Sisal : comment nettoyer et entretenir un sol en sisal

Les revêtements en sisal sont particulièrement appréciés pour leurs vertus esthétique et naturelle. Si elle n'est pas traitée en amont, cette fibre végétale demeure fragile. Voici donc quelques conseils pour bien entretenir le sisal et le nettoyer si besoin.

A voir aussi : Jonc de mer : comment bien l'entretenir

Qu'est-ce que le sisal ?

Ekaterina Elagina / 123RF

Le sisal est une fibre végétale très utilisée pour la confection de tapis voire de sols entiers. Cette fibre provient d'une plante appelée agave qui est un cactus subtropical. Au naturel, le sisal présente un aspect blanc crème dont le raffinement et l'élégance plaisent beaucoup. Il peut également facilement être teint dans des couleurs extrêmement variées. Comme tout matériau fait de fibre végétale, il est assez fragile et il est notamment très vite abîmé par l'humidité. Il est donc recommandé de le placer dans des pièces sèches et d'éviter les endroits assez salissants comme les halls d'entrée, les cuisines ou les chambres d'enfants.

Comment entretenir le sisal et éviter les tâches ?

L'entretien du sisal est assez simple. Pour éliminer la poussière qui s'incruste dans les fibres, il suffit de passer l'aspirateur deux fois par semaine. Une à deux fois par an, il est recommandé de procéder à un nettoyage en profondeur du sisal à l'aide d'un shampoing à sec (jamais de liquide sur cette matière). Le sisal reste néanmoins fragile et peut facilement être taché. Afin d'éviter cela, il est possible d'acheter du sisal qui a préalablement été traité de façon à être imperméabilisé et à résister aux tâches. Si ce n'est pas le cas, il est possible d'imperméabiliser son sisal à l'aide de bombes aérosol imperméabilisantes vendues dans le commerce.

Que faire en cas de tâche sur du sisal ?

S'il n'est pas traité, dès que du liquide est renversé sur du sisal une tâche risque de se former. En cas de projection de liquide, il faut intervenir très rapidement et l'éponger avec une feuille de papier essuie-tout. Il est également possible d'essayer d'absorber le liquide avec du talc ou de la farine. Pour éviter qu'une auréole se forme, il faut ensuite utiliser un sèche-cheveux en position air froid et en allant de l'extérieur à l'intérieur de la tâche. S'il n'est pas séché rapidement le sisal va ensuite se gondoler. En cas de tache grasse, il faut utiliser un chiffon imbibé d'ammoniaque diluée. Cette solution risque d'éclaircir le sisal et de créer une zone légèrement décolorée. Pour éviter cela, si la surface n'est pas trop grande, il est conseillé de passer le chiffon imbibé d'ammoniaque diluée sur l'intégralité du revêtement.
A voir aussi : Entretenir du linoléum

Divers