Publi-information

Le saviez-vous : qui est Pink Lady® ?

Le saviez-vous : qui est Pink Lady® ? Non, Pink Lady® n’est pas une artiste qui aurait choisi son nom en hommage à Pink et Lady Gaga. C’est néanmoins une star au pays des pomiculteurs. Tout ce qu’il faut savoir sur cette pomme croquante et craquante.

Son nom vient d'un cocktail !

C'est John Cripps, le créateur de Pink Lady® qui l'a baptisée ainsi en référence à son roman préféré The Cruel Sea. Dans cet ouvrage de Nicholas Montsarrat, le héros savoure en effet un cocktail du même nom.

Elle prend tout son temps pour mûrir

Pink Lady® est la pomme qui possède le plus long cycle de vie sur un arbre. C'est la première à fleurir (fin mars/début avril) mais aussi la dernière à être cueillie (fin octobre/début novembre). C'est pendant ces 7 mois qu'elle développe lentement et pleinement ses qualités gustatives exceptionnelles.

Pour elle, tout est manuel !

La taille des pommiers, la sélection des fleurs les mieux exposées au soleil, l'effeuillage pour ne pas faire trop d'ombre aux jolies pommes, l'éclaircissage pour retirer les fruits abîmés, la récolte et le conditionnement… Il faut beaucoup de délicatesse et de précision pour une Pink Lady®.                                                                                  

Un quart de tour et puis s'en vont

La cueillette est un art délicat : chaque pomme est adroitement soulevée à la main, puis tournée d'un quart de tour sur elle-même. Pink Lady® ne se détache que si elle est mûre.

© Pink Lady

3 cueillettes, rien que pour elle

La récolte est toujours réalisée en 3 passages pour ne sélectionner que les fruits qui sont arrivés à pleine maturité.

Tout doux le tri

Les lignes de tri sont volontairement ralenties de 30 % pour que les 1500 emballeuses à l'œil aguerri puissent faire leur sélection des Pink Lady® irréprochables.

Chez Pink Lady®, zéro gâchis

100 % de la production est valorisée soit vers le circuit frais, soit, pour les pommes qui n'ont pas passé la sélection, vers l'industrie. Grâce à des partenariats avec Tropicana ou Charles et Alice par exemple, celles-ci peuvent finir leur carrière en jus ou en compotes.

Un esprit collaboratif

La filière Pink Lady® est tout à fait novatrice et atypique. C'est une association de pomiculteurs dans laquelle le partage des savoir-faire techniques est encouragé.

LA pomme de la St Valentin.

Un certain 14 février, un producteur offrit à sa femme un bouquet de fleurs agrémenté d'une Pink Lady® et d'un petit mot, " à croquer à deux en amoureux ". Depuis Pink Lady® est tout naturellement associée à la fête des amoureux.

Une Pink Lady® est une Pink Lady®, et rien d'autres !

Intensité de la couleur, taux de sucre, degré de maturité, fermeté et présentation… Pink Lady® respecte un cahier des charges partagé par tous les membres de la filière. C'est une garantie d'excellence continue.

Une culture éco responsable

La filière Pink Lady® tout entière promeut une agriculture basée sur l'observation des vergers, la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité.

Pousser mais pas n'importe où !

Elle ne grandit que sur des terroirs associant une qualité de sol adaptée et un ensoleillement optimal : Les Pink Lady® que l'on trouve en France sont cultivées en France, dans le Sud-Est, le Sud-Ouest et le Val de Loire. Les autres poussent en Espagne et en Italie.

Délicieuse et solidaire

La filière Pink Lady® repose sur un modèle économique solidaire et durable, ancré dans les territoires, créateur de valeurs et de partages.

 

Pink Lady® en 5 chiffres :

3 pays producteurs

10 000 emplois

2 800 producteurs en Europe (dont 807 en France)

3 800 hectares de vergers en Europe

700 heures de travail par hectare de Pink Lady®

 

Autour du même sujet