Yann Moix : son frère détaille les "tortures" infligées par l'écrivain dans son enfance

Yann Moix : son frère détaille les "tortures" infligées par l'écrivain dans son enfance Alexandre Moix, le frère de l'écrivain, a accordé une interview à BFMTV. Il décrit des scènes terribles de violences, infligées dans son récit par Yann Moix.

Les tensions entre Yann Moix et son frère Alexandre ne sont manifestement pas près de s'apaiser. BFMTV a diffusé ce mardi matin une interview d'Alexandre Moix, qui livre un récit à charge contre l'écrivain. "Je me souviendrai à vie de cette scène où, de force, il est venu me chercher, il m'a empoigné les cheveux, il m'a pris la main, qu'il a mis de force dans les persiennes en ferraille de notre chambre, et les a refermer sur mes doigts", raconte-t-il devant la caméra. Et d'ajouter : "J'en ai vomi de douleur et je suis tombé dans les pommes. Le lendemain, j'ai eu tous les ongles qui sont tombés". Alexandre Moix parle sans ambages de "tortures" infligées par "son bourreau". "Il y a d'autres fois où il essayait de m'étouffer avec des oreillers", raconte-t-il encore, faisant le constat que, selon lui, Yann Moix "était un enfant psychotique". ""On ne peut pas décemment faire ce qu'il m'a fait sans que ça relève de la psychiatrie", ajoute-t-il.

Il y a quelques semaines, Alexandre Moix avait envoyé une lettre ouverte à son frère au journal Le Parisien, qui l'a publiée telle quelle. Il y affirmait que l'auteur d'Orléans met en écrit ce qu'il lui a fait subir, mais en prenant le rôle de la victime. "J'ai subi 20 ans durant des sévices et des humiliations d'une rare violence de sa part. Ceux-là mêmes qu'il décrit dans son roman, en les prêtant à nos parents. J'aurais rêvé d'un grand frère protecteur. Mais Yann était un grand frère destructeur. Chaque phrase qu'il m'adressait me sonnait comme des uppercuts. Il s'exerçait déjà sur moi à tester ses aphorismes de haine", écrit-il. "Tentative de défenestration du premier étage et de noyade dans la cuvette des toilettes quand j'avais 2 ans, passages à tabac récurrents dès que nos parents s'absentaient, destruction systématique de mes nouveaux jouets, jeux, maquettes, matériel de sport, souillage et appropriation de mes livres…", liste le frère de Yann Moix.

La famille de Yann Moix se déchire par médias interposés

Ce récit vient alimenter une série de durs échanges entre les deux frères autour de son dernier livre, de son enfance et de sa famille. Dans Orléans, publié cet été, Yann Moix raconte son enfance et les sévices qu'il aurait subis de la part de ses parents, et le silence complice des autres adultes. Il y décrit par exemple, avec ses mots, la façon dont sa mère le regardait avec de "la haine et du mépris dans le regard" ou dont se père le punissait. La couverture du livre indique qu'Orléans est un "roman" et non un "récit", mais au vu des éléments "empruntés" et des précédentes déclarations de Yann Moix, la frontière semble floue.

L'entourage de Yann Moix avait très rapidement réagi dans les médias. José Moix, son père, reconnait avoir été strict et dur, mais dément les accusations que l'on peut lire. "Il a dit que je lui tapais alors dessus à coups de fouet ou de fils électriques. [...] Tout ça est totalement faux. [...] S'il avait vraiment été un enfant battu, qu'on ne l'avait jamais aimé sa mère et moi, croyez-vous qu'on lui aurait payé ses études jusqu'à Sciences Po ?" soutient-il dans une interview donnée à la République du Centre. Il décrit un ado dur qui s'en prenait à son frère : "A partir du moment où Alexandre est né, il n'a jamais pu supporter qu'il existe". "C'est un roman magnifique. Mais c'est une pure œuvre de fiction [...] Ce sont les interviews que donne Yann et l'angle de sa promotion qui dénaturent la réalité" résume-t-il dans une lettre à l'Obs. Alexandre Moix, son frère, a publié dans le Parisien une longue lettre ouverte sur son enfance, intitulé "Mon frère ce bourreau". Il explique au journal que "ça fait 40 ans [qu'il] attendait ça". ""Ton frère te voue une haine infinie", m'a récemment confié un de ses plus vieux amis. Je l'ai toujours su au fond, mais sa confirmation est une gifle", raconte-t-il. Il détaille les violences dont il a été victime enfant de la part de son frère : tentatives de noyade et de défenestration, destruction de jouets, vols de livres. Mais aussi plus récemment, quand son frère l'appelle en pleine nuit pour lui rappelait qu'"il n'y a qu'un Moix sur Terre ! Et il n'y aura qu'un Moix dans la littérature ! Il n'y aura qu'un Moix dans le cinéma !". "Je rêvais d'un frère au cœur d'artichaut, il était mon Orange mécanique" résume-t-il.

Yann Moix a répondu aux premières accusations de son frère, lors d'une interview de l'Express au sujet de ses publications polémiques. Au cours de l'entretien, il accuse son frère d'utiliser ces dessins douteux comme "trésor de guerre" et moyen de pression. "Mon frère a toujours été une balance" dénonce-t-il. "Il a toujours tout raté, a toujours souhaité être moi. [...] Aujourd'hui, il tente même de me voler mes raclées !" ajoute-t-il. Il réitère également ses accusations de violences envers son père : "Mon père me frappait à coups de poing et de fil électrique sur une seule remarque, un seul caprice, une seule plainte émanant de lui".

Article le plus lu - Attaque à la préfecture de police : de nouvelles révélations › Voir les actualités

Yann Moix : son frère détaille les "tortures" infligées par l'écrivain dans son enfance

Sommaire Yann Moix : des textes antisémites et racistes Les explications de Yann Moix Ecrits antisémites de Yann Moix : réactions Yann Moix : polémique avec son frère et son père Les tensions entre Yann Moix et son frère...

Je gère mes abonnements push