Les cultures génétiquement modifiées dans la ligne de mire

deux études menées en allemagne et aux etats-unis ne prouvent pas la toxicité
Deux études menées en Allemagne et aux Etats-Unis ne prouvent pas la toxicité directe des OGM. © Jean-Claude Petit (galerie photos de L'Internaute)

Les OGM tueurs d'abeilles ?

Devant une telle hécatombe, les associations d'apiculteurs américaines et européennes ne tardent pas à accuser les OGM comme responsables. Près de 40% des champs de maïs sont génétiquement modifiés  aux Etats-Unis contre 0,06% en Allemagne.

Une étude a donc été dirigée par l'université de Jena de 2001 à 2004. Les chercheurs ont étudié les effets de la souche de maïs BT sur les populations d'apidés domestiques. Cette variante contient un gène inséré capable de produire une substance toxique pour les insectes. Après trois années de recherche, aucune preuve scientifique ne vient étayer la toxicité de ce plant de maïs transgénique sur les abeilles.