Développement photo : comparatif des sites de tirage photo

DEVELOPPEMENT PHOTO - On ne compte plus les services de développement photo en ligne et en magasin. Tirage photo pas cher et sites de qualité, Linternaute.com a sélectionné pour vous les meilleures offres du marché.

[Mis à jour le 11 août 2016 à 14h47] On ne compte plus les services de tirage de photos sur Internet. Mais tous ne se valent pas et certains affichent des tarifs prohibitifs. Comment trouver le site de développement photo qui concilie qualité d'impression, délai de livraison pas trop long et tarifs avantageux dans cette jungle des laboratoires photo ? Pour vous aider à choisir le bon site de développement, nous avons passé au crible les prestations de trois sites en ligne les plus réputés : Photobox, Photoweb et Photo Service. Sur les trois sites, les interfaces sont relativement ergonomiques et simples d'utilisation, et l'étendue des services est grande. Nous avons également passé au banc d'essai les sites de développement photo les moins chers et sélectionné pour vous les meilleurs. Enfin, pour les nostalgiques de l'argentique, vous pourrez trouver votre bonheur dans notre sélection de laboratoires de développement photo argentique encore présents dans les grandes villes de France, mais sachez que Photo Service propose aussi ce type de développement en ligne. Et si vous vous posez encore des questions sur les résolutions requises pour les formats de sortie, nous vous conseillons également en fin de dossier.

Pour bénéficier des services d'un laboratoire de développement photo en ligne, il faut généralement s'inscrire au préalable sur le site,  une opération simple et gratuite : en quelques clics, il suffit la plupart du temps de renseigner son identité et son adresse mail pour devenir membre. Les questions de paiement ou d'adresse de livraison ne viennent qu'en bout de course. On ne risque donc rien à s'aventurer sur ces sites d'autant que la plupart des laboratoires proposent, en guise de bienvenue, la possibilité de tester le service gratuitement.  Les transferts d'images se font généralement via une interface web ou via un logiciel téléchargeable gratuitement, compatible avec Mac et PC. Ce type de logiciels a l'avantage d'offrir la possibilité de recadrer ses photos et surtout de transférer un nombre important d'images en seulement quelques clics. Il existe également l'option du CD-ROM envoyé par voie postale, avec ses fichiers gravés dedans. Dans ce cas de figure, les types de fichiers acceptés sont indiqués sur le site. Il est parfois possible de récupérer le CD en joignant une enveloppe pré-affranchie, voire aux frais du laboratoire. La grande majorité des laboratoires n'acceptent que les fichiers au format jpeg, dont la taille est plafonnée selon le site. Il existe cependant des exceptions pour certains sites qui acceptent les fichiers au format tiff ou parfois bmp. Une fois les photos chargées, il s'agit d'indiquer les préférences : mat ou brillant (quand le choix existe), nombre de tirages pour chaque image, format, avec bords blancs ou pas, etc. Le site indique généralement le format de sortie adapté au fichier. De nombreux laboratoires offrent la possibilité d'effectuer des tirages spéciaux, des agrandissements ou des miniatures, mais aussi des transferts sur des objets décoratifs ou des ustensiles d'usage courant : tablier de cuisine à votre effigie, presse papier, boule de neige etc. Il y en vraiment pour tous les goûts. Reste à spécifier le mode de livraison (poste, Chronopost, retrait en boutique) et vos coordonnées avant de passer à la caisse en ligne. Les tarifs sont clairement indiqués sur chaque site. Tâchez de planifier vos commandes en tenant compte des tarifs dégressifs et des "packs" avantageux, sous réserve que leur durée de validité ne soit pas trop juste. L'idéal est de régler par carte bancaire. Après la commande, certains laboratoires permettent de suivre d'un bout à l'autre de la chaîne ses photos. Avant même la commande, le délai d'attente peut ainsi être indiqué, de même que l'instant précis où les tirages sont effectués, puis expédiés. En ce qui concerne les envois postaux, les photos envoyées avant une certaine heure indiquée sur le site sont traitées et expédiées le jour même. Dans le cas contraire, le traitement est effectué le lendemain. Quant au délai de livraison, la moyenne se situe de 2 à 3 jours. Il est possible avec certains laboratoires de retirer ses photos sur place, parfois seulement une ou deux heures après le transfert des fichiers (Photo Service). 

Photobox : notre avis

Photobox est le leader européen en matière de développement de photo, avec plus de 30 millions de membres à son actif. Sa position de numéro un est largement méritée, notamment en matière de services proposés (stockage, livre photo, cartes, objets dérivés comme le coussin, les magnets ou le porte-clés), de rapport qualité/prix et de rapidité d'expédition (un traitement en 24h chrono est notamment assuré). Tout d'abord, la compréhension du site, malgré ses nombreux onglets, est relativement simple. Ensuite, la facilité de transfert et de retouche mérite toute notre attention : en effet, Photobox dispose d'un système d'amélioration automatique des photos, pour un rendu sublimé. Enfin, les différentes impressions possibles, comme le poster, la photo encadrée ou le tirage "rétro", à la manière de véritables tirages instantanés, valent le détour, ainsi que le transfert des photos depuis les réseaux sociaux.

En termes de tarifs, Photobox affiche une offre de tirages économiques à partir de 0,07 euros aux formats 10x15 cm ou 11x15 cm et en finition brillante uniquement (avec une possibilité de "Pack Photo Eco" jusqu'à - 40% : 200 tirages à 20 euros, 500 tirages à 45 euros et 1 000 tirages à 79 euros). Le tirage classique est quant à lui facturé à partir de 0,15 euros aux formats 11x15 cm ou 20x30 cm et en finition mate ou brillante, avec ou sans bords blancs (avec une possibilité de "Pack Photo Classic" jusqu'à - 50% : 100 tirages à 17 euros, 200 tirages à 32 euros, 500 tirages à 70 euros et 1 000 tirages à 99 euros).

Photoweb : notre avis

Les couleurs sont assez éloignées de l'original (dominante jaune ou orangé). Dans l'ensemble, cependant, Photoweb nous a retourné un tirage de qualité grâce au papier mat et au liseré commandé en option. © Linternaute.com

Malgré une étendue de services moins attractive et une présentation plus sobre que Photobox, mais néanmoins agréable, Photoweb se démarque par sa gestion de l'espace colorimétrique qui permet de visualiser au préalable les tirages photos. Ce qui plaira davantage aux professionnels de la photographie qui souhaitent avoir un aperçu au plus juste du rendu des tirages photo réalisés dans le laboratoire. La garantie "satisfait ou remboursé" permet par ailleurs de ne pas se faire duper. La clarté de l'information délivrée est aussi un point fort de ce site de développement photo : une volumineuse FAQ recense à peu près toutes les questions que vous pourriez vous poser sur le fonctionnement du service. Mais là où Photoweb n'est pas aussi bon que Photobox, c'est au niveau de la facilité de tri et le téléchargement des photos. Enfin, Photoweb propose une application originale pour Android et IOS : Simply Cards

Rien de particulier à signaler côté chromie. Netteté satisfaisante. En revanche l'image est trop contrastée. La déperdition de matière, entre les sourcils et au niveau de l'omoplate est évidente. L'ensemble est acceptable grâce au papier mat. © Linternaute.com

En termes de tarifs, Photoweb affiche une offre de tirages économiques à partir de 0,05 euros aux formats 10x15 cm ou 11x15 cm avec retouche et recadrage automatiques. Le tirage classique est quant à lui facturé à partir de 0,08 euros aux formats allant du 9x13 au 20x30 (16 formats au total) et en finition mate ou brillante, marges ou pas, noir et blanc, sépia etc. (avec une réduction de - 30% dès les 200 tirages).

Photo Service : avis 

Photo Service est incontestablement le meilleur site en terme de qualité photo. Mais son prix peut être prohibitif pour certains : au format classique 10x15, vous paierez 0,20 euros les 19 premiers tirages, 0,19 euros si vous en avez de 20 à 99 exemplaires et 0,18 euros si vous en avez plus de 100. Comme la marque possède encore ses magasins, le consommateur paye un gage de qualité et de suivi. L'avantage de Photo Service, c'est que vous pouvez également développer vos films argentiques, et que vous pouvez retirer vos photos en magasin, en économisant donc les frais de port. La possibilité d'aller chercher ses tirages en magasin une heure après la commande fait l'unanimité.

Vous l'aurez compris, Photo Service peut être avantageux uniquement si vous cherchez la meilleure qualité ou bien si vous ne disposez que de peu de photos à développer. 

Développement photo pas cher

Dans la jungle des développements photos en ligne bon marché, on ne saurait que trop vous mettre en garde sur les offres trop alléchantes : un tarif indiqué à un prix très attractif cache souvent des frais annexes (traitement, livraison) plus coûteux. S'il ne fallait citer qu'un site de développement photo qui affiche un tarif unitaire intéressant, ce serait Foto.com, qui a l'avantage de fournir une bonne qualité d'impression, proposant la photo à 0,08 euros dès la première photo (format 10x15 et 11x15) et si l'on commande peu de photos, les frais de port sont gratuits. Il est incontestablement le leader en terme de prix le moins cher à l'unité

Mais ce sont souvent dans les packs photo que l'on tire l'avantage de tirages aux prix extrêmements attractifs.  Nous vous conseillons, si vous avez un grand nombre de photos à développer, de privilégier les packs économiques sur les sites reconnus pour leur bonne qualité de photo : Photobox est sans conteste le meilleur site dans ce cas-là, avec ses offres de packs éco. 

Développement photo argentique

Que ce soit des films au format 24x36 ou APS, vous pouvez les envoyer à un laboratoire au moyen d'enveloppes spéciales ou les déposer dans des magasins affiliés. A partir de là, vos pellicules sont développées et les photos numérisées et stockées sur Internet (tout cela est gratuit généralement). Bien sûr, vous pouvez visualiser en ligne les photos et sélectionner uniquement celles qui vous conviennent pour un tirage papier (là, ça devient payant). Dans certains cas, il vous est possible de choisir un format différent, un agrandissement, voire de demander des retouches ou des impressions fantaisistes des t-shirts ou tapis à souris pour des cadeaux. Evidemment, vos photos restent stockées en ligne ad vitam eternam, sans limite de volume. Vous pouvez même créer des albums photos en ligne à partager avec les amis ou la famille. Au passage, vous pouvez récupérer les négatifs par la poste et, pourquoi pas, commander un CD stockant toutes vos images numérisées en haute résolution. Il ne vous reste plus qu'à trouver le laboratoire photo argentique le plus proche de chez vous : 

Résolution et format d'impression

La première question à se poser avant de penser en format de sortie est "quelle résolution minimum appliquer pour quel format de sortie ?".  Les sites des laboratoires photo avancent dans l'ensemble tous les mêmes chiffres, regroupés dans le tableau suivant :

Définition / Format 10x15 15x20 20x30 30x45 40x60 50x75
640x480 (VGA) Passable A éviter A éviter A éviter A éviter A éviter
800x600 (SVGA) Passable Passable A éviter A éviter A éviter A éviter
1024x768 (XVGA) Passable Passable Passable A éviter A éviter A éviter
1280x960 (1Mpixels) Bon Passable Passable Passable A éviter A éviter
1600x1200 (2 MPixels) Bon Bon Passable Passable Passable A éviter
2048x1536 (3 MPixels) Excellent Bon Bon Passable Passable Passable
2240x1680 (4 MPixels) Excellent Excellent Bon Bon Passable Passable
1920x2560 (5 MPixels) Excellent Excellent Excellent Bon Bon Bon
2016x3024 (6 MPixels et plus) Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent Excellent

La plupart des labos photos font la nuance entre qualité bonne et moyenne, ou sur un ton plus commercial, entre qualité parfaite et très correcte. Sur leurs sites, un pictogramme vous indiquera en temps réel la qualité à attendre de chaque fichier. Lorsqu'une image n'obtient pas la meilleure note à ce barème, faites machine arrière, et troquez votre poster en 20x30 cm contre un format de sortie plus réduit (soit dit en passant, les tirages en 6x8 cm que proposent certains laboratoires coûtent une bouchée de pain, et sont à la portée des appareils les plus modestes).

Les formats de sortie correspondent-ils aux dimensions standard des tirages argentiques ?
Le rapport hauteur/largeur d'une photo traditionnelle est de 2/3. En photo numérique il est la plupart du temps de 3/4 (comme votre écran) sans qu'il y ait vraiment de norme arrêtée. Si les dimensions de l'image ne sont pas en adéquation avec celles du tirage, votre photo pourrait bien être gâchée par des bandes blanches sur deux côtés seulement. Bon nombre des sites testés offrent une prévisualisation qui vous épargnera cet écueil. Selon les cas, vous pourrez soit commander un 11x15 cm au lieu d'un 10x15 pour remédier au problème (lire aussi : 10x15 ou 11x15 cm : déterminez le format de vos sorties), soir cocher une option recadrage automatique, soit procéder vous-même à la manipulation. En ce qui concerne les tirages proprement dit, l'opération nécessite une machine coûteuse à la pointe de la chimie et des nouvelles technologies. Les prix pour autant sont plus qu'honnêtes surtout si l'on souscrit des forfaits, d'une ou de plusieurs centaines de tirages. La formule, très à la mode, pousse bien sûr à la consommation, mais elle offre un coût à l'unité jusque là inconnu. 

Les photos sont-elles fidèles aux images affichées à l'écran ?
Sans doute en avez-vous fait l'expérience avec votre imprimante couleur
 : il est fréquent que le bleu turquoise de votre fond d'écran sorte verdâtre à l'impression, ou que les couleurs "chair" apparaissent légèrement teintées de rouge, de jaune, ou franchement blafardes. Il en va de même avec les labos photos numériques. La faute ne leur incombe pas nécessairement, le calibrage colorimétrique d'une chaîne graphique est un exercice complexe auxquels s'adonnent rarement les particuliers. Ainsi il peut y avoir un monde entre l'image produite par votre appareil photo, et ce que vous voyez à l'écran. La meilleure solution pour éviter toute déconvenue est de transmettre en l'état vos fichiers au développeur. Bien sûr, rien ne vous interdit de les recadrer, mais pour une restitution fidèle des couleurs, mieux vaut éviter de tripatouiller contraste, teinte et luminosité, à moins bien sûr de rechercher absolument un effet artistique (en ce cas, travaillez toujours en mode RVB). On sait bien qu'à l'écran, une image plus nette et plus contrastée semble toujours plus agréable. Mais à l'écran seulement.

Lire aussi

Papier photo / Photo mariage