Restaurant et Covid : la consommation "debout" bientôt autorisée

Restaurant et Covid : la consommation "debout" bientôt autorisée RESTAURANT et COVID. Ce jeudi 20 janvier 2022, le Premier ministre Jean Castex a annoncé en conférence de presse que la consommation "debout" dans les restaurants, bars et cafés sera à nouveau autorisée à compter du mercredi 16 février.

[Mis à jour le 20 janvier 2021 à 20h27] Ce jeudi 20 janvier 2022, le Premier ministre Jean Castex a annoncé son calendrier d'allégement des restrictions sanitaires du mois de février : "A compter du 16 février, la consommation dans les stades sera à nouveau autorisée, la consommation debout dans les bars possible et les discothèques pourront rouvrir".

Une bonne nouvelle pour la profession, malgré l'arrivée prochaine du pass vaccinal annoncée par le Premier ministre pour le lundi 24 janvier, sous-entendant le début des contrôles éventuels d'identité des clients titulaires du pass vaccinal à l'entrée des restaurants et des bars. Une décision du gouvernement qui n'enchante pas la profession, à commencer par le vice-président de l'UMIH-restauration Jean Terlon.

"Le contrôle d'identité ne sera pas appliqué car, un, il n'est pas obligatoire, et deuxièmement on n'est pas formés à juger de la validité de ce pass" mais aussi "parce qu'on n'a pas le temps et on a déjà suffisamment de problèmes dans la restauration aujourd'hui", avait-il réagi sur France Info le 17 janvier. Le "seul moment où on peut émettre un doute", c'est si "vous êtes un homme et qu'il y a un prénom féminin écrit" sur le pass, mais "c'est un contrôle au faciès, c'est impossible à appliquer chez nous". Le risque est d'occasionner "des discussions stériles, voire des conflits à l'entrée des restaurants". Pour rappel, le pass vaccinal sera obligatoire dans les cafés, bars et restaurants, y compris en terrasse. La vente à emporter, la restauration collective et les restaurants de routiers ne sont pas concernés par le pass vaccinal.

Les amendes sont renforcées pour les clients et restaurateurs qui ne respectent pas la loi. Les clients démunis de pass vaccinal ou présentant celui d'un tiers sont sanctionnés par une amende forfaitaire de 1 000 euros. Les clients en possession d'un faux certificat seront punis de 3 ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende sauf si ces fraudeurs se font vacciner dans les 30 jours après la date de l'infraction. Quant aux restaurateurs qui ne vérifient pas le pass vaccinal de leurs clients, ils s'exposent à amende de 1 000 euros. Voici les modalités à connaître avant de se rendre dans ces lieux publics.

Le pass vaccinal obligatoire dans les restaurants, comment ça marche ?

Dès lundi 24 janvier, le pass vaccinal remplace le pass sanitaire dans les restaurants, bars et cafés, y compris en terrasse pour tous les Français de plus de 16 ans... Concrètement, les clients doivent présenter leur pass vaccinal avant d'accéder dans ces lieux publics. Pour rappel, le pass vaccinal consiste en une preuve de vaccination complète ou une preuve de rétablissement du Covid-19. Le test PCR ou antigénique négatif n'est plus valide. Seul les mineurs de 12 à 15 ans peuvent encore présenter un pass sanitaire pour se rendre dans les lieux de loisirs.

Quel sera le protocole sanitaire des restaurants et bars ?

Le protocole sanitaire qui sera appliqué dans les salles des restaurants et bars sera le suivant :

  • Port du masque obligatoire dès 11 ans, à l'arrivée au restaurant et pour se déplacer.
  • Consommation et service au bar autorisés
  • Désinfection des mains au gel hydroalcoolique.
  • Respect des gestes barrières.
  • Les menus présentés sont présentés sous une forme évitant tout contact (ardoise, à l'oral ou QR code) dans la mesure du possible. Les menus plastifiés sont nettoyés entre chaque manipulation et les menus papiers sont à usage unique.
  • Paiement à table recommandé.
  • Usage de la carte bleue sans contact recommandé.
  • Installation de parois de séparation ou plexiglas entre les tables recommandée.

Quel usage du QR code au restaurant et bar ?

Les clients munis d'un smartphone peuvent photographier le QR code affiché à l'entrée de l'établissement de restauration afin de consulter le menu. Mais les restaurateurs scannent également les QR code de leurs clients afin de contrôler leur pass vaccinal. A ce moment-là, un lien s'ouvre sur le smartphone ou la tablette du restaurateur via l'application TousAntiCovid Verif. 

L'application pour les restaurateurs est similaire à celle des particuliers, mais ne divulgue que quelques informations : nom, prénom, date de naissance, validité ou non du pass, données de vaccination, test négatif ou guérison du Covid. Le gouvernement a spécifié que le QR code est crypté, et que celui-ci n'indique pas de détails sur la géolocalisation du client. Le protocole sanitaire a été validé par la CNIL dans la mesure où son usage est temporaire.