Apple Campus 2 : le nouveau siège écolo-futuriste d'Apple en images

Apple Campus 2 : le nouveau siège écolo-futuriste d'Apple en images Apple et le cabinet Fosters + Partners ont conçu Apple Campus 2, un nouveau siège gigantesque pour la marque à la pomme à Cupertino. A la veille de l'inauguration, (re)découvrez en images à quoi ressemblera le complexe écolo-futuriste !

[Mis à jour le 31 mars 2017 à 14h39] La création de l'Apple Campus 2 répond à un besoin crucial d'Apple : réunir les 12 000 salariés disséminés aujourd'hui dans plusieurs dizaines de bâtiments à Cupertino, en Californie. Le siège actuel d'Apple, sis au 1 Infinite Loop, ne peut en effet accueillir qu'un peu plus 2 500 personnes. Avant sa mort le 5 octobre 2011, Steve Jobs voulait donc impérativement lancer ce grand projet de regroupement dans un nouveau siège assez grand et visionnaire pour incarner sa marque. "Le meilleur immeuble de bureaux dans le monde", selon ses propres termes. L'Apple Campus 2 sera l'un des derniers grands projets du gourou d'Apple. L'un de ceux auxquels il a consacré ses dernières forces avant de disparaître des suites d'un long cancer (ici lors d'une réunion en 2011 avec le conseil de Cupertino). Voici en dessins d'artistes, à quoi ressemblera ce nouveau campus XXL dont l'ouverture est prévue dans les prochains mois :

Le dernier grand projet de Steve Jobs

esp jobs
L'Apple Campus 2, l'un des derniers projets de Steve Jobs. © Cupertino.org

Après l'achèvement de la construction de ce nouveau campus, Apple devrait cependant continuer à utiliser le "campus 1", selon le projet développé depuis 2011.

Plus grand et plus cher que le World Trade Center

esp plan
Le plan de l'Apple Campus 2 à Cupertino. © Cupertino.org

Boostée par l'incroyable succès de ses iPhone et iPad, Apple dispose aujourd'hui d'une trésorerie colossale. Un gigantesque trésor de guerre qui lui permet d'envisager les investissements les plus fous. Le projet Apple Campus 2, qui voit désormais le jour, aura coûté plus de 5 milliards de dollars. C'est 2 milliards de plus que le budget qui avait été présenté en 2011, après déjà plusieurs années d'études. Confié à la prestigieuse agence Fosters + Partners, ce chantier pharaonique aura donc été plus coûteux que la reconstruction du World Trade Center à New York, en-dessous des 4 milliards de dollars.

Enorme complexe étendu sur 100 hectares, l'Apple Campus 2 a été pensé pour accueillir jusqu'à 12 000 salariés dans un espace naturel ponctué de plusieurs bâtiments au design futuriste. Avec 6 000 arbres plantés dans la zone pour masquer les parkings et les routes permettant l'accès au site. L'énorme cylindre qu'on appelle déjà "Apple Ring" dans la région de Cupertino, pièce maîtresse de cet ensemble, est conçu pour se recouvrir de 65 000 mètres carrés de panneaux solaires. Sa façade en murs incurvés se compose essentiellement de panneaux de verre concave spécialement importé d'Allemagne. L'Apple Campus est aussi doté d'une cafeteria d'une capacité de 3 000 couverts simultanés, d'un énorme centre de fitness pour ses employés, d'un auditorium et d'une usine permettant le développement et le test des produits de la marque à la pomme.

Pensé dans les moindres détails

esp details
Des détails très précis sont livrés sur le site de la ville de Cupertino. © Cupertino.org

Preuve concrète de la démesure du projet, le site Internet de la ville de Cupertino regorge de documents sur l'Apple Campus 2. Des éléments entièrement mis à disposition des visiteurs selon la législation américaine sur les données publiques, tandis qu'Apple et le cabinet Foster + Partners refusent de leur côté de livrer la moindre information. Dans une page spéciale du site Cupertino.org, la ville a compilé des dizaines de descriptifs complets, de plans détaillés et de rendus en 3D du projet, en partie reproduits dans ce diaporama. Tout a été pensé dans les moindres détails par Apple et par le cabinet d'architectes. Des documents vont jusqu'à détailler les matériaux utilisés dans les différentes structures. Une page répertorie les nombreuses variétés d'arbres prévues sur le complexe (cf. ci-contre). Des décisions du conseil municipal datant de septembre 2013, donnent l'autorisation à Apple et à son prestataire de démolir 1 500 m2 de bâtiments existants et de construire la quasi-totalité des bâtiments prévus dans le projet.

Autour du même sujet