Journée de la Terre : qu'est-ce que le Jour de la Terre et ses activités ?

Journée de la Terre : qu'est-ce que le Jour de la Terre et ses activités ? JOURNEE DE LA TERRE 2019 - Dédiée à l'environnement dans plusieurs centaines de pays, la Journée mondiale de la Terre a lieu chaque 22 avril. D'ici la Journée de la Terre 2019, intéressez-vous à son histoire et ses objectifs...

[Mis à jour le 10 septembre 2018 à 18h35] Chaque 22 avril a lieu la Journée de la Terre, depuis 1970 aux Etats-Unis et désormais dans des centaines d'autres pays. Sur son site, l'ONU rappelle l'ADN de la "Journée internationale de la Terre nourricière" : "sensibiliser le public aux défis auxquels est confrontée notre planète" tout en nous rappelant "que la Terre et ses écosystèmes nous soutiennent et nous nourrissent durant toute notre vie". En attendant la Journée de la Terre 2019, le 22 avril prochain, voici des chiffres (choc) sur les déchets plastiques :

  • Le cachalot retrouvé mort en Espagne en février 2018 sur une plage de Cabo de Palos, avait avalé 29 kg de plastique, selon les autorités de la région de Murcia le 4 avril. "Les experts estiment que ces matériaux ont pu provoquer la mort de l'animal, par péritonite ou par compactage de l'estomac", ont-elles précisé.
  • Il faut 1 seconde pour fabriquer un sac plastique, qui mettra ensuite jusqu'à 400 ans pour se désagréger.
  • Plus de 150 millions de tonnes de déchets plastiques flottent désormais sur les océans, alerte la fondation Ellen MacArthur, qui précise que cette masse est en passe de doubler d'ici 2050 si rien n'est fait... ce qui rendrait le poids de ces déchets supérieur à celui des poissons.
  • Dans l'Océan Pacifique s'étend une mer de déchets plastiques grande comme trois fois la France, selon une étude américaine publiée en mars 2018 dans la revue scientifique Scientific Reports. Soit 1,6 millions de kilomètres carrés et 80 000 tonnes de débris. On surnomme cette décharge flottante géante majoritairement constituée de filets de pêches abandonnés le "7e continent de plastique".
  • Depuis 1950, l'homme a produit 8,3 milliards de tonnes de plastiques, selon une étude publiée en 2017 dans la revue Science Advances suite au travail de scientifiques américains. Ce qui fait désormais du plastique le 3e matériau le plus fabriqué par l'homme après le ciment et l'acier. Pour vous faire une identité de la quantité, 8,3 milliards de tonnes, c'est l'équivalent de 822 000 tours Eiffel ou 80 millions de baleines, dixit Le Monde...
  • 72% des échantillons d'eau du robinet testés en Europe sont contaminés par des fibres de plastiques, et 94% le sont aux Etats-Unis et au Liban, d'après une recherche de l'université du Minnesota rendue publique en 2017 et menée à l'initiative du site Orb media.

EN VIDEO - Des clichés de la Nasa témoignent des effets du réchauffement climatique.

Qu'est-ce que le Jour de la Terre ?

La Journée de la Terre est une fête célébrée aux Etats-Unis depuis 1970, toujours le 22 avril, en commémoration de la création du mouvement environnementaliste par un sénateur du Wisconsin, Gaylord Nelson. Il y a 47 ans donc, ce dernier a organisé une grande manifestation pour l'environnement et pour réclamer sa prise en compte dans les politiques fédérales américaines. Ce défilé a conduit à l'adoption de plusieurs lois fondatrices comme celles sur la protection de l'air, de l'eau et des espèces menacées, ainsi qu'à la création de l'Agence de protection de l'environnement (EPA).

Reprise par les Nations unies comme une date forte du calendrier, la Journée de la Terre est devenue un événement à l'échelle mondiale dès 1990, dans environ 140 pays, en mobilisant 200 millions de personnes. Le Sommet de la Terre, autre événement fondateur organisé à Rio en 1992 et ancêtre des conférences de Kyoto ou de la COP21, devrait beaucoup lui aussi à ce 22 avril. Au fil des éditions, et avec quelques années marquantes comme 2000 ou 2006, le Jour de la Terre,  désormais prénommé "Journée internationale de la Terre nourricière", est progressivement devenu le principal événement écologiste de la planète, également date anniversaire du tournant écologiste. En 2016, la Journée de la Terre a eu lieu le même jour que la signature de l'Accord de Paris sur les changements climatiques, issu de la COP 21.

Activités du Jour de la Terre

La Journée mondiale de la Terre est reconnue à l'heure actuelle comme le jour participatif consacré à l'environnement le plus emblématique sur le globe. Elle est de nos jours célébrée par des centaines de millions de personnes dans la plupart des pays du monde. L'objectif global de l'existence du Jour de la Terre est, selon le site officiel earthday.org, de favoriser le développement d'une masse de citoyens consciente des enjeux climatiques : en somme, possédant une connaissance partagée qui donne lieu à l'action collective pour la protection de l'environnement.

Journée de la Terre 2019

La Journée de la Terre 2019 aura lieu un lundi puisqu'elle se produit chaque année le 22 avril (et qu'il tombe un lundi en 2019). L'an dernier, elle avait été organisée un dimanche. Les citoyens qui souhaitent y participer devront donc cette année s'organiser afin de trouver du temps à consacrer à l'environnement dans leur journée de travail, à moins qu'ils bénéficient des vacances scolaires de Pâques. Ces dernières englobent en effet le lundi 22 avril prochain, qu'il s'agisse de la zone A, de la zone B ou de la zone C.

Astuces de la Journée de la Terre

Célébrée chaque 22 avril, la Journée mondiale de la Terre donne chaque année une occasion aux citoyens de réfléchir aux dommages infligés à la planète... et aux gestes archi-simples de tous les jours pour la préserver. Parmi eux, le fait de privilégier "les circuits courts" en mangeant des produits locaux, mais aussi de saison pour limiter les émissions de polluants et le gaspillage ; le tri de ses déchets ou même le réflexe de rapporter ses médicaments périmés ou non-utilisés à son pharmacien : collectés, il sont désormais transformés en énergie.

D'autres astuces à la portée de tous consistent à éteindre la lumière quand on quitte une pièce ; à utiliser les transports en communs, le vélo, le covoiturage ou ses jambes ; à couper l'eau pendant son brossage de dents ou son rasage... Un autre geste vert consiste à louer plutôt qu'acheter, ce qui permet de produire à terme moins de déchets. Et voici pour finir une solution qui pourra paraître loufoque à certain mais se démocratise : adopter une poule ! Le gallinacé est en effet capable de picorer jusqu'à 150 kilos par an de déchets alimentaires. Et vous offrira en retour des oeufs frais tous les matins pour le petit-déjeuner...

Article le plus lu - Gérard Collomb fâché avec Macron ? › Voir les actualités

Annonces Google