Eric Garner : mort étouffé par un policier qui ne sera pas inculpé

Eric Garner : mort étouffé par un policier qui ne sera pas inculpé VIDEO - A New York, des centaines de manifestants ont dénoncé mercredi soir le non-lieu prononcé à l'égard d'un policier blanc impliqué dans la mort d'Eric Garner, un Noir de 43 ans.

New York est en colère. D'importantes manifestations ont eu lieu dans la ville, mercredi soir, après qu'un grand jury a décidé de ne pas inculper un policier blanc impliqué dans la mort d'un homme noir, Eric Garner. Les faits remontent au 17 juillet dernier. Ce jour-là, ce père de six enfants soupçonné de vendre des cigarettes illégalement est violemment interpellé par plusieurs policiers new-yorkais. L'un deux, l'agent Daniel Pantaleo, l'attrape par le cou, par derrière, pour le plaquer au sol. Une pratique interdite au sein de police de Big Apple. "Je ne peux pas respirer", se plaint Eric Garner, alors que plusieurs agents se sont rués sur lui. L'homme de 43 ans, obèse et asthmatique, finit par perdre connaissance et mourir peu de temps après.

Une affaire qui fait écho à Ferguson, où un arrêt similaire avait été rendu il y a dix jours. Comme dans le Missouri, un grand jury populaire, composé de 23 citoyens américains, a décidé de ne pas poursuivre l'agent Daniel Pantaleao. Il "a trouvé qu'il n'y avait pas de cause raisonnable de voter pour une inculpation", a fait savoir le procureur de Staten Island. Un choix qui a provoqué l'ire de plusieurs centaines de personnes dans les rues de New York. Certaines personnalités, comme le réalisateur Spike Lee, se sont jointes aux contestataires réclamant justice pour Eric Garner. Le président Barack Obama a vite réagi à cette décision : "Trop souvent, les personnes ne pensent pas que les gens sont traités de manière équitable. Dans certains cas, cela peut-être une incompréhension, mais c'est parfois la réalité." Une trentaine de manifestants ont été interpellés, selon le chef de la police locale, Bill Bratton. L'histoire a pris une dimension supplémentaire quand le département de la Justice américain a décidé d'ouvrir une enquête sur le décès de ce père de famille.

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google