Guerre nucléaire ? Pour la Corée du Nord, Trump a déclaré la guerre

Guerre nucléaire ? Pour la Corée du Nord, Trump a déclaré la guerre La Corée du Nord estime ce lundi 25 septembre que les propos et les actions du président américain Donald Trump constituent "une déclaration de guerre"... De guerre nucléaire ?

Ce lundi 25 septembre, le chef de la diplomatie nord-coréenne, Ri Yong Ho, a estimé que les propos et les actions du dirigeant américain Donald Trump reviennent à "une déclaration de guerre" à son pays. La Corée du Nord est par ailleurs prête à abattre tout bombardier américain qui s'approcherait de ses côtes, a également déclaré le diplomate à des journalistes, rapporte Franceinfo, en marge de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies à New-York. De son côté, le Pentagone précise que des bombardiers américains ont volé non loin des côtes nord-coréennes samedi dans le but d'envoyer "un message clair" à Pyongyang, la capitale du pays. 

Le chef de la diplomatie nord-coréenne Ri Yong-Ho a aussi dit que "le monde entier devra se souvenir clairement que ce sont les Etats-Unis qui ont été les premiers à déclarer la guerre à notre pays." Et d'ajouter que "puisque les Etats-Unis ont déclaré la guerre à notre pays, nous avons le droit de prendre des mesures de riposte". Mais jusqu'où l'escalade peut-elle aller ? Cela fait plusieurs mois que Corée du Nord et Etats-Unis se jaugent, avec une escalade des tensions début août dernier, comme le relatait alors notre article sur le sujet.

En vidéo - Trump à l'ONU menace de "détruire totalement" la Corée du Nord

Nucléaire / Donald Trump

Annonces Google