Agathe Auproux : ses révélations sur son cancer chez Cyril Hanouna

Agathe Auproux : ses révélations sur son cancer chez Cyril Hanouna AGATHE AUPROUX - Ce jeudi 14 mars, l'ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna était l'invitée de Balance ton post, en seconde partie de soirée sur C8.

[Mis à jour le 14 mars 2019 à 23h29] Pour la première fois depuis l'annonce de son cancer, lundi dernier sur Instagram, Agathe Auproux a fait son retour à la télévision ce jeudi 14 mars. L'ancienne chroniqueuse de TPMP est revenue dans l'émission hebdomadaire Balance ton post, présentée par Cyril Hanouna en seconde partie de soirée sur C8. L'occasion pour Agathe Auproux de se confier sur son combat contre le lymphome, le cancer dont elle est atteinte.

"J'ai fait mes premiers examens en septembre, on a eu un début de diagnostic en octobre/novembre et on a commencé le protocole de soin en décembre", se souvient Agathe Auproux sur le plateau de Balance ton post. Quand Cyril Hanouna lui demande ce qui l'a motivé à annoncer sa maladie publiquement, elle répond : "Je voulais que personne ne soit au courant parce que je me suis dit que ça allait être plus simple à gérer. Au fur et à mesure du traitement, ça devenait complètement schizophrénique (...) Je vivais une espèce de double vie (...) Je n'étais plus en phase avec moi-même".

"C'était devenu malsain de le dissimuler coûte que coûte", conclut-elle, avant d'expliquer qu'elle a été aidée par cette annonce sur Instagram. "Je me sens mieux dans ma vie de tous les jours. Je me mets plus cette pression, je vis beaucoup plus sereinement avec la maladie", explique Agathe Auproux sur C8, s'émouvant notamment des centaines de messages de soutien qu'elle a reçu après son annonce. Et de conclure : "Je vais bien, je le vis du mieux possible." 

Agathe Auproux rend public son cancer

Sur Instagram, Agathe Auproux avait annoncé, ce lundi 11 mars, qu'elle était atteinte d'un cancer. Elle subit donc un traitement de chimiothérapie pour venir à bout d'un lymphome, ce type de cancer du système lymphatique qui s'attaque aux système immunitaire. Cette maladie, qui regroupe deux deux types de lymphomes - hodgkiniens (encore appelé maladie de Hodgkin) ou non-hodgkinien (LNH) - touche particulièrement les jeunes adultes. Bien connu des spécialistes, il se guérit bien, mais nécessite un traitement lourd. C'est depuis son lit d'hôpital qu'Agathe Auproux raconte son quotidien et sa prise en charge, qui la fatigue inévitablement - à cause des effets de la chimio sur l'organisme.

Sur Instagram, Agathe Auproux avait plutôt habitué ses fans à des photographies d'elle ou de ses différents voyages. Mais cette fois, c'est sur son lit d'hôpital qu'on la découvrait, certes avec le sourire, mais avec un ton qu'on lui connaissait peu. Agathe Auproux exprimait sa volonté d'assumer sa maladie au grand jour. Dans la même publication, on la voit d'ailleurs prendre en photo le cathéter - une pastille sous la peau au niveau de la poitrine qui facilite les injections - qu'elle explique détester. Dans un deuxième cliché, elle montrait aussi à son public les stigmates du traitement au niveau de son cou.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bon, je dois vous dire quelque chose. Jai un cancer. Un lymphome exactement. Je suis en chimiothérapie depuis mi-décembre et pendant encore trois mois. Je suis souvent à lhôpital, je suis très fatiguée, je perds mes cheveux, jai un cathéter que je déteste placé sous ma peau. Mais tout va bien. Tout va bien. Je me repose. Je ne vais pas mourir. Je réponds très bien au traitement. Javais juste besoin darrêter de mentir, ou tout du moins darrêter de faire semblant ici devant vous tous les jours. Je fais un métier dimage et je pensais que ce serait plus facile de garder tout ça pour moi. Cétait finalement devenu complètement schizophrénique et oppressant. Cest plus sain de lassumer. Ça me soulage. Je nai absolument pas honte dêtre malade. Je suis malade. Et je vais guérir. Mon corps abrite des cellules cancéreuses que je suis en train de combattre, mon énergie elle, est en pleine forme. Je ne laisse pas au cancer plus de place dans ma vie que dans ces cellules-là. Ma reconnaissance infinie au personnel médical et hospitalier qui maccompagne depuis le début (depuis septembre 2018 et les premiers examens avant de poser un diagnostic, sept mois déjà!), et à mes proches qui vivent ça à mes côtés. Une pensée pour ceux touchés par la maladie, de près comme de loin. Je suis avec vous, de tout mon cur. Voilà. Donc cest dit, et cest montré. Je me sens déjà mieux. Je ne cherche ni attention ni compassion, je suis juste contente que vous le sachiez. Pour ma tranquillité desprit, qui est primordiale et que jespère retrouver avec cette démarche de vérité. Avec tout mon amour. Prenez soin de vous.

Une publication partagée par Agathe Auproux (@agatheauproux) le

Agathe Auproux : "Tout va bien. Je ne vais pas mourir"

Au début de l'année 2019, Agathe Auproux avait déjà fait référence au fait que 2019 serait "difficile" pour elle. Ce lundi, elle a donc expliqué à ceux qui la suivent sur Instagram qu'elle ne souhaitait plus cacher sa maladie. "Je suis en chimiothérapie depuis mi-décembre et pendant encore trois mois." L'ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste, que l'on avait aussi vue dans Balance ton post sur C8 les vendredis soirs, raconte qu'elle est "souvent à l'hôpital" et "très fatiguée".

Dans son post sur Instagram, Agathe Auproux se montre néanmoins rassurante. "Tout va bien. Je me repose. Je ne vais pas mourir." La jeune femme originaire de la Creuse affirme en effet qu'elle répond "très bien au traitement". Elle précise que le fait de ne plus cacher sa maladie était nécessaire pour elle, car elle ne souhaitait plus mentir. "Je fais un métier d'image et je pensais que ce serait plus facile de garder tout ça pour moi. C'était finalement devenu complètement schizophrénique et oppressant."

Agathe Auproux en a profité pour envoyer un message au personnel médical qui l'accompagne depuis le mois de septembre 2018, date du premier diagnostic. Elle n'oublie pas "ceux touché par la maladie, de près comme de loin" et leur exprime tout son soutien : "Je suis avec vous, de tout mon cœur". La chroniqueuse montre en tout cas qu'elle garde la rage de vaincre cette maladie et ne souhaite pas lui laisser prendre trop d'importance dans sa vie.

Nombreux soutiens sur les réseaux sociaux

Agathe Auproux a reçu le soutien de nombreuses stars à commencer par ceux qu'elle côtoie sur C8. Matthieu Delormeau, lui aussi chroniqueur dans Touche pas à mon poste s'exprime : "On peut s'engueuler et s'aimer et se respecter. Je suis de tout coeur avec toi. Bats-toi fort." Géraldine Maillet lui a aussi laissé un message, expliquant être "bouleversée par le message si courageux et si digne d'Agathe Auproux..."

Gilles Verdez a lui aussi témoigné de son soutient inconditionnel à Agathe Auproux : "Chère Agathe Auproux, je te donne toutes mes forces et tout mon amour pour ton combat. Tu as une incroyable et admirable énergie." Hapsatou Sy elle aussi est sûre qu'Agathe Auproux réussira à s'en sortir : "Mon Agathe chérie, je t'adresse ce message d'amour et de soutien ! Tu vas gagner ! Ma jolie rencontre. Bisous ma petite bombe."

L'ex-miss France Malika Ménard a cherché à donner plus de force à son amie Agathe Auproux. "Force à toi, tu vas bien le défoncer ma bichette, il va vite arrêter de squatter ton corps et ton esprit. Bravo pour ton courage. Quelle belle démarche d'en parler sur Instagram car oui, il débarque chez totu le monde, les jeunes, les vieux, les beaux, les riches, les femmes et même ceux qui paraissent intouchables."

Qu'est-ce qu'un lymphome, cancer dont souffre Agathe Auproux ?

Agathe Auproux souffre d'une forme particulière de cancer. Le lymphome ne touche pas un organe en particulier, mais est un cancer du système lymphatique, c'est-à-dire qu'il attaque les lymphocytes, cellules essentielles de nos défenses immunitaires. Il est parfois considéré comme le 5e cancer en France et terme d'incidence et est très répandu chez les adolescents et jeunes adultes. c'est par exemple le 3e chez les enfants. "Il peut être hodgkiniens (encore appelé maladie de Hodgkin) ou non-hodgkinien (LNH). Le premier est le plus rare puisqu'il représente moins de 15 % des cas, alors que les seconds sont les plus fréquents (85 % des cas)", explique le Journal des femmes à ce sujet. Les symptômes peuvent être nombreux et assez divers, laissant parfois penser à des infections bénignes : fatigue, démangeaisons, fièvre, symptômes grippaux, sueurs nocturnes, allant parfois jusqu'à des malaises... Chaque année en France, 18 000 nouveaux cas sont diagnostiqués.

La Provence explique que le progrès de la médecine moderne a permis de guérir près de 80% des lymphomes de type hodgkinien tandis que 65% des lymphomes non-hodgkiniens sont guéris à l'heure actuelle. Ils sont le plus souvent traités grâce à la chimiothérapie, que l'on met en place via perfusions mais ils peuvent aussi être traités par radiothérapie, immunothérapie ou encore par greffe de moelle osseuse.

Agathe Auproux ancienne chroniqueuse de TPMP

Agathe Auproux fait partie des nouveaux visages apparus dans l'équipe de chroniqueurs de Touche pas à mon poste en 2017. Âgée de 25 ans, elle arrive dans l'émission le 27 février 2017, après avoir été repérée par Cyril Hanouna comme chroniqueuse dans le 19h30 Sport sur Canal+ sport, où elle a officié de 2016 à 2018. Dès son arrivée, d'anciens tweets homophobes et racistes ainsi qu'une interview coquine pour le Tag Parfait sont exhumés, Agathe Auproux dévoile sa culotte en pleine émission ou se met à dos tous les chroniqueurs ou presque lors de débats déchaînés... Dans TPMP, elle développe ainsi une image de chroniqueuse intello-sexy qui en fait rapidement l'un des éléments clés de l'équipe.

Parmi ses multiples buzz, Agathe Auproux fait parler d'elle au moment de la fausse annonce de son départ de l'émission, juste avant Noël 2017. La séquence fait grand bruit, mais est finalement démentie par Agathe Auproux elle-même, qui souhaitait dénoncer un emballement médiatique autour de l'émission phare de C8...

A noter qu'avant d'intégrer la troupe de Touche pas à mon poste, Agathe Auproux a officié dans la rédaction des Inrocks. En 2016, la direction aurait toutefois tenté de la dissuader d'intégrer l'équipe de Cyril Hanouna dans touche pas à mon poste. "Pour garder mon poste, il aurait fallu que je tire un trait sur TPMP. J'avais 25 ans, j'avais déjà bossé très longtemps avec les équipes du journal avec qui je m'entends d'ailleurs extrêmement bien, mais j'ai décidé de tenter une nouvelle expérience."

Agathe Auproux toujours chez Hanouna

Avant la rentrée 2018, Agathe Auproux annonce néanmoins qu'elle quitte Touche pas à mon poste. La chroniqueuse vedette estime avoir "fait le tour après une année très riche en émotions". Mais loin d'être brouillée avec Cyril Hanouna, comme d'autres ex-chroniqueurs, elle reste dans le giron de l'animateur qui lance Balance ton post les vendredis soirs avec une équipe de chroniqueurs dont elle fait partie.

Quand TPMP est censé porter sur l'actualité de la télévision, Balance ton post se propose, tous les vendredis, en seconde partie de soirée, de décrypter l'actualité politique et sociale, avec un format proche des talk-shows. D'ailleurs, ce lundi 11 mars sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna a annoncé qu'Agathe Auproux serait présente dans Balance ton post, jeudi prochain sur C8.

Article le plus lu - Gilets jaunes : ça continue ! Les dernières infos › Voir les actualités

Agathe Auproux : ses révélations sur son cancer chez Cyril Hanouna
Agathe Auproux : ses révélations sur son cancer chez Cyril Hanouna

Sommaire Qu'est-ce qu'un lymphome, le ​​cancer d'Agathe Auproux ? Agathe Auproux dans TPMP Agathe Auproux toujours chez Hanouna [Mis à jour le 14 mars 2019 à 23h29]  Pour la première fois depuis l'annonce de son...