000 euros par mois et beaucoup plus, ils font des enfants pour toucher les allocations... mais bien sûr ! ce système est hallucinant et il est temps d'ouvrir les yeux et de changer de mentalité ! à bon entendeur... ne pas oublier non plus qu'une personne gagnant un smic n'a droit à rien. où est la justice sociale ?

Des allocations en fonction des revenus L'avis de Anouschka
  Il est anormal que jusqu'à présent les prestations allouées étaient les mêmes quelles que soient les revenus des parents. Si élever des enfants coûte cher, le 'prix de revient' est le même que l'on soit pauvre ou riche ! 

Les allocations familiales L'avis de Delphine Legrand
  je vois que l'allocation forfaitaire pour un enfant de plus de 20 ans, et 3 enfants à charge n'est pas automatique à la CAF. J'ai moi-même eu 3 enfants, quand le premier à eu 20 ans, j'ai continué à toucher mes allocations car son salaire ne dépassait pas le taux minimum, hors je n'ai pas eu d'allocation forfaire, ce qui m'aurait fait du bien vu le petit salaire que j'avais et 3 enfants à élever. Puis-je faire une demande de rappel ? Merci !

Alloc L'avis de Nat
  Moi j'ai 2 enfants, un porteur de handicap avec aeeh et un en internat hostellerie et qui va prendre une chambre l'an prochain, nous travaillons à 2 mais faut sortir qd même les frais d'internat, de matériel de cuisine, les costumes et tabliers ainsi que les frais de transport scolaire !!! L'an prochain se sera la chambre + la demi pension obligatoire ds la restauration !!! Et forcément droit à rien du tout... je pensais qu'on aidait les enfants qui partaient dans les sections professionnelles !!! y'a qu'en même beaucoup de rond de flan qui ont le droit à tout et y'a ceux aux salaires énormes qui sont aidés... et ceux du milieu !

Montants L'avis de Martine Schmitt
  Montants valables jusqu'au 31/12/10. Vous recevrez chaque mois : si vous avez 2 enfants 123,92 ¤ si vous avez 3 enfants 282,70 ¤ et ajouter, par enfant en plus 158,78 ¤. En plus des allocations familiales, pour vos enfants âgés de plus de 11 et 16 ans, vous recevrez une majoration ; son montant est de : 34,86 ¤ par enfant de 11 à 16 ans, 61,96 ¤ par enfant de plus de 16 ans. Pour vos enfants nés après le 30 avril 1997, vous ne recevrez pas ces deux majorations ; vous recevrez une majoration de 61,96 ¤ à partir du mois suivant leur 14ème anniversaire. Attention si vous n'avez que deux enfants à charge, vous ne recevrez pas de majoration pour l'aîné. Les allocations sont dues à compter du mois civil qui suit la naissance ou l'accueil du 2ème enfant. Leur versement cesse dès le mois où les conditions ne sont plus remplies.

Pages 1 | 2 | 3 sur 6 Page suivante >>
Suite >> PAJE : le complément de libre choix d’activité

Jeunes enfants
Fiches pratiques
 Le CESU, comment ça marche ? L’allocation Pour Jeune Enfant L’allocation parentale d’éducation
 L’allocation de présence parentale L’allocation de rentrée scolaire L’allocation de soutien familial
 Le complément familial Les allocations familiales PAJE : le complément de libre choix d’activité
 PAJE : le complément de libre choix du mode de garde PAJE : la prime à la naissance et l’allocation de base L’allocation journalière de présence parentale
Lettres types
 Demande d’allocation de présence parentale Demande de congé de présence parentale Demande d’indemnités pour un congé enfant malade
 Enfant malade : demande de prise en charge Demande de retour anticipé après un congé de présence parentale Demande d’inscription en crèche
 




A VOIR EGALEMENT
 

 

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters