Partager cet article

RSS
L'Internaute > Auto 
> Les voitures sans permis > De A à Z
 LEGISLATION 
Novembre 2005

Les voitures sans permis de A à Z

Est-ce une vraie voiture ? A combien roule-t-elle ? Peut-elle aller partout ? L'Internaute Magazine vous présente en détail les particularités de ces voiturettes très spéciales.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
Dossier
De A à Z
La vidéo
Les constructeurs
Sommaire

N'est pas voiture sans permis qui veut
Les voitures sans permis, ou quadricycles légers à moteurs selon l'appellation officielle, se conduisent sans le fameux papier rose dès 16 ans. Une restriction a été mise en place : depuis le 1er janvier 2004, toute personne née après le 1er janvier 1988 doit être titulaire du brevet de sécurité routière pour conduire ce type de véhicule.
Mais n'est pas voiture sans permis qui veut. Pour recevoir cette appellation, la voiture doit répondre à des critères bien particuliers. La cylindrée ne doit pas dépasser 50 cm3 soit une vitesse maximum de 45km/h, elle est pour deux personnes et pèse 350 kg à vide. Bien entendu, c'est une boîte automatique et sont toutes des diesels désormais. Les carrosseries sont faites de fibres légères. C'est le même matériau que pour les parties sensibles des berlines. Il est déformable et absorbe les chocs. La longueur n'excède pas 3 mètres. Ces voiturettes ont donc un gabarit adapté au milieu urbain. Trouver une place devient un jeu d'enfant. Leur consommation est peu élevée. Etant donné le prix actuel du litre d'essence, c'est encore un atout.

Il y a aussi des utilitaires sans permis. Ici un camiom Méga.

Une petite urbaine très pragmatique
Forcément, la vitesse maximum étant de 45km/h, pas de problème pour la route ou la ville, mais interdiction de rouler sur les voies rapides telles que les autoroutes, périphériques ou voies sur berges à Paris. En somme, la règle est la même que pour les scooters 50 cm3. Il faut dire que conduire une de ces voitures est assez surprenant. Le moteur est, il faut bien l'avouer, bruyant et l'intérieur vibre assez. Les constructeurs ont tout de même fait des efforts pour améliorer l'insonorisation mais il faut monter dans la gamme pour cela et donc augmenter votre budget. Niveau reprise, ce n'est même pas la peine d'espérer quoi que ce soit. En clair, ceux qui espéraient un peu de plaisir de conduite vont être déçus. Ces voitures sont vraiment conçues pour vous rendre d'un point A à un point B.

Un prix moyen de 10 000 euros
Le prix d'achat est en moyenne de 10 000 euros. Il existe plusieurs constructeurs : Aixam, Ligier, Chatenet, Simpa JDM, Bellier ou encore Microcar. La clientèle est assez large et se constitue de jeunes n'ayant pas encore le permis ou encore des personnes de tout âge qui n'ont pas le permis. Ces voitures peuvent se louer. Les garages ciblent ainsi les conducteurs ayant un retrait de permis. Mais la location au mois revient chère. Pour des retraits longs, mieux vaut l'acheter car la voiture se revend très bien par la suite.

 
 Clotilde Chenevoy, L'InternauteAuto
 
Autour du même sujet
Magazine Automobile
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Automobile Voir un exemple
Sport Voir un exemple
L'Internaute Voir un exemple
Toutes nos newsletters
 

Sondage

Avez-vous déjà utilisé votre portable au volant sans kit main libre ?

Tous les sondages