L'Himalaya indien en famille cet été

Qui a dit que les enfants étaient un handicape à ce voyage d'exception ? Ce qu'il faut savoir pour découvrir le Ladakh en 15 jours.

L’acclimatation à l’altitude avec des enfants

Comme tout voyage au Ladakh, les premiers jours se déroulent à Leh, la capitale du Ladakh. Deux à trois journées d’acclimatation sont nécessaires afin de vous habituer à l’altitude et de vous prémunir du mal des montagnes.

Découvrir Leh et la vallée de l'Indus avant le trek

Vous profitez de ce temps d’acclimatation à Leh pour emmener vos enfants visiter les monastères bouddhistes de la vallée de l’Indus et admirer les paysages qui la compose. Votre famille s’émerveille de l’atmosphère spirituelle qui se dégage des monastères et les enfants particulièrement de l’activité religieuse des moines. De votre côté, vous admirez l’architecture typique des ces lieux vieux de plusieurs siècles, et vous vous imprégnez des cultures et traditions ancestrales. Vous profitez également de ces journées pour arpenter Leh, et vous perdre dans la vielle ville. Située au pied du palais royal, vous y observez les scènes de vie locales.

Une aventure en famille

Le 4ème jour, l’aventure commence vraiment… vous partez à la découverte du Ladakh. Marches de plusieurs heures, rafting sur l’Indus ou encore visite de villages et monastères, les émotions et la richesse culturelle  sont au rendez-vous.

Le trek en famille : quelle allure, quel niveau ?

Les treks durent entre 3 et 4 heures par jour, avec plusieurs pauses le long du trajet. L’itinéraire que vous empruntez vous mène à travers une branche de la célèbre Route de la Soie, dans la vallée du Sham. En fonction de l’endurance de vos enfants, ces derniers peuvent choisir d’économiser leur énergie, des mules sont à leur disposition.  

Les rencontres sur le chemin

En vous engageant hors des entiers battus, vous visitez des villages où vous prenez plaisir à rencontrer les populations locales. Tout au long du trajet, vous traversez des vallées cultivées de champs et de vergers, entourées de sommets rocailleux et enneigé et  vous passez des cols jusqu’à 3750m d’altitudes. C’est une réelle immersion dans la culture chaleureuse des Ladakhi.

Compléter l’aventure avec du rafting sur l’Indus

Une journée de ce voyage est consacrée au rafting, une aventure riche en adrénaline. Vous descendez en raft une partie du fleuve Indus. Les nombreux rapides se jouent de vos émotions et vos enfants s’en donnent à cœur joie de rires et de frayeurs.


Mes conseils d’expert

Si vous n’avez pas encore de projet pour cet été, il n’est pas encore trop tard. Je vous invite à organiser rapidement votre trek au Ladakh « Sur les traces du Yéti », et vous garantie une expérience hors du commun… Des vacances au Ladakh, c’est la garantie d’aventures, de paysages à couper le souffle et des rencontres hors du temps.

Autour du même sujet

Annonces Google