Les taxis de la Marne sur le front

Les taxis de la Marne sur le front © Victor Soares - Fotolia.com

Lorsque l'ordre de mobilisation générale est décrété en France le 3 août 1914 à 16h, l'euphorie est omniprésente. Les responsables politiques comme les militaires et les civils sont persuadés de l'issue rapide du conflit. La gaieté est de mise car un autre motif galvanise les Français : récupérer l'Alsace et la Lorraine. L'Assemblée vote à l'unanimité les crédits pour la guerre mais dès le 4 août, l'Europe s'embrase avec l'envahissement de la Belgique et du Luxembourg par l'Allemagne. Vers le 20 août, les troupes ennemies investissent la Lorraine et les Français se réfugient derrière la Marne. Le 2 septembre, les soldats du Reich ne sont qu'à 45 kilomètres de Paris. Pour organiser la défense de la capitale, le maréchal Joffre lance la bataille de la Marne du 5 au 12 septembre. Pour acheminer plus rapidement des renforts sur le front, un autre maréchal, Gallieni, réquisitionne quelque 600 taxis parisiens. 10 000 soldats rejoignent alors Nanteuil-le-Haudouin dans l'Oise. Cette initiative réussit aux Français puisqu'ils font reculer l'ennemi et remportent cette bataille le 12.

Suggestions de contenus