Restaurant et Covid : le pass sanitaire obligatoire courant août

Restaurant et Covid : le pass sanitaire obligatoire courant août RESTAURANT et COVID - Afin d'endiguer la progression du variant Delta du Covid-19, le président de la République a annoncé que l'utilisation du pass sanitaire sera obligatoire pour se rendre aux cafés, bars et restaurants de France. La mesure devrait être effective au mois d'août, après la promulgation de la nouvelle loi.

[Mis à jour le 15 juillet 2021 à 17h15] Pour aller au restaurant cet été 2021, il faudra vous munir très prochainement d'un pass sanitaire. Pour contrer l'inquiétante émergence du variant Delta du Covid-19 sur le sol français, le président de la République a finalement tranché pour l'extension du pass sanitaire aux lieux recevant du public dont les restaurants, bars et cafés, même ceux des hôtels et campings. La date d'entrée en vigueur n'est pas encore formellement connue mais Emmanuel Macron a évoqué "début août" précisant que cette mesure doit encore être votée par le Parlement.

Cette extension de l'utilisation du pass sanitaire à de nouveaux lieux est un revirement sérieux pour le gouvernement. Le 28 avril dernier, le président de la République avait annoncé à la presse régionale que le pass sanitaire "ne sera jamais un droit d'accès qui différencie les Français" et qu'il "ne saurait être obligatoire" dans les restaurants, théâtres et cinémas. Cette époque est-elle désormais révolue ? "Nous ne sommes plus le 28 avril", a confié l'entourage d'Emmanuel Macron à France Info, qui craint près de 15 000 cas de contaminations au Covid au 1er août.

Pour certains restaurateurs, c'est déjà la panique. "Je n'imagine pas la logistique. Je pense que certains ne viendront plus au restaurant et le pass sanitaire sera un frein pour la quasi majorité de la restauration française" a indiqué à CNews Alain Fontaine, un restaurateur parisien. Entretemps, pour pallier aux inquiétudes des professionnels du monde de la nuit, pour qui le protocole sanitaire des discothèques exige le pass sanitaire quelle que soit la jauge, l'exécutif a déjà rectifié un décret entré en vigueur ce vendredi 9 juillet. Il concerne l'obligation d'imposer le pass sanitaire aux clients dans tous les restaurants et débits de boisson où l'on danse : 

Pass sanitaire et restaurant : bientôt obligatoire, comment ça marche ?

Le saviez-vous ? Le pass sanitaire était déjà imposé dans certains établissements. Les restaurants, bars dansants, tout comme les clubs de plage, doivent depuis le 9 juillet exiger le pass sanitaire à leurs clients, du moment qu'ils reçoivent plus de 50 personnes, et uniquement à l'heure où ils deviennent dansants, bien sûr. De plus, ils doivent également respecter une jauge de 75% de leur capacité totale en intérieur. Ce sera désormais aussi le cas dès début août dans tous les restaurants, bars et cafés, y compris en terrasse...

Actuellement, les salles intérieures et terrasses des restaurants, bars et cafés ont rouvert à 100% de leur capacité depuis le 30 juin. Le temps des dîners, confortablement installés toute la soirée, est de mise puisqu'il n'y a plus de couvre-feu. Si le protocole sanitaire reste inchangé concernant les tablées limitées à six personnes en places assises, les gestes barrières, le port du masque, il est durci dans les salles intérieures. On vous dit tout ci-dessous :

Quel est le protocole sanitaire actuel des restaurants et bars ?

Les bars, restaurants et cafés ont l'obligation de mettre en place dans les salles intérieures un cahier de rappel, au format papier comme l'an dernier, ou numérique via un QR Code que les clients doivent flasher avec TousAnticovid Signal. Si le client doit obligatoirement signaler sa présence à l'aide de ces outils, aucun pass sanitaire n'est en revanche exigé pour le moment pour les clients qui consomment quand il ne s'agit pas également d'un espace dansant, et tout restaurateur qui l'impose serait alors puni par la loi. Le protocole sanitaire qui est appliqué dans les salles des restaurants et bars est le suivant :

  • Port du masque obligatoire dès 11 ans, à l'arrivée au restaurant et pour se déplacer.
  • 6 personnes par table maximum, y compris les enfants.
  • Cahier de rappel papier ou numérique en intérieur uniquement.
  • Les menus présentés sont présentés sous une forme évitant tout contact (ardoise, à l'oral ou QR code) dans la mesure du possible. Les menus plastifiés sont nettoyés entre chaque manipulation et les menus papiers sont à usage unique.
  • Installation de parois de séparation ou plexiglas entre les tables recommandée.
  • Capacité maximale d'accueil affichée et visible depuis la voie publique.
  • Interdiction de consommer debout.
  • Consommation et service au bar interdits
  • Désinfection des mains au gel hydroalcoolique.
  • Respect des gestes barrières.
  • Paiement à table obligatoire.
  • Usage de la carte bleue sans contact recommandé.

Quel usage du QR code au restaurant ou bar ?

Les clients munis d'un smartphone photographient le QR code affiché à l'entrée de l'établissement de restauration, grâce à la fonctionnalité TousAntiCovidSignal, la nouvelle option de l'application TousAntiCovid destinée aux bars et restaurants, mais aussi aux salles de sports.

Si le client est cas contact, l'application TousAntiCovid lui envoie alors une alerte via son smartphone (orange ou rouge selon le degré de risque de contamination). Le Comité de contrôle et de liaison Covid-19 (CCL Covid) résume ainsi le niveau d'alerte : "si une personne, qui a été dans le même lieu sur la même plage horaire, se déclare dans l'application, la personne ci-avant reçoit une notification de contact warning, dit à 'risque modéré' (impliquant la surveillance des symptômes, etc.). Si trois personnes se sont déclarées, et étaient sur la même plage horaire, alors la personne reçoit une notification classique de contact tracing à 'risque élevé'". Les personnes notifiés devront alors se faire tester en priorité et/ou s'isoler aussitôt dans le cas d'un risque élevé.

Quel usage du cahier de rappel papier au restaurant ou bar ?

Les clients indiquent leurs coordonnées (nom / prénom / numéro de téléphone), la date et leur heure d'arrivée. Les restaurateurs mettent le cahier à disposition de l'Assurance Maladie ou de l'Agence Régionale de Santé en cas de déclenchement d'un "contact-tracing". Si un client d'un établissement de restauration se signale positif, les clients susceptibles d'avoir été en contact durant la même plage horaire seront alertés par l'Assurance maladie. Les données recueillies dans le cahier de rappel papier sont détruites au bout de 30 jours.

Est-il préférable d'utiliser l'application Tous Anti Covid Signal ou le cahier de rappel papier ?

La version numérique du cahier de rappel pour accéder aux salles intérieures des restaurants, bars et cafés est préférable à sa version papier, du moment que le client n'est pas technophobe. En effet, elle évite les manipulations avec un stylo et facilite les alertes tout en protégeant les données personnelles :

La déclinaison papier du cahier de rappel protège moins les données personnelles, puisqu'elle requiert les coordonnées et l'identité des clients (nom / prénom / numéro de téléphone). Ce qui n'est pas le cas de Tous Anti Covid Signal, qui n'enregistre que la date et l'heure de passage des clients, et ne conserve l'historique que durant deux semaines. Vous ne serez ni "tracé", ni identifié, mais seulement informé", promet le gouvernement dans un communiqué de presse. "Lorsqu'une personne est alertée, les utilisateurs de TousAntiCovid ne sont ni informés du nom de l'endroit où le contact à risque a eu lieu ni de l'identité de la personne contact (cette information n'existe pas sur le serveur)", poursuit le gouvernement.