Fusillade Canada : au moins quatre morts, que s'est-il passé ?

Fusillade Canada : au moins quatre morts, que s'est-il passé ? FUSILLADE CANADA - La ville de Fredericton, à l'est du Canada, a été le théâtre d'une fusillade vendredi 10 août. Un bilan provisoire fait état de quatre morts, dont deux policiers. Un suspect a été arrêté.

[Mis à jour le 10 août 2018 à 17h25] Que s'est-il passé dans la matinée du vendredi 10 août à Fredericton, au Canada ? Une fusillade a éclaté aux alentours de 8h00 (13h00, heure française) dans le secteur de Brookside Drive, un quartier résidentiel de la région. Le bilan est de quatre morts. Parmi eux se trouvaient deux policiers, a indiqué la police de Fredericton sur son compte Twitter qui n'a pas encore souhaité dévoiler leur identité par respect pour les familles et les collègues. Les autorités locales ont prévu de donner une conférence de presse plus tard dans la journée.

Un suspect arrêté

La police locale a, de plus, arrêté un suspect. Son identité est pour l'instant inconnue. Il est sérieusement blessé, selon le journaliste Nicolas Pelletier qui travaille pour Radio Canada. Après cette arrestation, l'alerte a été maintenue plus d'une heure. Les forces de police recommandaient alors aux riverains d'éviter le secteur. Les habitants étaient, quant à eux, invités à rester chez eux et à verrouiller les portes de leur domicile pour leur propre sécurité. Des policiers, des pompiers et des ambulanciers ont été déployés sur place, le temps de l'enquête. A 16 heures (heure française), la police de Fredericton a confirmé sur Twitter qu'il n'y avait plus de menace pour le public. Plus tard, la mesure de confinement a finalement était levée. 

Les habitants de la ville de 56 000 habitants sont toujours choqués. Une dame explique à Radio Canada avoir vu une balle traverser son logement : "J'étais endormie. Ça m'a réveillée. Quand je me suis réveillée, je suis allée voir à la fenêtre avec mon mari. Et j'ai vu un homme dans l'immeuble en face du nôtre et il a crié dans notre direction." Elle ajoute : "Nos fenêtres ont été fracassées et le projectile a passé à travers le mur et s'est retrouvé dans la chambre à coucher de mon fils. Ensuite, il est sorti de l'immeuble. On a entendu d'autres coups de feu." La chaîne a recueilli d'autres témoignes à visionner dans la vidéo ci-dessous : 

Les raisons de la fusillade au Canada sont pour l'instant toujours inconnues. Très vite, le Premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a présenté ses "condoléances", ses "pensées" et ses "prières aux victimes et à leur famille". Il a aussi rendu hommage aux forces de l'ordre : "Nos pensées se tournent également vers les femmes et les hommes courageux qui travaillent aux premières lignes afin d'assurer notre sécurité." Justin Trudeau, le Premier ministre canadien a déclaré "suivre la situation de près".

Article le plus lu - Gilets jaunes : la suite du mouvement › Voir les actualités

Fusillade Canada : au moins quatre morts, que s'est-il passé ?
Fusillade Canada : au moins quatre morts, que s'est-il passé ?

[Mis à jour le 10 août 2018 à 17h25]  Que s'est-il passé dans la matinée du vendredi 10 août à Fredericton, au Canada ? Une fusillade a éclaté aux alentours de 8h00 (13h00, heure française) dans le secteur de Brookside Drive, un quartier...

Annonces Google