Pandiculation

S'étendre en baillant, s'allonger... revient à "pandiculer" © STUDIO GRAND OUEST / stock.adobe.com
"Vous venez de vous réveiller, ou vous vous sentez très fatigué, ou vous êtes au comble de l'ennui, ou bien encore vous avez envie de dormir ; vous vous étirez, les bras tendus vers le haut, la tête renversée, le tronc en arrière, les jambes allongées, et vous bâillez, vous bâillez… Savez-vous que vous êtes en train de pandiculer ? Ce verbe, du latin pandiculari (s'étendre en bâillant, s'allonger), a définitivement disparu de nos dictionnaires, mais son dérivé 'pandiculation' y figure encore (...). (...) prononcer pandiculation me paraît presque aussi relaxant que la chose elle-même et je ne m'en priverai pour rien au monde. [Comme avec : ] 'J'étais en pleine pandiculation quand le livreur a sonné à ma porte.' ".
Suggestions de contenus