Nabilla Benattia : "Allo, mais c'est qui cette bimbo ?" (Biographie)

Avec une petite phrase propagée comme une trainée de poudre sur le Web, Nabilla Benattia (alias "Nabila") est devenue un phénomène. Mais qui est vraiment cette étrange créature de la télé-réalité ? Bio et secrets.

[Mis à jour le 25 avril 2013 à 14h31] "Nan mais allo quoi ! T'es une fille et t'as pas de shampoing ? Allô ? C'est comme si je te dis, t'es une fille et t'as pas de cheveux !" Il aura suffi de cette phrase idiote, prononcée face caméra avec un effarement surjoué pour que Nabila se fasse connaitre dans toute la France ou presque. Cette jeune femme brune, à la plastique digne des meilleures poupées Mattel, est devenue en quelques jours la coqueluche des réseaux sociaux et des médias. Et son "Allo quoi" a depuis été repris partout avec ironie, des cours d'écoles aux bureaux et autres open spaces. Candidate de l'émission "Les Anges de la télé-réalité" sur NRJ 12, Nabila, s'exprimait dans le "confessionnal", un lieu où les candidats ont l'habitude de "débriefer" leur journée et aussi de balancer sur leurs concurrents. Ici, les victimes étaient Aurélie et Capucine qui avaient oublié de prendre du shampoing dans leurs valises (CQFD)...

Mais qui est vraiment Nabila ? Présentée comme une étudiante "en langues" d'une vingtaine d'années, Nabilla Benattia (de son vrai nom) étudie l'anglais à la faculté. Mais son projet professionnel est ailleurs : elle s'est fixée comme objectif de devenir une playmate renommée dans le monde entier. Le Web est truffé d'informations plus ou moins vérifiables sur son parcours, sa religion et sur les multiples opérations de chirurgie esthétique qu'elle aurait déjà subies pour ressembler à la femme parfaite.

Nabilla Benattia est originaire de Genève selon les présentations des candidats réalisées au début de chaque saison des émissions de télé-réalité. En 2011, rêvant déjà d'illuminer les podiums, elle a été élue "Miss Salon de l'Auto de Genève 2011". Une distinction importante : le salon de Genève est l'un des principaux salons automobile dans le monde et, on le sait, les hôtesses des salons auto constituent souvent une attraction, regardée de très près par les professionnels. C'est d'ailleurs ce prix prestigieux qui lui aurait permis d'être repérée par la production d'une émission de télé-réalité : L'Amour est aveugle, diffusé sur TF1. Un premier sacre ?

L'Amour est aveugle sur TF1 : sa première émission

Nabila a fait ses premières apparitions à la télévision en 2011 dans l'émission de télé-réalité "L'amour est aveugle", sur TF1. Le principe : trouver l'âme sœur à travers des rencontres dans le noir le plus complet... La plantureuse et très maniérée Nabila dispose alors d'un portrait flatteur : elle qui a "toujours eu les hommes qu'elle voulait" veut essayer, pour une fois, de séduire en faisant abstraction de son physique. Les désidératas d'une Nabila tiraillée entre un Curtis et un Stany va tellement passionner les foules à l'époque que l'émission sera arrêtée après seulement deux éditions...

Mais Nabilla Benattia n'a pas dit son dernier mot. Bien décidée à percer, elle rejoint en 2012 l'émission de recyclage "Les Anges de la télé-réalité" sur NRJ 12. Le programme en est à sa quatrième saison et est intitulé "Club Hawaï". Cette fois, il s'agit de réunir dans une superbe villa aux Etats-Unis d'anciens candidats de télé-réalité (de la Nouvelle Star à l'Ile de la tentation) pour les aider à réaliser leur rêve dans un environnement luxueux. Nabila annonce alors que son objectif est de "devenir mannequin glamour aux États-Unis". Vaste programme.

Une curiosité des Anges de la télé-réalité

Nabila sera tellement performante dans ce nouveau jeu qu'elle aura droit aux faveurs de la chaîne : un passage dans la série "Hollywood Girl" saison 2, quelques apparitions en tant que chroniqueuse et enfin le droit de participer une seconde fois aux "Anges de la télé-réalité". C'est dans la saison 5 du programme, "Welcome To Florida", que sa prose téléphonique va faire le buzz. Dans cette nouvelle saison de l'émission phare de NRJ 12, Nabila a précisé cette fois son projet professionnel. Elle veut désormais devenir "un modèle reconnu aux États-Unis et une 'It Girl'". Un terme anglo-saxon désignant une jeune femme surmédiatisée, dont le seul mérite est d'être une bimbo sexy. Un métier d'avenir ?

En attendant, Nabila profite du buzz pour s'imposer dans le paysage médiatique. Dans les Anges de la télé-réalité, celle qu'on appelle désormais une "bimbo" a multiplié les perles, parlant de "la guerre mondiale de 78" ou encore des "aigles [qui] ne volent pas avec les pigeons". Ses interventions et ses expériences corporelles sont très regardées. Dernièrement, elle a participé à une séance de body-painting. Entièrement nue, Nabila a été rhabillée avec une tenue de joueur de baseball ultra-sexy tout en peinture. Des images qui, encore une fois, ont rencontré un succès considérable sur la Toile. Autre buzz récent : dans l'émission de Cauet sur NRJ, Nabila a laissé l'animateur plonger son visage dans sa poitrine. Il parait qu'on appelle cela un "bloublou"...

Plus récemment encore, passée une reprise de Diamonds de Rihanna diffusée sur les réseaux sociaux, Nabila a marqué les esprits pour son comportement de starlette. Ignorant les journalistes la pourchassant en marge de l'émission à Miami, elle s'est montrée trop légère lors d'un casting avec les recruteurs du magazine Playboy. En retard et peu courtoise, elle n'a finalement pas été sélectionnée, laissant passer son rêve de devenir une vraie playmate. pour cette fois.

Une marque déposée

Mi-avril on apprenait de Nabila avait déposé de nouvelles marques à l'Inpi, l'Institut national de la propriété industrielle.  "Allô, non mais allô, quoi", "Allô quoi" et la phrase entière "Allo ! T'es une fille t'as pas de shampoing, c'est comme si je dis t'es une fille t'as pas de cheveux" sont donc désormais des expressions protégées par la loi... C'est la société de production des "Anges de la télé-réalité", La Grosse Équipe, qui est à l'origine de ce nouveau coup de force. Le but : réserver l'utilisation de ces mots à des publicités dont Nabila serait bien évidemment l'égérie rémunérée. Parmi les catégories "réservées" à l'Inpi : les vêtements, sous-vêtements et accessoires de mode, les lunettes, les produits culturels comme les livres et les DVD et bien évidemment les équipements électroniques et la téléphonie. Les shampoings ne figureraient pas en revanche dans la liste. "Allô quoi, t'es Nabila et tu veux même pas faire de pub pour le shampoing !"

Un séjour en prison à 17 ans ?

Mais Nabila a aussi sa part d'ombre. Selon l'hebdomadaire Le Point, la bimbo aurait fait de la prison en 2009, alors qu'elle était âgé de 17 ans. C'est une escroquerie bancaire qui lui aurait valu environ un mois de réclusion en Suisse. Nabila aurait utilisé un passeport volé pour ouvrir trois comptes dans trois banques suisses sous une fausse identité. La jeune égérie de la téléréalité a démenti l'information, menaçant Le Point de poursuites. Mais VSD a plus tard apporté des preuves et plusieurs détails sur l'affaire.

Plus récemment : 

EN VIDEO - Une séance photo sexy de Nabila par Krystel Marques

Articles recommandés

Buzz

Dernière minute