Variant C.1.2 : le variant du Covid circule-t-il déjà en France ?

"Variant C.1.2 : le variant du Covid circule-t-il déjà en France ?"

Variant C.1.2 : le variant du Covid circule-t-il déjà en France ? VARIANT C12. Delta, Alpha... Les variants ne sont pas nouveaux mais le variant C.1.2 pourrait l'être en France et perturber les prochains mois.

[Mis à jour le 2 septembre à 15h17] Après le variant Delta, majoritaire à 98 % dans les nouvelles contaminations, voici le nouveau variant nommé C.1.2.  Selon les premières informations, cette nouvelle souche du Covid aurait été détectée en Afrique du Sud et a déjà fait l'objet d'une étude préliminaire de l'Institut national des maladies transmissibles d'Afrique du Sud publiée le 26 août dernier.

Ce variant a depuis été détecté dans plusieurs autres pays, sept au total comme l'explique sur les réseaux sociaux l'épidémiologiste et économiste de la Santé américain Eric Feigl-Ding. Il s'agit de l'Angleterre, de la Suisse, le Portugal, l'île Maurice, la Chine, la République démocratique du Congo, et la Nouvelle-Zélande. Cette mutation du virus n'est toutefois pas nouvelle puisque elle descendrait du variant C.1, détecté pour la première fois en janvier 2021. Toutefois, il est encore trop tôt pour estimer la résistance du nouveau variant aux vaccins actuels. "À ce stade, nous n'avons pas de données expérimentales pour confirmer comment il réagit, en termes de sensibilité aux anticorps", a souligné Penny Moore, chercheuse à l'Institut national des maladies transmissibles d'Afrique du Sud (NICD).

Le variant C.1.2 circule t-il en France ?

Pour le moment, selon la première étude, la réponse est non. Les dernières données de Santé publique France et le point épidémiologique n'ont pas constaté une présence du variant C.1.2 en France. Le variant étant pour le moment présent dans sept pays.

Le variant C.1.2 est-il plus contagieux que le variant Delta ?

Les données communiquées par les autorités sud-africaines ne permettent pas encore de certifier que le variant est beaucoup plus contagieux car leur étude doit encore être confirmée par des pairs. Toutefois, le variant C.1.2 afficherait un taux de 41,8 mutations par an, soit un taux 1,7 à 1,8 fois plus rapide que la moyenne de tous les autres variants. Il serait en cela le variant le plus éloigné de la souche originelle du coronavirus détectée à Wuhan, en Chine, fin 2019. Et il se propagerait très rapidement. Selon l'étude, on ne comptait que 0,2 % de ce nouveau variant en Afrique du Sud en mai dernier. Il représentait 1,6% des nouveaux cas en juin, puis 2% en juillet. Une augmentation similaire au variant Delta. Les auteurs de l'étude manifestent leur inquiétude du fait de sa contagiosité très élevée, mais aussi de sa probable capacité à échapper, au fil des mutations, à l'immunité générée par les vaccins actuels.

Le variant C.1.2 est-il plus dangereux et résistant face aux vaccins ?

À l'heure actuelle, le variant n'est pas assez diffusé pour être qualifié de "variant digne d'intérêt" ou de "variant inquiétant", comme le sont les variants Delta et Bêta selon l'étude. "À ce stade, nous n'avons pas de données expérimentales pour confirmer comment il réagit, en termes de sensibilité aux anticorps", a expliqué Penny Moore, chercheuse au NICD. Mais "nous avons une confiance considérable dans le fait que les vaccins distribués en Afrique du Sud continueront de nous protéger contre les cas graves et la mort". Rappelons que ce variant est apparu dans un pays où la vaccination totale est encore très faible.