Dictionnaire français

boniment

nom masculin
boniment , nom masculin discours Approfondir avec :
synonymes de boniment Voir aussi : 8

En savoir plus

En vidéo : le mot du champion Quels sont les mots qu’on écrit avec un t final non prononcé ? Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe, vous donne plusieurs astuces pour ne plus vous tromper.
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • A bon chat bon rat Sens : Les adversaires sont de force égale. Origine : On emploie cette expression depuis le XVIe siècle. Ici le chat représente le chasseur futé, face auquel le rat devra s'adapter pour ne pas se laisser attraper. Il deviendra ainsi lui aussi très habile. Autrement dit, "l'élève égalera le maître". On employait également au tout début du XVIIe siècle "à bon assailleur bon défendeur". L'expression signifie qu'un combat est juste dans la mesure où les adversaires sont de force égale.Lire la suite
  • Bon pied bon oeil Sens : Avoir l'air en bonne santé, vif. Origine : Au Moyen-Age, on utilisait l'expression "de bon oeil", qui signifiait "avec franchise". Ensuite, du XVIe au XVIIe siècle, on employait "aller de bon pied" pour dire que l'on marchait à bonne allure. C'est au XVIIe siècle qu'est née l'expression "bon pied bon oeil" dans laquelle le "bon pied" symbolise la stabilité et la rapidité et le "bon oeil", la vue perçante. Avoir "bon pied bon oeil" signifie donc que l'on est en bonne santé, que l'on reste vif malgré l'âge.Lire la suite
  • Avoir bon pied bon oeil Sens : Avoir l'air en bonne santé. Origine : Nul besoin de se creuser les méninges. « Avoir bon pied » signifie être en mesure de pouvoir marcher rapidement, d'avoir un pas ferme. « Avoir bon oeil » signifie avoir une excellente vue. La conjugaison des deux est bien sûr signe d'une bonne santé pour une personne « alerte ».Lire la suite
  • De bon aloi Sens : De bonne qualité. Origine : "De bon aloi" est un dérivé du verbe "aloier", forme ancienne de "allier". L'expression, certifiée dès le XIIIe siècle, désignerait la proportion légale d'or à utiliser pour fabriquer l'alliage de ce métal précieux et de l'argent.Lire la suite
  • Faire bonne chère Sens : Bien manger. Origine : Le mot "chère" est issu de l'ancien français "chiere". Ce dernier est lui-même tiré du latin "cara", qui signifiait "visage". Par la suite, ce mot prit le sens d'"air". L'expression voulait donc dire "avoir l'air aimable, être accueillant". Le sens actuel de "bien manger" n'est apparu qu'au XVIIe siècle, sans doute à cause de l'homonyme "chair", qui représentait la viande.Lire la suite
  • Etre le bon génie de quelqu'un Sens : Avoir une influence bénéfique sur quelqu'un. Origine : Chez les Romains, un bon génie était représenté par un beau jeune homme dont le front était couvert d'une couronne de fleurs ou d'épis, alors que le mauvais génie était un vieux barbu qui apparaissait avec un hibou (symbole de mauvais augure) sur l'épaule. Les bons génies étaient ceux qui avaient une influence bénéfique sur chaque maison et sur chaque personne tandis que les mauvais génies, eux, étaient annonciateurs de malheurs. Peu à peu, avec la naissance de la religion, les génies furent remplacés par les anges, mais l'expression a subsisté et "être le bon génie de quelqu'un" signifie qu'on lui porte chance.Lire la suite
  • Faire bonne figure Sens : Faire bon visage. Origine : Dans la langue classique, cette expression signifiait que l'on se donnait une bonne apparence dans le monde, que l'on jouait un personnage de grande importance. Cela signifiait également que l'on devait avoir l'air accueillant. Aujourd'hui, "faire bonne figure" consiste à se montrer sous son meilleur jour, à paraître de bonne humeur en public, même si on ne va pas très bien.Lire la suite
  • Tirer le bon numéro Sens : Avoir de la chance. Origine : Cette expression du XIXe siècle est une référence à la conscription. Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, le service militaire n'était pas obligatoire. Ainsi, en cas de danger, tous les hommes âgés de 18 à 40 ans étaient en situation de réquisition permanente. Cependant, pour ceux d'entre eux qui ne voulaient pas abandonner leurs études ou leur famille, il y avait la possibilité de se faire remplacer, en payant quelqu'un d'autre pour aller se battre à sa place. Toutefois, cette option était jugée scandaleuse car seuls les plus riches pouvaient espérer rester en vie. C'est pourquoi fut mis en place en 1798 un système de tirage au sort. Si le bon numéro était tiré, le jeune homme ne partait pas, mais si à l'inverse il tirait le mauvais numéro, il devait partir en guerre ou payer entre 400 et 900 francs à un éventuel remplaçant. Cette pratique dura jusqu'en 1905. Aujourd'hui, "tirer le bon numéro" signifie que l'on a de la chance, et s'emploie en particulier dans un couple pour dire que l'on a rencontré la personne "idéale".Lire la suite
  • Etre une bonne âme Sens : Etre généreux. Origine : On dit parfois d'une personne qu'elle est "une bonne âme" pour signifier qu'elle sait être simple et généreuse. Cependant, cette expression s'emploie souvent de façon ironique.Lire la suite
  • Etre de bon poil Sens : Etre de bonne humeur. Origine : Au milieu du XVIe siècle, on trouvait l'expression "avoir la queue marquée de mauvais poil", qui signifiait "être de mauvaise humeur". On disait également à la même époque "changer de poil" pour "changer d'attitude". Aujourd'hui, "être de bon poil" signifie que l'on est de bonne humeur.Lire la suite
expressions avec boniment Voir aussi : 79
citations avec boniment Voir aussi : 882
événements avec boniment Voir aussi : 169

Mots proches recherchés

verbe transitif
adjectif, nom masculin
locution
locution
adjectif
verbe intransitif
nom masculin

Mots du jour

adjectif, participe présent
nom féminin
locution
adjectif, nom masculin
adjectif
adjectif, nom
nom féminin
adjectif, nom
adjectif, nom féminin