Discours de Véran : un ultimatum sur le vaccin, mais pas de confinement... Les annonces

"Discours de Véran : un ultimatum sur le vaccin, mais pas de confinement... Les annonces"

Discours de Véran : un ultimatum sur le vaccin, mais pas de confinement... Les annonces OLIVIER VERAN. Ce jeudi 25 novembre 2021, dans un discours très attendu, le ministre de la Santé a annoncé de nouvelles mesures pour endiguer le Covid-19 en France. Voici ce qu'il faut retenir.

L'essentiel

Olivier Véran, ministre de la Santé, et Jérôme Salomon, le directeur de la Santé, ont annoncé ce jeudi 25 novembre les nouvelles mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la recrudescence du Covid-19, particulièrement violente en France depuis le début du mois de novembre. Le ministre est venu s'en expliquer sur le plateau du JT de TF1 le soir même.

  • Quelles sont les annonces faites par le ministre ? Le gouvernement a exclu toute mesure de restriction de type confinement et couvre-feu, compte tenu de la pression hospitalière qui reste modérée. D'autres, portant sur la vaccination notamment, ont été décidées.
  • La 3e dose de vaccin anti-Covid est ouverte à tous les Français de plus de 18 ans, a confirmé Olivier Véran, dès à présent. Le rappel peut se faire auprès de tous les professionnels de santé autorisés : médecins de ville, pharmacies... Les centres de vaccination effectuent aussi les doses de rappel.
  • Le rappel est obligatoire pour tous les adultes pour conserver son pass sanitaire. Les Français pourront accéder au rappel 5 mois après leur 2e dose. Faute de rappel, le pass sanitaire ne sera plus valide 7 mois après avoir la 2e dose.
  • La durée de validité des tests PCR et antigéniques, qui permettent d'obtenir le pass sanitaire sans vaccination, sera réduite à 24h. Ces tests, qui sont devenus payants à la mi-octobre, étaient valables 72 heures jusqu'ici.
  • Concernant la prise de rendez-vous et la disponibilité des vaccins, le ministre de la Santé s'est voulu rassurant sur TF1. Olivier Véran a par exemple annoncé l'ouverture de 300 nouveaux centres de vaccinations, en plus des 1000 déjà en place. Il a également rappelé que de nombreux professionnels de la santé en ville, comme les kiné, les médecins et les pharmaciens, pouvaient dès à présent vacciner pour une dose de rappel.
  • Le port du masque est à nouveau obligatoire dans tous les établissements recevant du public et dans les lieux de brassage de population à l'extérieur, sur décisions des préfets.
  • Les classes des écoles ne seront plus fermées dès détection d'un cas de Covid-19. En cas de nouveau cas détecté, les élèves seront tous testés, ceux présentant un résultat négatif resteront admis en classe. Les tests seront gratuits et pourront être faits par les parents à l'extérieur de l'école.
  • Concernant les frontières, aucune nouvelle mesure n'a été annoncée à ce stade. En réagissant à la fermeture des vols vers et depuis la France annoncée par le Maroc dans la journée, Olivier Véran a notamment indiqué que la France, elle aussi, durcirait le ton pour les frontières de certains pays "dans les 24 à 48 heures".

Discours d'Olivier Véran en vidéo

En direct

21:40 - Des stations de ski soumises au pass sanitaire ?

[FIN DU DIRECT] - Ce jeudi, le taux d'incidence a dépassé les 200 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants. Plus tôt, le gouvernement avait annoncé que c'était la condition pour instaurer le pass sanitaire dans les stations de ski. Sur le plateau du JT de TF1, Olivier Véran a confirmé que pour éviter "une saison noire aux stations blanches", le pass sanitaire serait bel et bien imposé dans les stations de ski. 

21:12 - "Nous avons largement assez de vaccins", rassure le ministre de la Santé

Dans les minutes qui ont suivi l'intervention d'Olivier Véran, à la mi-journée, de nombreux Français ont cherché à prendre rendez-vous pour accéder à la dose de rappel, créant de nombreux embouteillages sur la plateforme. Faut-il s'inquiéter d'une prochaine impossibilité de réserver un créneau de vaccination ? Non, répond le ministre de la Santé, face à Gilles Bouleau. "Nous avons largement assez de vaccins en stock pour pouvoir vacciner toutes celles et ceux qui doivent être vacciné, en incluant tous ceux qui se décideraient à avoir leur première injection et tous ceux qui doivent recevoir leur rappel", a souligné Olivier Véran. Ce dernier a également annoncé que 300 centres de vaccination seraient ouverts dans les prochains jours, en plus des 1 000 centres ouverts. Le ministre de la Santé a souhaité rappeler que de nombreux professionnels de la santé en ville pouvaient effectuer cette dose de rappel. Et Olivier Véran de conclure :  "Dans les deux mois qui viennent, tous les Français auront eu l'occasion de se faire vacciner pas loin de chez eux". 

20:44 - Des nouvelles règles pour l'Outre-mer

Attention si vous prévoyez de partir bientôt en Outre-mer. Sur le plateau du 20 heures de TF1, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé des mesures plus strictes pour l'entrée sur ces territoires. "Si vous n'êtes pas vacciné et que vous souhaitez partir en Outre-mer, il faudra présenter un test négatif de moins de 24h. Et si vous êtes vacciné, il faudra présenter ou un test antigénique de moins de 48h ou un test PCR de moins de 72h", a annoncé l'invité de Gilles Bouleau.

20:20 - "Nous prenons acte de la décision des Marocains", réagi Olivier Véran sur la fermeture des frontières

Ce jeudi, le royaume du Maroc a annoncé la fermeture de ses frontières pour les voyageurs à destination et en provenance de la France. Sur le plateau de TF1, le ministre de la Santé a souhaité réagir à cette décision. "Nous prenons acte de la décision des Marocains et nous allons faire le maximum pour nos ressortissants français qui sont restés ce soir au Maroc et qui s'interrogent", a indiqué Olivier Véran. L'invité de Gilles Bouleau a également ajouté que la France également renforcerait ses contrôles à la frontière "dans les 24 à 48 heures". 

20:11 - Olivier Véran masqué sur le plateau de TF1

"Il me paraît normal de montrer l'exemple". Voici ce qu'a souhaité faire le ministre de la Santé Olivier Véran en portant son masque sur le plateau de TF1. En effet, voici quelques temps que le masque n'avait pas été affiché à la télévision. Mais depuis les dernières annonces du gouvernement, ce jeudi, le ministre souhaite serrer la vis sur les gestes barrières.

19:50 - Ne manquez pas Olivier Véran au 20 heures de TF1 !

Ce jeudi, le ministre de la Santé et des Solidarités répondra aux questions de Gilles Bouleau sur le plateau du 20 heures de TF1. L'occasion pour lui de revenir sur ses annonces de la mi-journée. Au menu : troisième dose pour tous, validité du pass sanitaire et obligation de porter le masque. On vous racontera tout sur ce live !

18:26 - Le masque fait son grand retour dans les lieux fermés

Il avait disparu ces dernières semaines dans les bars et les restaurants. Désormais, les Français devront reporter un masque dans les lieux fermés, a annoncé le ministre de la Santé, ce jeudi. A partir du vendredi 26 novembre, un décret va à nouveau le rendre obligatoire, même avec le pass sanitaire. Mais ce n'est pas tout. "Les préfets seront aussi habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que par exemple les marchés de Noël", qui seront soumis au pass sanitaire, "ou des brocantes"", a souligné Olivier Véran, lors de son allocution. 

16:15 - Qu'est-ce que le molnupiravir, cet antiviral évoqué par Olivier Véran ?

Lors de la conférence de presse, Olivier Véran a évoqué que molnupiravir, médicament devant être accessible dès début décembre et arme supplémentaire dans la lutte contre le Covid-19. Le ministre de la Santé et des Solidarités a mis beaucoup d'espoir dans cet antiviral : "La donne va changer. A partir du début de mois de décembre, un nouveau médicament, un antiviral en comprimés qui s'appelle le molnupiravir pourra être prescrit par les médecins généralistes et sera disponible dans les pharmacies", a-t-il annoncé, ajoutant : "Nous fondons beaucoup d'espoir dans ce médicament, La France sera le premiers pays européen à en faire bénéficier ses citoyens".

Ce médicament sera distribué aux "personnes à risque qui présentent des symptômes du Covid". Il devra être prescrit dans les cinq premiers jours après l'apparition des symptômes ou le résultat positif d'un test. Commercialisé sous forme de comprimé, ce médicament sera à avaler. L'Agence européenne du médicament (EMA) a "émis des recommandations" pour l'utilisation, en cas d'urgence, de cet antiviral. Et pour cause : selon Olivier Véran, il "peut réduire par deux le d'être hospitalisé".  Cependant, il est déconseillé que les femmes enceintes et les femmes n'utilisant pas de contraception et risquant de tomber enceinte l'utilisent.

Pour plus d'informations sur le molnupiravir, vous pouvez consulter notre page dédiée.

15:53 - Olivier Véran sera au JT de 20h de TF1 ce soir

Le ministre de la Santé et des Solidarités sera l'invité du JT de 20 heures de TF1 ce soir, l'occasion pour lui de revenir sur ses annonces de la mi-journée, concernant la troisième dose pour tous les adultes, le passe sanitaire, ou encore le port du masque.

13:56 - Le discours de Véran s'est achevé, les RDV pour la vaccination explosent

Les annonces du ministre de la Santé ont été suivies avec attention. Preuve en est, les prises de rendez-vous pour rappel vaccinal sont en expansion très importante : la plateforme Doctolib a fait savoir que 350 000 rendez-vous de vaccination ont été enregistré en quelques minutes, après le discours du ministre de la Santé et du ministre de l'Education nationale.

13:33 - "Ce n'est pas un pass vaccinal", a insisté Véran

Le ministre de la Santé a répondu à une question d'une journaliste qui considérait devant lui qu'il s'agissait de l'instauration d'un pas vaccinal. "Non, nous ne mettons pas en place un pass vaccinal. Il y a toujours la possibilité de se faire tester", a tenu à préciser le ministre. Le test PCR effectué sans avis médical n'est pas remboursé et reste valable seulement 24h désormais.

13:20 - Olivier Véran a fait un point sur l'arrivée d'un médicament prometteur

"Nous fondons beaucoup d'espoir dans ce médicament, le molnupiravir", fait savoir Olivier Véran. Ce traitement devrait être accessible dès le début du mois de décembre, réservé aux personnes à risque. Il sera donné sous prescription, effectuée par des médecins de ville et disponible dans toutes les pharmacies. Tout savoir sur le molnupiravir.

13:12 - Les règles à l'école vont changer sur la fermeture des classes, annonce Blanquer

 Pour faire face à la 5e vague, nous allons ajuster notre protocole. [...] 8 500 classes étaient fermées hier, contre 12 000 au pic de l’épidémie. [...] Le protocole actuel en métropole est de niveau 2. Au collège et aux lycées, les élèves vont continuer leurs cours 'en présence'. Il n'y aura plus de fermeture automatique de classe en cas de nouveau cas, mais l'organisation de tests pour tous les enfants" La mesure entre en vigueur la semaine prochaine. Le test est gratuit pour tous les mineurs et pourra être fait par les parents.

13:08 - Véran annonce un durcissement sur les test PCR

Pour posséder un pass sanitaire valide sans vaccination, il faut désormais avoir un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures, à partir de lundi 29 novembre. Il pouvait être auparavant de 72 heures.

13:03 - Le masque imposé dans les lieux clos et publics

Le ministre indique qu'un décret va rendre très rapidement le masque obligatoire dans tous les lieux couverts ouverts au public, même si leur accès est aussi soumis à passe sanitaire. Peu de lieux sont en réalité concernés puisque le masque est obligatoire déjà dans de très nombreux endroits. "Les marchés de Noël ou les brocantes" pourraient être concernés par le masque obligatoire, à la discrétion des préfets.

LIRE PLUS