Battlefield 2042 : le patch 4.0 pour sauver un jeu à la dérive ?

Battlefield 2042 : le patch 4.0 pour sauver un jeu à la dérive ? Après son lancement catastrophique et le report de sa première saison, Battlefield 2042 se voit une nouvelle fois au cœur de l'actualité avec l'arrivée du patch 4.0 sensé corriger plusieurs centaines de points négatifs du jeu.

[Mis à jour le 14 avril 2022 à 17h01] Battlefield 2042 a connu le pire lancement de l'histoire de la franchise, se plaçant aux côtés d'eFootball 2022 sur la liste des pires jeux de l'année. Belle performance pour celui qui devait apporter la seconde plus grande franchise de jeux de tir à l'ère de la next-gen, et qui a vu plutôt sa communauté de joueurs se diviser par deux chaque mois, jusqu'à atteindre le record de 1500 joueurs en simultané au meilleur de la journée. La faute à un game design trop éloigné du cœur de la licence Battlefield, des bugs en tous genre et, si l'on regarde d'un peu plus près, un calendrier de sortie ne respectant absolument pas les difficultés de développement liées à la pandémie de coronavirus. Loin de se laisser abattre, DICE prévoit d'améliorer la situation en déployant le patch 4.0, quatre mois plus tard.

Le contenu du patch 4.0

Petit saut dans le temps et nous voici quatre mois plus tard. Le jeu n'a jamais eu aussi peu de joueurs, et DICE poursuit son mea-culpa en nous annonçant le patch 4.0. Un patch immense qui devrait être déployé d'ici quelques jours et comprenant différents éléments sensé corriger les plus gros défauts. La liste des problèmes de Battlefield 2042, au delà d'un game design profondément problématique, est longue comme le bras. Equilibrage, performances sur PC, fonctionnalités inutiles, absence de contenu, manque de teamplay, absence de progression... Le patch 4.0 prévoit de s'atteler à de nombreuses tâches. Son contenu n'a pas encore été exactement dévoilé par DICE, mais Kevin Johnson, le Community Manager de DICE, nous a publié via Twitter, une partie des informations au sujet de ce patch 4.0.

Bien que les problèmes de Battlefield 2042 soient nombreux, le patch 4.0 a le mérite d'espérer changer les choses. Parmi les grands changements qui devraient arriver d'ici mi avril dans le jeu, on retrouve :

  • Equilibrage de personnages (Paik, Rao et Sundance)
  • Equilibrage des véhicules pour "offrir plus de chances à l'infanterie de contre-attaquer"
  • Amélioration du système d'expérience par rubans et actions de support
  • Amélioration du système d'accessoires pour "s'assurer qu'ils soient uniques et aient un réel impact sur le gunplay et votre choix d'équipement"

Des points positifs pour une mise à jour qui va dans le bon sens, mais deux questions subsistent. Est-il trop tard pour sauver Battlefield 2042, plus de quatre mois après sa sortie et avec une saison 1 commençant en juillet ? Battlefield 2042 peut-il réellement être sauvé étant donné son adoption d'un game design plus proche du hero-shooter que d'un titre Battlefield ?

Quel avenir pour Battlefield 2042 ?

Pour l'instant, aucun moyen de répondre à cette question de manière précise. EA et DICE ont annoncé en début d'année le report de la première saison du jeu au début de l'été, une date qui devait marquer le "début" du statut du jeu en tant que jeu-service et de l'addition de contenu saisonnier. A travers un tweet et un article blog, le studio de développement suédois a annoncé que ce report était nécessaire afin de "[...] nous donner le temps de nous concentrer sur l'amélioration de l'expérience Battlefield 2042 tout en finalisant le développement de notre contenu saisonnier pour qu'il atteigne tous les standards de qualité." Devant l'indignation des joueurs (et de certaines critiques) devant l'état du jeu à sa sortie, DICE avait tenté, sans succès, d'améliorer l'expérience du jeu à travers 3 mises à jour post-lancement. Des mises à jour principalement concentrées sur l'équilibrage et le fonctionnement général du jeu qui avaient peiné à améliorer la situation catastrophique de ses modes multijoueur.

Notons que dans cette note de blog, les équipes de DICE affirment avoir entendu les joueurs et écouté leurs requêtes, affirmant se concentrer sur l'implémentation de "fonctionnalités essentielles" et l'amélioration du jeu d'équipe. Une relativement bonne nouvelle au regard de l'absence de chat vocal, de tableau des scores, de navigateur de serveur et d'interface de changement et de création d'escouade, des fonctionnalités que DICE avait précédemment appelées "fonctionnalités héritées" au grand dam de sa communauté. Le tableau des scores, le chat vocal et une amélioration de visibilité du profil du joueur arriveront dans des mises à jour aux alentours du mois de mars, selon DICE (ou plutôt mi-avril semblerait-il avec l'annonce récente du patch 4.0). L'entreprise a aussi affirmé profondément changer sa manière de communiquer avec sa communauté, insistant sur l'interaction entre les joueurs et ses équipes de développement. Malheureusement il est difficile de savoir si l'intérêt déjà limité des joueurs pour Battlefield 2042 tiendra jusqu'aux additions de contenu de mars, que l'on attend toujours mi-avril et jusqu'au début de saison 1 en juillet.

Notre test de Battlefield 2042

Ce test a été réalisé sur la version Ultimate du jeu sur un PC de haut de tableau. Il s'agit d'un avis d'un fan de la franchise Battlefield qui se veut objectif, mais qui n'engage que lui. Le test a été écrit après environ quinze heures de jeu.

Battlefield 2042 apportait avec lui la promesse d'une nouvelle ère pour le monde des FPS. De nombreux engagements de la part d'EA et de DICE qui ont cultivé puis attisé l'excitation des fans (et la nôtre), heureux de pouvoir retrouver l'ambiance et le gameplay qui furent au cœur des plus grands succès de la série, sublimés par des prouesses techniques et technologiques sauce 2021. C'est donc les yeux pleins d'étoiles que nous nous sommes jetés dans la gueule béante du monstre de contenu qu'est Battlefield 2042, car contenu il y a c'est indéniable, dans l'attente nostalgique du sentiment d'émerveillement que la franchise d'EA a pu nous faire ressentir par le passé. Malheureusement, on a très vite déchanté.

Dire que Battlefield 2042 est un mauvais jeu serait un sacrilège, le géant d'EA possède énormément de qualités qu'il est impossible d'ignorer. Premièrement, il est porté par le moteur graphique Frostbite 4, qui nous offre des graphismes et une physique assez impressionnants, rendant les combats et les déplacements très immersifs. Deuxièmement, il possède un contenu quasi-infini grâce à son mode Portal. Ce troisième mode de jeu est une mine d'or proposant une expérience d'une richesse étourdissante par son principe et par l'immense quantité d'outils mis à disposition des joueurs pour créer leurs propres parties. Enfin, l'échelle des combats à 128 joueurs est vraiment prenante. Prendre d'assaut une position à 20 ou 30 joueurs au beau milieu des balles qui fusent, des explosions ou des tornades peut parfois ressusciter la fascination que l'on a pu ressentir dans un Battlefield 3 ou Battlefield 4. Seulement, on s'arrête là sur les points positifs. Les choix d'EA et de DICE au regard du gameplay pur et dur de Battlefield 2042 ont fort négativement impacté l'expérience globale du jeu. Battlefield 2042 tente de faire du neuf, mais ce faisant a détruit beaucoup d'éléments qui constituaient l'essence profonde de la franchise.

Parlons du système de "Spécialistes", qui remplace les traditionnelles classes des anciens opus. Les spécialistes sont des personnages issus de différents pays et équipés de gadgets qui leurs sont propres. Premier inconvénient, les deux équipes jouent les mêmes spécialistes, ce qui pose de gros problèmes en termes de visibilité. Difficile de distinguer les alliés des ennemis comme on pouvait aisément faire la distinction entre un Russe et un Américain dans Battlefield 3, ou un Allemand et  un Français dans Battlefield 1. On doit se contenter de l'inévitable point rouge au dessus de la tête des jumeaux de nos alliés et c'est parfois assez frustrant. Second problème, les spécialistes peuvent équiper absolument toutes les armes et gadgets qu'ils le souhaitent. Or, il est impossible de connaître l'équipement des membres de votre escouade. Chaque joueur s'équipe en fonction de ses goûts au lieu de remplir une fonction prédéfinie au sein de son équipe et de son escouade. Si vous n'avez plus de munitions, bonne chance pour aller trouver celui parmi tous les personnages identiques qui peut vous ravitailler, idem pour la caisse de soin. Et selon nous, il n'y a pas de plus grand sacrilège que de supprimer ce qui rendait Battlefield si différent : l'interaction et la coopération entre les différentes classes. Le teamplay est absent, la coordination aussi, transformant les combats en un immense Match à Mort par Equipes, un capharnaüm sans âme qui a très vite fait de fatiguer les yeux et les oreilles. Alors oui, le système de "Spécialistes" a énormément de sens dans le mode Hazard Zone mais uniquement dans le mode Hazard Zone.

En parlant de ce dernier, il constitue une expérience nouvelle relativement grisante quand on est confronté à des escouades ennemies, mais manquant grandement de pertinence le reste du temps. Les cartes sont désertes, les IA défendant les points stratégiques sont aussi douées que celles d'un Far Cry (voire pire) et le sentiment de récompense est absent, faisant d'Hazard Zone un mode accessoire, une expérience incomplète et oubliable. Pour ce qui est de Portal, on vous le disait plus haut, le potentiel est infini. Seulement actuellement, on n'y trouve que des "farm d'xp" où les naïfs se retrouvent changés en cibles vivantes ou des serveurs tentant de récréer les anciens Battlefield, souvent en moins bien. Et d'ailleurs, quand on parle de ça, par pitié, pourquoi avoir changé le son de la M16A3 de Battlefield 3 ? Passons, malgré tout Portal a énormément de potentiel et on a hâte de voir ce que les joueurs peuvent en faire.

Si l'on va encore plus loin dans la critique, on pourrait aussi pointer le manque d'inspiration que nous procure le monde de Battlefield 2042. Entre cinématiques inutiles, spécialistes aux phrases d'intro gênantes et musique qui scie les oreilles, rien n'est très engageant dans cet univers. Pour pousser un peu plus dans l'analyse du gameplay, l'UI est franchement moche, le système de ping est complètement buggé et il n'y a plus de tableau des scores (pourquoi ?). Les cartes sont grandes certes, mais complètement vides, les véhicules sont trop nombreux et dominent les combats rendant l'infanterie obsolète. Les points stratégiques n'en sont pas réellement et les décors sont parfois d'une grande tristesse, composés de grands espaces sans couvert et de peu de points dédiés au combat rapproché. Notons aussi que la destruction des bâtiments n'est plus que partielle et que certains déplacements ont été supprimés (adieu le tir en position assise). Enfin, l'équilibrage des spécialistes, des armes et des véhicules est plus que discutable (au diable Ji-Soo Paik, le Night-Bird, l'Aéroglisseur et le PP-29). Aussi, n'oublions pas la trop grosse quantité de dispersion sur les armes qui rend le gunplay très aléatoire (quand on vise, on ne touche pas) voire franchement désagréable. Bref, Battlefield 2042 niveau gameplay, c'est un grand pas en avant suivi de trois bonds en arrière, sans parler de l'optimisation sur PC.

Seulement, on y retournera encore quelques heures chaque semaine pour débloquer du contenu et surtout voir ce qu'EA patchera dans les prochains mois. Car on ne peut s'empêcher de penser que Battlefield 2042 n'avait pas sa place en 2021, mais plutôt en 2022. Le jeu manque cruellement de finesse, d'optimisation et a, selon nous, sacrifié des points essentiels pour respecter une date de sortie intenable. Malgré tout, Battlefield 2042 reste une expérience triple A, foncièrement fun à plusieurs, parfois impressionnante et au très gros potentiel. Peut-être sommes-nous trop durs avec lui, peut-être que les promesses d'EA furent trop ambitieuses, mais Battlefield 2042 semble être moins le digne héritier de Battlefield 3 et 4 que leur petit cousin germain hyperactif. On retournera le voir quand il aura un peu grandi.

Les avis de la presse et du public

En ce qui concerne les critiques de la presse, elles permettaient tout de même à Battlefield d'arracher un honorable 79/100 sur Metacritic à sa sortie. Seulement, le jeu a depuis subi le courroux d'autres rédactions, 53 au total, qui lui ont attribué des scores variables pour qu'il atteigne aujourd'hui 73/100. Le jeu est du goût de certaines rédactions comme celle de JVC qui lui attribue pas moins de 18/20. Malheureusement il existe de grosses différences entre les différents avis. Si nous devions attribuer une note à Battlefield 2042, on serait loin, très loin du 18/20. On ne serait pas non plus sur un 8/20 comme lui accorde durement TheGamer, bien que les points de leur critique soient les mêmes que les nôtres. Battlefield 2042 est un jeu possédant un énorme potentiel mais il faudra attendre quelques mois voire un an avant que DICE et EA en fassent un produit acceptable. En attendant, il constitue une expérience oubliable qui parviendra à vous distraire quelques semaines entre amis.

 Les joueurs eux, que l'on sait un peu plus durs avec les nouvelles sorties l'estampillent d'un 2,3/10. Les nouveaux changements de ce Battlefield 2042 et son optimisation douteuse semblent être les gros points négatifs que relève la communauté. On note aussi que le gunplay aléatoire et le TTK (time-to-kill) élevé du jeu n'ont pas vraiment plu aux fans, ainsi que l'arrivée des systèmes de spécialistes et de Battle Pass. Un épisode dans la franchise qui semble en somme trop loin de ses prédécesseurs et sorti beaucoup trop tôt. Alors oui, on peut en 2021 attendre quelques patchs pour apprécier un jeu, mais il est toujours difficile de comprendre comment l'industrie du jeu vidéo peut si souvent se permettre de proposer des produits non-finis à leur lancement pour les patcher (ou non) ensuite.

Quelle config PC pour jouer à Battlefield 2042 ?

Si Battlefield 5 avait impressionné tant par la qualité de ses graphismes que par son optimisation sur PC, Battlefield 2042 a lui revu ses ambitions à la hausse. Il va falloir se munir d'une machine assez costaude pour faire tourner Battlefield 2042 dans de bonne conditions. C'est du moins ce que laissait penser la publication par EA des configurations minimale et recommandée sur PC, et sachez qu'après de nombreux tests, on sait désormais que l'optimisation n'est pas son point fort. En outre, l'espace disque nécessaire pour installer le jeu, que l'on soit sur console ou sur PC est assez conséquent, avec plus de 100 Go de stockage demandés. Les configurations PC en détail :

CONFIGURATION PC MINIMALE :

  • Système d'exploitation : Windows 10 64 bits
  • Processeur (AMD) : AMD Ryzen 5 3600
  • Processeur (Intel) : Core i5 6600K
  • Mémoire : 8 Go de RAM
  • Mémoire vidéo : 4 Go
  • Carte graphique (NVIDIA) : Nvidia GeForce GTX 1050 Ti
  • Carte graphique (AMD) : AMD Radeon RX 560
  • DirectX : 12
  • Connexion en ligne : connexion Internet 512 Ko/s ou plus rapide
  • Espace libre disque dur : 100 Go

CONFIGURATION PC RECOMMANDÉE :

  • Système d'exploitation : Windows 10 64 bits
  • Processeur (AMD) : AMD Ryzen 7 2700X
  • Processeur (Intel) : Intel Core i7 4790
  • Mémoire : 16 Go
  • Mémoire vidéo : 8 Go
  • Carte graphique (NVIDIA) : Nvidia GeForce RTX 3060
  • Carte graphique (AMD) : AMD Radeon RX 6600 XT
  • DirectX : 12
  • Connexion en ligne : connexion Internet 512 Ko/s ou plus rapide
  • Espace libre disque dur : 100 Go SSD

Battlefield 2042 dans le Xbox Game Pass

C'est une information qui risque d'en surprendre plus d'un : oui Battlefield 2042 est inclus dans le Xbox Game Pass, sous certaines conditions. En effet, depuis quelques mois déjà EA et Microsoft se sont associés afin de combiner leurs offres EA Play et Xbox Game Pass. Concrètement, si vous êtes abonné au Game Pass, vous bénéficiez aussi d'EA Play (mais pas de l'EA Play Pro sur PC). C'est à dire qu'un abonné Game Pass peut entièrement et gratuitement bénéficier des avantages de EA Play, c'est à dire à un accès aux nouveaux titres d'EA en accès anticipé pendant 10 heures. Et c'est bien là ce qui nous intéresse, si vous faites partie des détenteurs du Xbox Game Pass, vous pouvez donc vous lancer sur les champs de bataille de Battlefield 2042 pendant 10 heures. Attention, il vous faudra toujours acheter le jeu pour en profiter passé ce délai. Un excellent moyen de tester le jeu et votre machine avant de l'acheter si vous voulez notre avis.

Battlefield 2042 sur PS4 et Xbox One

Bonne nouvelle pour les détenteurs des consoles "last-gen" : Battlefield 2042 sort bien sur Playstation 4 et sur Xbox One. Il s'agit cependant d'une version à échelle réduite, puisque les serveurs y seront limités à 64 joueurs pour ne pas trop souffrir des limites technologiques des consoles moins récentes. Mais ne vous inquiétez pas, toutes les nouveautés du jeu y seront présentes. Les cartes multijoueur bénéficieront des mêmes évènements météo, du même dynamisme, et seront globalement parfaitement identiques aux versions PS5, Xbox Serie X|S et PC, mis à part le fait qu'elle seront de taille plus réduite. (64 joueurs sur des cartes 128 joueurs ça risquerait de faire un peu vide).