Photo Meryl Streep

Meryl Streep

Actuellement au cinéma dans : Les Suffragettes, Voyage au bout de l'enfer

Actrice née le 22 juin 1949 à Summit (New-Jersey) (Etats Unis).

Biographie de Meryl Streep

Elle cumule à ce jour 18 nominations aux Oscars en 35 ans de carrière. Un record absolu. Meryl Streep est de ces actrices rares capables de transcender un rôle et surtout de s'entraîner d'arrache-pied pour mieux l'habiter. Malgré tout, elle s'économise, affirmant consacrer six mois de l'année aux tournages et les six autres mois à sa famille. "Pour être ancrée dans la réalité" explique-t-elle. Meryl Streep vit aujourd'hui avec le sculpteur Don Gummer, père de ses quatre enfants, et coule des jours paisibles loin de l'agitation hollywoodienne et des journaux à scandale. Discrète, bosseuse et efficace : voilà qui résume bien sa carrière...

Un démarrage en trombe

Mary Louise Streep naît le 22 juin 1949 de père pharmacien et de mère dessinatrice. Un peu garçon manqué, elle n'en démontre pas moins une vraie passion pour le chant et notamment l'opéra. Décidée à devenir cantatrice, la jeune Meryl va découvrir le théâtre au collège de Vassar. Diplômée en 1971, elle enchaîne les rôles et récolte prix et citations sur les planches new-yorkaises. En 1977, elle obtient son premier rôle au cinéma dans Julia de Fred Zinneman. Un essai rapidement transformé, d'abord à la télévision avec son rôle dans Holocauste qui lui vaut un Emmy Award (Oscar de la télé américaine), et surtout dans Voyage au bout de l'Enfer (1978) de Michael Cimino où elle donne la réplique à Robert de Niro lui même. Nommée à l'Oscar, l'actrice vient de s'offrir un passeport pour la gloire en seulement deux films.

Des rôles à Oscars

Dès lors, grâce à son jeu habité et son physique glacial, Meryl Streep va se faire une spécialité des rôles dramatiques, voire mélodramatique. En 1979, Woody Allen lui confie un rôle de bisexuelle dans son chef d'oeuvre absolu, Manhattan. L'année suivante, elle triomphe face à Dustin Hoffman dans Kramer contre Kramer (elle est même couronnée d'un Oscar du Meilleur second rôle). Mais c'est surtout en mère juive dans Le Choix de Sophie qu'elle impressionne et reçoit la récompense suprême, l'Oscar de la meilleure actrice en 1983. On la verra ensuite face à Robert Redford dans le très beau Out of Africa (1986), puis donnant la réplique à Jack Nicholson dans le romantique La Brûlure et le dramatique La Force du destin. Elle recevra un prix d'interprétation à Cannes pour Un Cri dans le nuit, terrible histoire d'une mère accusée d'infanticide. Plus récemment elle a fait couler des torrents de larmes dans Sur la Route de Madison en 1995, sans doute son meilleur rôle, et en soutenant Ed Harris malade du SIDA dans The Hours (2003). La filmo idéale pour tout candidat à la déprime...

Humour et contre-emploi

Heureusement, Meryl Streep s'est parfois aventurée dans d'autres registres, notamment la comédie grinçante. Dans She-Devil - Le Diable, elle joue une blonde mince et nymphomane venant mettre la pagaille dans un foyer. Puis, en 1992, elle découvre les inconvénients de la vie éternelle avec La Mort vous va si bien de Robert Zemeckis. Dans un registre plus musclé, elle a fait face à Kevin Bacon dans La Rivière Sauvage et a joué les politiciennes manipulatrices dans Un Crime dans la tête de Jonathan Demme. Mais c'est bien dans un registre comique qu'Hollywood l'utilise aujourd'hui. Dans ces rôles à contre-emploi, elle joue de son air sérieux pour créer un décalage comme dans Le Diable s'habille en Prada où, grimée en Cruella d'Enfer, elle tyrannise une pauvre secrétaire. Elle était tout aussi efficace en psy décontenancé dans Petites confidences (à ma psy) avec Uma Thurman.

Retour à ses premières amours

Au fil des années, le terme de contre-emploi ne sied plus à Meryl Streep : elle a su prouver qu'elle savait tout simplement tout faire. Ainsi, en 2007, elle s’engage dans une réalisation signée Robert Redford pour le confidentiel Lions et Agneaux. C’est la première fois que l’actrice joue sous la direction de Redford avec qui elle avait joué dans Out of Africa une vingtaine d'années plus tôt. La même année, elle retrouve Claire DanesEileen Atkins, et Toni Collette sur le tournage du Temps d’un été, une brochette d’actrice avec qui elle avait partagé l’affiche de The Hours en 2002. Meryl Streep dévoile un nouveau pan de sa carrière d’actrice en jouant dans la comédie musicale basée sur les chansons du groupe ABBA, Mamma Mia ! en 2009, un véritable succès commercial.

Record aux Oscars et nouvelle victoire

En 2009, elle cumule une quinzième nomination aux Oscars en campant le rôle d’une sévère directrice d’école catholique dans Doute. Tout de suite après, elle retrouve Amy Adams dans Julie & Julia ce qui lui vaut un Golden Globes et une seizième nomination aux Oscars, établissant ainsi un nouveau record de propositions devant Katharine Hepburn. La nouvelle consécration de Meryl Streep intervient au début de l’année 2012 lorsqu’elle obtient sa seconde statuette de Meilleure actrice (troisième si l’on compte celle de Meilleur actrice dans un second rôle) pour sa parfaite incarnation de Margaret Thatcher dans La Dame de fer. Deux ans plus tard, Meryl Streep creuse un peu plus l’écart avec la prochaine génération puisqu’elle décroche une dix-huitième nomination à l’Oscar de la Meilleure actrice et une vingt-huitième aux Golden Globes pour son rôle de mère paranoïaque dans Un Été à Osage County.

Filmographie de Meryl Streep

Séries tv avec Meryl Streep

Récompenses de Meryl Streep

Plus


Articles

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/10406478-meryl-streep-et-don-gummer.jpg
Meryl Streep et Don Gummer publié le 04/10/2016

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/10404630-meryl-streep-et-mamie-gummer.jpg
Meryl Streep et Mamie Gummer publié le 03/10/2016

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/10380312-meryl-streep-et-don-gummer.jpg
Meryl Streep et Don Gummer publié le 20/09/2016

http://i-cms.linternaute.com/image_cms/50/10335586-meryl-streep-143-de-qi.jpg
Meryl Streep : 143 de QI publié le 30/06/2016


Annonces Google