Rechercher un thème :
Bricolage >   
Toute l'encyclo pratique

Comment choisir de la robinetterie

Fiche pratique
OBTENEZ 3 DEVIS GRATUITSDONNEZ VOTRE AVIS
Vous recherchez une nouvelle robinetterie pour votre salle de bains ou votre cuisine ? Que ce soit pour une baignoire, pour une douche, pour un évier ou pour un lavabo, il existe une multitude de modèles et de styles différents dans le commerce. Quelques conseils pour mieux vous y retrouver.
 
Voir aussi : Baignoire ou douche : laquelle choisir
 
Dernière mise à jour : mars 2017
 
Les types de robinetterie

- Le robinet mélangeur : le robinet classique est composé d'un bec verseur et de deux commandes, l'une pour l'eau chaude (à gauche) et l'autre pour l'eau froide (à droite). Avec ce produit, vous mélangez manuellement l'eau chaude et l'eau froide pour trouver la température désirée.
- Le robinet ou mitigeur simple : contrairement au mélangeur, le mitigeur simple ne dispose que d'une seule commande manuelle que l'on active horizontalement pour modifier la température de l'eau.
- Le mitigeur thermostatique : ce modèle vous permet de choisir la température de l'eau et de la conserver, en fonction de niveaux prédéfinis et même parfois au degré près avec les appareils les plus sophistiqués. Certains mitigeurs thermostatiques sont munis d'une sécurité qui fixe une température maximale à ne pas dépasser pour éviter les brûlures.
- Le mitigeur cascade : le mitigeur cascade, qui peut être thermostatique ou non, a pour particularité son bec aplati qui diffuse l'eau en cascade. Il est surtout utilisé pour les vasques larges ou les baignoires, et correspond davantage au rayon haut de gamme de la robinetterie.

Annonces Google



Les critères de choix

- La fixation : la robinetterie peut être installée à travers une fixation soit monobloc (1 seul trou dans l'appareil sanitaire pour les tuyaux d'alimentation), soit en batterie (2 percements pour chaque tuyau, voire 3 si le bec verseur est indépendant).
- Les dimensions : la hauteur du bec rentre en ligne de compte pour des raisons de praticité, car celui-ci doit s'intégrer avec les autres éléments de la pièce d'eau (armoire, miroir, colonne de douche, etc.).
- La durabilité : quand on installe une nouvelle robinetterie chez soi, c'est généralement pour du long terme. Le robinet doit pouvoir résister à l'usure du temps et aux nombreuses activations quotidiennes. Le poids est un bon indicateur de la qualité des matériaux ; plus le robinet pèse lourd, mieux c'est.
- La certification : la norme NF garantit la qualité du produit, pensez à vérifier que le logo est bien présent sur l'emballage avant de réaliser votre achat.
- L'esthétisme : vous pouvez opter pour une robinetterie classique/rétro avec des formes basiques et simples, ou pour une robinetterie design/chromée dotée d'accessoires supplémentaires tels qu'un détecteur infrarouge par exemple.

La gamme de prix

Les premiers prix démarrent à 10 euros pour le robinet mélangeur ou le mitigeur simple, et à 50 euros pour le mitigeur thermostatique. Les produits chromés et évolués affichent des tarifs bien plus importants, entre 100 et 300 euros. Si vous êtes un excellent bricoleur, n'hésitez pas à installer vous-même votre robinetterie, afin d'économiser l'intervention d'un professionnel (qui peut facilement faire doubler la facture).

Où trouver de la robinetterie ?

Vous trouverez l'ensemble des modèles de robinetterie dans une grande surface de bricolage, ou auprès de distributeurs spécialisés dans ce domaine. Les sites de commerce en ligne proposent des prix très attractifs, même si les délais de livraison sont parfois longs.

Voir aussi : Comment aménager une salle de bains
 
Voir aussi : Baignoire ou douche : laquelle choisir
 
Une question ? Posez la dans notre forum Bricolage

 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Abattant WC : comment l'installer

Salle de bain
Fiches pratiques
 Accessoiriser une salle de bain Abattant WC : comment l'installer Comment choisir de la robinetterie
 Comment choisir une baignoire Comment choisir une cabine de douche Comment choisir une colonne de douche
 Comment choisir une paroi de douche Comment choisir un lavabo Comment choisir un meuble de salle de bains
 Comment choisir un receveur de douche Douche : comment l'aménager ? Les zones de sécurité électrique dans la salle de bains
 Peignoir : idées, conseils et tendances Rideau de douche : idées, conseils et tendances Salle de bains : comment l'aménager ?
 Carreler une salle de bain Choisir son sèche-serviettes Installer une baignoire
 Faire l'habillage d'une baignoire Aménager une salle de bains Détartrer une baignoire : nos astuces
 Enlever un bidet Installer un sèche-serviettes Peindre sa baignoire
 Poser un lavabo Poser un miroir éclairant Poser un receveur de douche
 Réparer l'émail d'une baignoire Armoire de toilette : comment bien la choisir Baignoire d'angle : comment bien la choisir
 Baignoire ilot : comment bien la choisir Baignoire ou douche : laquelle choisir ? Baignoire sabot : comment bien la choisir
 Baignoire sur pied : comment bien la choisir Carrelage salle de bain : idées, conseils et tendances Hammam : comment bien choisir une cabine de hammam
 Idée déco salle de bain Luminaire salle de bain : idées, conseils et tendances Meuble de salle de bain en bois : idées, conseils et tendances
 Meuble vasque : comment bien le poser Meuble WC : comment bien le choisir Miroir de salle de bains : comment bien le choisir
 Miroir grossissant : comment bien le choisir Pare baignoire : comment l'installer Parquet de salle de bains : idées, conseils et tendances
 Plan de salle de bains : comment bien le choisir ou le concevoir Pommeau de douche : comment bien le choisir Porte de douche : comment la poser
 Salle de bains 3D : comment bien concevoir votre projet Sauna : comment bien choisir une cabine de sauna Serviette : comment bien la choisir
 Tapis de bain : idées, conseils et tendances Vasque à poser : comment bien la choisir Vasque : comment bien la choisir
 WC japonais : principe et fonctionnement  
 

Annonces Google