Pourquoi les avions laissent-ils des traînées dans le ciel ?

Traînées de condensation Comment repérer un avion dans le ciel ? On l'entend et ensuite on le suit à la trace grâce aux grandes traînées blanches qui zèbrent le ciel. D'où viennent-elles ? Réponse

Suivant les régions de France, on vous dit que lorsqu'on on voit une traînée céleste bien nette, c'est que quelqu'un pense à nous ; quand il y en a deux, c'est que quelqu'un vous aime. De quoi faire rêver les petites filles et surtout de les intéresser à ce qui se passe dans le ciel !

Ce qui nous fait lever le nez et avant tout un bruit sourd bien distinct. Impossible pour autant de distinguer l'avion, sauf s'il vient juste de décoller ou est en passe d'atterrir. Pourtant, on peut le suivre à la trace grâce à ces lignes de couleur blanche qui semblent s'échapper des moteurs de l'avion. Simple fumée ou réaction physique ?

trainee avion
Les traînées des avions sont dues à la condensation de la vapeur d'eau. © US Air Force

Des moteurs cracheurs d'eau

 

Pas de panique, si vous voyez des filets blancs s'échapper des réacteurs, ce n'est pas alarmant ; ils ne sont pas en feu. C'est un phénomène banal physique que l'on appelle la condensation. Il se passe la même chose lorsque vous sortez de votre douche bien chaude et que des gouttes d'eau perlent sur votre miroir de salle de bains.

En effet, l'eau est bien responsable de ces traces blanches laissées dans le ciel. On les appelle des traces de condensation. Les moteurs émettent un gaz d'échappement extrêmement chaud et riche en vapeur d'eau. Lors de sa sortie dans l'atmosphère, l'avion se situe généralement à des altitudes très élevées, de plusieurs kilomètres, où sévit un froid glacial.

La vapeur d'eau va alors subir un choc thermique et changer d'état. Elle passe de l'état gazeux à l'état liquide puis solide. Des gouttes d'eau en suspension deviennent des petits cristaux de glace donnant ainsi naissance à des traînées blanches dans le ciel bleu.

 Des ailes impliquées dans la formation

 

Le gaz d'échappement concentré en eau n'est pas le seul facteur de formation des traces d'avion. Au dessus des ailes de l'appareil, une dépression s'opère. Elle génère des vortex de voilure ou des tourbillons de sillage. Cela va avoir pour conséquence directe d'abaisser la température à ce niveau. L'air est chargé en particules d'eau donc quand la température diminue, elles vont subir le même sort que celles venant des moteurs de l'avion. Elles se transforment en glace.

Il est bon de noter que ce facteur est moins impliqué dans la formation des traînées de condensation que le gaz d'échappement des réacteurs. Il est difficile de le percevoir.

Devenir des traînées blanches

 

Vous avez du certainement le constater, certaines traînées restent plus longtemps visibles que d'autres. Ce sont essentiellement celles résultant de la condensation de l'eau du gaz d'échappement, elles sont plus stables que celles venant des vortex de voilure.

Il n'est pas rare de voir carrément des nuages d'altitude se créer suite au passage d'un avion, on parle de nuages artificiels comparables à des cirrus allongés. Mais globalement, les traînées de vapeur se dissipent rapidement sous forme de zigzag. Tout dépend les conditions de température, de pression, de vents, etc.

Pourquoi

Annonces Google