Nouveau Renault Scénic 4 2016 : les prix, notre essai et avis [date, moteurs, photos, équipement]

NOUVEAU SCENIC - Le nouveau Renault Scénic 4 vous séduit et vous donne envie d'en savoir plus ? Découvrez notre essai et toutes les infos. On vous dit tout sur ce nouveau Scénic.

[Article mis à jour le vendredi 17 mars à 17h20] NOUVEAU SCENIC 2016 - Le nouveau Scénic est partout : à la télévision avec un spot de publicité dynamique porté par la musique de Jain et dans les concessions Renault. Les premiers chiffres de ventes sont également encourageants. Nous avons justement pris le volant du nouveau Renault Scénic et du Grand Scénic ! Notre essai est à retrouver ci-dessous ou directement ICI. Les commandes pour le nouveau Scénic ont été ouvertes le 1er septembre et il était présent au Mondial de l'Auto à Paris en octobre. Les premières publicités passent à la télévision depuis la mi-octobre. On connaît également le détail de sa gamme avec quatre niveaux de finition et une série limitée Edition One pour des prix débutant à 23 700 euros (voir : prix du nouveau Scénic pour le détail de la grille tarifaire et des options). 

Depuis sa présentation au salon de Genève en mars, le Renault Scénic 4 fait parler, beaucoup parler. Son nouveau design audacieux, ses grandes roues de 20 pouces, sa modularité préservée, ses qualités (et défauts !), on vous dit tout dans ce dossier spécial.Le Scénic nouvelle génération ne manque pas de cachet et de technologies avec sa motorisation diesel assistée d'hybride (Dci 110 Hybrid assist dès la fin 2016), les aides à la conduite, son affichage tête haute tiré de l'Espace, le tout dans un environnement lumineux séduisant avec un pare-brise triptyque et un toit panoramique en verre (non ouvrant !). Une belle manière de fêter ses 20 ans puisque le Scénic 1 (alors connu sous le nom de Mégane Scénic) est sorti en 1996. Souvenez-vous, il a marqué un tournant dans le segment des monospaces et illustré le savoir-faire de Renault dans ce domaine, 12 ans après la sortie de celui qui est devenu son grand frère, le Renault Espace. Le succès a été immédiat, le Scénic remportant le prix de la voiture de l'année en 1997 avant de connaître dix ans de succès. Mais depuis 2010, c'est un tout autre segment qui se taille la part du lion et ne cesse de lui rafler des parts de marché, attirant les chefs de famille : le SUV. Renault a donc revu largement son monospace compact. Suffisant pour le relancer ? C'était l'un des enjeux de notre essai.

Essai du nouveau Renault Scénic 

Séduisant mais pratique, haut sur pattes mais plutôt confortable, ce Scénic 4 nous a séduit lors de deux jours d'essais organisés avant le Mondial de l'Auto où il était l'une des vedettes du stand Renault. Notre essai nous a permis de tester la version compacte du Scénic en configuration Intens (finition haut de gamme) et avec le moteur essence TCe 130 chevaux mais aussi la version Grand Scénic avec le moteur diesel dCi 160 chevaux et la boîte automatique à double embrayage EDC. De quoi aussi remarquer un manque de couple certain sur le bloc 130 chevaux Tce, pourtant sommet de la gamme essence. Préjudiciable ? Pour consulter le détail de notre essai et obtenir notre avis complet, cliquez sur la photo ci-dessous :

Photos Renault Scénic 4

Le Scénic se renouvelle bien en profondeur. Il le fallait pour résister à la vague du SUV et opter pour un véhicule plus charmeur qui dépoussière le segment. Plus question de conduire une camionnette familiale où l'espace à bord prime sur le plaisir de conduite et sur l'image. Elle se retrouve dans le design du Scénic 4. S’il conservera un monovolume, le Scénic adopte une nouvelle silhouette (plus basse, pour ne pas marcher sur les plates-bandes des crossovers) qui lui donne un air plus compact avec une forme également plus ronde (flancs creusés, épaules marquées...), qui n'est pas sans rappeler les dernières créations de Ford sur ce segment. Le pare-brise triptyque le rend également plus proche du rival Citroën C4 Picasso. La version 7 places Grand Scénic était présentée au Mondial de l'Auto de Paris en octobre. Les essais se poursuivent et les premières images officielles ont été dévoilées par la marque fin mai.

Le Grand Scénic 4 à gauche et le Scénic 4 "classique" à droite. © Renault

Diapo Renault Scénic 4 en images (cliquez sur la photo ci-dessous pour découvrir toutes les images de ce nouveau Scénic)

© G.Bardou/Linternaute.com

Pas de surprise pour autant, Laurens van den Acker nous ayant habitué à des flancs arrondis. La patte du designer se retrouve également via la forme de la poupe. On retrouve la large calandre animée par un losange imposant. Du classique désormais chez Renault puisqu’on le voit sur tous les nouveaux modèles, et notamment sur les derniers nés Espace, Kadjar, Talisman et Mégane. Il ne reprend pas pour autant les feux de jour en virgule vus sur la Renault Mégane 4 et la berline Renault Talisman, sa face avant devant plutôt ressembler à celle de l'Espace 5, un moyen facile de différencier sa gamme de berlines et ses monospaces. On retrouve toutefois la signature en C via les feux à Leds. Là encore, habitude Renault oblige, le Scénic 4 reprend beaucoup de l’allure générale d’un véhicule déjà vu sous la forme d’un concept-car, le R-Space présenté en 2011 au salon de Genève et dont vous pouvez retrouver ci-dessous les photos. Au final, le Scénic 4 devrait gagner en dynamisme pour tenter de reconquérir un public attiré par le visage du SUV. 

Le concept R-Space. Le Scénic 4 reprend beaucoup de ses lignes. © Renault
Le R-Space de profil © Renault
Le R-Space © Renault

Quel prix ?

Renault continue de vendre son Scénic 3. Restylé en 2012 puis 2013, il s'est écoulé à  35 000 exemplaires entre janvier et septembre 2015 alors qu'il s'était vendu à 50 000 exemplaires l'an dernier. Mais pour atteindre ces excellents chiffres, Renault a concédé de nombreuses et importantes réductions. Officiellement, le prix de base du Scénic 3 est actuellement de 24 000 euros tout ronds en version Life Energy TCe 115 chevaux mais vous pouvez obtenir jusqu'à moins 40% chez certains mandataires. Il n'en sera évidemment rien avec le Scénic 4 qui profitera de ses nouveautés pour s'afficher au prix fort et sans grande marge de négociation durant ses premiers mois de présence en concessions. Aucun prix n'avait filtré avant fin août mais on vous avait confié estimer un tarif de lancement à partir de 24 000 euros. Nous n'étions pas loin puisque le tarif de base de ce Scénic 4 sera de 23 700 euros (finition Life, moteur essence Energy Tce 115 chevaux).

La gamme du Scénic, présentée fin août, sera composé de quatre niveaux de finition : Life, Zen, Business (pour les entreprises) et Intens. S'y ajoute une série limitée au lancement dite Edition One, basée sur le niveau Intens et doté d'une teinte blanc nacrée avec toit noir, d'une sellerie spécifique cuir gris clair et d'équipements comme l'aide au stationnement, le système audio Bose ou le toit en verre panoramique. Cette édition limitée sera proposée à partir de 32 100 euros.

Nouveau Scénic finition Life : de 23 700 à 26 200 euros (moteurs proposés : essence 115 chevaux, diesel 95 et 110 chevaux).
Nouveau Scénic finition Zen : de 25 800 à 29 600 euros (moteurs proposés : essence 115 et 130 chevaux, diesel 110 chevaux, diesel 110 chevaux avec hybrid assist et diesel 130 chevaux).
Nouveau Scénic finition Business (pour les professionnels) : de 27 100 à 30 200 euros.
Nouveau Scénic finition Intens
: de 29 100 à 35 200 euros moteurs proposés : essence 130 chevaux, diesel 110 chevaux, diesel 110 chevaux avec hybrid assist, diesel 130 chevaux et diesel 160 chevaux).
Nouveau Scénic finition Edition One : de 32 100 euros à 37 600 euros. (moteurs proposés : essence 130 chevaux, diesel 130 et 160 chevaux).

Quels points forts ?

Pour convaincre et tenter de regagner ce public, Renault joue sur la force des monospaces : la modularité. Pourtant, les sièges amovibles, spécialité de la marque mais qui nécessitent un stockage important lorsqu’on doit les ôter, ont été abandonnés au profit d’une banquette fractionnable et coulissante. La grande question était de savoir ces sièges seraient escamotables (rabattable en deux parties ?) ou repliables dans un plancher plat pour ne pas trop perdre en volume de chargement. Renault a choisi la deuxième solution et c'est tant mieux puisque le système "One Touch Folding" permet de rabattre les sièges en un clic. Pratique. Le Grand Scénic sera également là avec ses 7 places. Car Renault lancera bien deux versions du Scénic, le Grand Scénic étant disponible pour sa part en version 5 et 7 places.

On suspecte également la marque de profiter du nouveau visage plus dynamique du Renault Scénic 4 pour lancer une finition GT, comme sur la Mégane et ainsi installer son système à quatre roues directrices dit 4Control, présenté comme un point fort technologique de Renault et déjà mis sur la Talisman ou la Mégane GT. Motus pour l'heure sur ce point même si Renault assure  ne rien exclure. A priori, le projet n'est pas lancé au contraire d'une nouvelle version haut de gamme Initiale Paris. La version plus baroudeuse dite XMod disparaît en revanche pour de bon. Pas question de venir concurrencer le Kadjar ! Chez Renault, chaque véhicule aura son public bien déterminé... Au final, le Scénic 4 aura donc de beaux atouts à faire valoir pour concurrencer le Volkswagen Touran et conserver sa place de numéro un en France devant le Citroën C4 Picasso. Son look plus dynamique ne se fera pas au détriment de la surface vitrée comme on pouvait le craindre au vu des premières images. Le pare-brise tryptique et le toit ouvrant (sans doute en option) offrent une belle luminosité. Nos premières impressions ont été positives sur ce point. Les passagers arrières ne devraient pas avoir l’impression d’être quelque peu confinés.

Date de sortie nouveau Scénic 4

Renault a vécu une année 2015 très intense avec de nombreux lancements. L’Espace, le Kadjar, le Talisman, la Mégane 4 ont ainsi été présentés mais il ne faut pas oublier le modèle destiné au marché indien, le Kwid. 2016 s’annonce plus calme et sera marqué par la présentation du Scénic 4. Le nouveau Scénic est dans les concessions en cette fin d'année 2016. Le Scénic 4 est produit à Douai comme son devancier. L’usine du nord de la France a fait l’objet d’une modernisation des installations via un investissement de 400 millions d’euros. Le nouvel Espace et le Talisman y sont déjà fabriqués. Renault a confirmé une commercialisation en fin d'année 2016 pour le Scénic 4 et le Grand Scénic 4. Les commandes ont été ouvertes le 1er septembre pour une arrivée en concessions lors des journées portes ouvertes du 13 au 17 octobre. Il est donc désormais visible partout.

Quelle motorisation ?

Le Scénic reprend beaucoup de son ancienne petite sœur, la Mégane. La Mégane 4 a été présentée au dernier salon de Francfort et les deux modèles, outre une même plateforme la CMF (avec une variante dite CMF-C pour le Scénic qui aura la même que le Kadjar), partagent beaucoup d’éléments mécaniques. Mêmes transmissions manuelles et automatique à double embrayage EDC et surtout même motorisation soit un bloc 1.2 TCe essence de 115 chevaux et des moteurs dCi de 95, 110 chevaux (1.5l), de 130 et 160 chevaux (1.6l). S'y ajoutent des moteurs essence TCe de 130 chevaux, un moteur diesel 110 chevaux avec système de récupération d'énergie Hybrid Assist pour économiser du carburant et des versions à boite automatique à double embrayage EDC uniquement en diesel 110 et 160 chevaux. Une version diesel hybride sera aussi proposée. Il s'agit d'un système hybride d'appoint dit "Hybrid Assist" disponible début 2017. Le Scénic est alors doté, en plus du moteur dCi 110 chevaux à boite manuelle 6 vitesses, d'un générateur électrique et d'une batterie 48V pour récupérer l'énergie en phase de décélération. Le moteur électrique assiste alors le moteur diesel en phase d'accélération, permettant de meilleures reprises et accélérations tout en assurant une réduction de la consommation de carburant.

Les finitions et équipements

Le Scénic fait un bond en termes d’équipements avec une position de conduite revue et un poste plus ergonomique. Le Scénic 4 gagne un écran plus moderne avec l’adoption du système multimédia embarqué R-Link 2 et son écran 8,7 pouces. Idem sur les aides à la conduite avec la présence des systèmes embarqués vus sur les derniers modèles du groupe (Easy Park Assist pour se garer avec protection complète 360 degrés via des caméras de recul, freinage d’urgence, reconnaissance des panneaux de circulation, avertisseur d’angle mort et alerte de franchissement de ligne…) et du système de choix de mode de conduite via le MultiSense. Bref, tout pour faire vaciller le Citroën C4 Picasso, son rival numéro 1 en France sur le marché du monospace compact.

Renault / Salon de Genève

Annonces Google