Changer une plaque d'immatriculation

Soumise à la résistance de l'air (la plaque frontale) et aux intempéries, ou bien détériorée après un choc, une plaque d'immatriculation peut être à changer. Il est obligatoire d'avoir des plaques d'immatriculation en bon état et posées de manière inamovible, sous peine d'amende (45 €)."Inamovible" implique que les vis ou autre moyen de fixation de ce genre sont proscrits. Ce sont donc généralement des rivets qui maintiennent une plaque.

Vous pouvez faire faire une nouvelle plaque dans la plupart des centres auto, pour un prix allant de 10 à 20 € l'une, selon le modèle. Il vous faudra présenter la carte grise du véhicule concerné et la fabrication se fait en quelques minutes. Pensez à vérifier (avant de payer) que ce soient bien les bons chiffres et lettres !

Concernant la pose de la ou des nouvelles plaques, elle peut se faire soi-même, si vous êtes munis de quelques outils de base. Cela peut vous permettre d'économiser quelques euros.

Si vous vous attelez à la pose de vos plaques, il vous faudra impérativement terminer le travail commencé, car un véhicule ne peut roule sans ses 2 plaques d'immatriculation. Heureusement, l'opération est facile et ne prend que quelques minutes.

Matériel nécessaire

- la ou les nouvelles plaques,
- au minimum 2 rivets par plaque (normalement fournis quand vous achetez votre nouvelle plaque),
- une pince à riveter,
- une perceuse avec forets pour percer le métal,
- une pince universelle,
- un crayon,
- un chiffon.

Processus

A ce stade, l'ancienne plaque est soit tombée complétement, soit partiellement, soit pas du tout (elle est à changer car le contenu est illisible). S'il reste donc encore 1 ou 2 rivets par plaque, il faut déjà les faire sauter...
A l'aide de la perceuse munie d'un foret de diamètre moyen (5 ou 6), attaquer légèrement le trou du rivet : il devrait sauter. Si ce n'est pas le cas, appuyer un peu plus. Attention à ne pas percer derrière, ceci pourrait agrandir le trou dans le plastique du support, auquel cas il vous faudrait des nouveaux rivets plus gros...
Une fois que la plaque est libérée de ses rivets, elle peut s'enlever.
Profitez-en pour nettoyer le support (avec le chiffon) où viendra se poser la nouvelle plaque.
Assurez-vous que les tiges des anciens rivets ne gêneront pas la pose de la nouvelle plaque dans les trous du support. Pour cela, essayer d'insérer un nouveau rivet avec les doigts. S'il bloque dans le trou, essayez de tirer (avec la pince) ou de pousser (rivet, clou, perceuse avec foret de faible diamètre (3 ou 4) - attention à la casse !) les tiges des anciens rivets.
Placez l'ancienne plaque sur la nouvelle, et marquez la nouvelle plaque à l'aide du crayon pour savoir où percer.
Percez la nouvelle plaque avec un foret de diamètre suffisant pour que le nouveau rivet passe juste dedans.
Montez le bon embout sur la pince à riveter : celui dans lequel s'adapte juste le nouveau rivet.
Disposez la plaque sur le support de la voiture et insérer un premier rivet dans l'ensemble pince-plaque-support.
Pincez (plusieurs fois seront nécessaires) jusqu'à entendre le "clac" qui signifie que le rivet est cassé et en place.
Faites de même avec le 2ème rivet.
Votre nouvelle plaque est fixée.
Répétez l'ensemble du processus si vous devez monter une deuxième plaque.

Immatriculation