Pyracantha : plantation, entretien et taille

Originaire des continents européen et asiatique, le pyracantha est également connu sous l'appellation de buisson ardent. Appartenant à la famille des rosacées, il en existe sept variétés pouvant atteindre jusqu'à 4 mètres de hauteur, essentiellement cultivées en haie. La plante présente la particularité de fleurir au printemps et de produire des baies rouges, jaunes ou orangées aux autres saisons de l'année.

Plantation du pyracantha

© JAG IMAGES - Fotolia

La plantation du pyracantha intervient de préférence à l'automne pour favoriser son enracinement et sa reprise, ou au printemps. Choisissez-lui un endroit ensoleillé ou à la mi-ombre. En termes de sol, il requiert un terrain neutre mais bien drainé. Si vous souhaitez créer une haie, pensez à respecter une distance de 80 à 100 centimètres entre chaque plant pour que chacun puisse se développer correctement.

Entretien du pyracantha

Le pyracantha présente les avantages que sa croissance est très rapide après sa mise en terre et qu'il ne nécessite que peu d'entretien. En effet, seul un paillage de son pied est préconisé l'hiver pour le protéger lors de ses jeunes années, même si l'arbuste est rustique à des températures négatives jusqu'aux environs de -15°C. Soyez toutefois attentif(ive) sur un point : ses baies étant toxiques, elles ne doivent pas être consommées.

Taille du pyracantha

Au préalable, il convient de rappeler que le pyracantha est un épineux principalement utilisé en haie défensive, c'est pourquoi vous devez vous munir de gants pour le manipuler. Aussi, même si la taille de l'arbuste n'est pas obligatoire, elle est fortement conseillée pour lui maintenir une forme esthétique. Ainsi, à la floraison printanière et avant l'été, taillez-le légèrement afin d'augmenter sa densité et de permettre le développement de nouvelles ramifications. Si vous souhaitez opérer une coupe plus franche, intervenez à la fin de l'hiver en évitant les périodes de gel. Soyez cependant vigilant(e), car d'une part le pyracantha refleurit d'une année sur l'autre sur les branches de la période précédente, d'autre part une taille trop sévère le sensibilise et peut provoquer chez lui la maladie du feu bactérien.

Arbustes / Haies